L’histoire vraie à l’origine de la création d’une formation à venir

L’histoire vraie à l’origine de la création d’une formation à venir
Marvin Meyer - Unsplash

Si tu me suis avec assiduité, tu dois savoir que dans 4 jours, je vais lancer ma première formation. Il me semblait intéressant de te raconter l’histoire de sa genèse. Comme souvent dans la vie ce fut un concours de circonstances.

Pour regarder cette vidéo sur Youtube, clique ici.

Tout a commencé autour d’un barbecue en juillet 2020. Oui, c’était juste après la fin du premier confinement. Autant dire que cette soirée tombait à point nommé.

Nous étions 5 couples dans un jardin et il faisait bon. Je ne connaissais personnellement que les hôtes qui nous avaient invités à cette fête.

Quelques dizaines de minutes après l’arrivée de tout le monde, la maitresse de maison fait les présentations de chacun pour un peu briser la glace et surtout pouvoir lancer la communication. C’est en effet plus simple quand on connait approximativement les autres convives.

Lorsqu’elle est venue à me présenter, elle l’a fait en expliquant que j’étais sexothérapeute. C’est toujours divertissant de voir les réactions des personnes autour. Certaines trouvent cela amusant, d’autres sont un peu stupéfaites quand d’autres encore baissent carrément les yeux. La sexualité de nos jours reste et demeure un sujet tabou pour beaucoup.

Les conversations s’engagent d’autant plus qu’avec l’apéro, cela aide souvent à libérer la timidité naturelle que l’on peut toutes et tous expérimenter.

fête entre amis
Kelsey Chance – Unsplash

Pourtant c’est en fin de soirée que Valentine me demande des explications sur mon activité. Nous échangeons un petit moment, mais très rapidement elle me dit qu’elle a un peu froid et me propose de continuer la discussion à l’intérieur.

C’est donc assis dans le salon de nos hôtes que je me retrouve en tête à tête avec elle. Dehors, certains dansent, d’autres bavardent, mais ne paraissent pas avoir pris conscience que nous n’étions plus là.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Bilan après deux ans d'activité - Top/Flop

Très vite, je détecte qu’elle semble vouloir me dire quelque chose. C’est une habitude que j’ai appris à déceler avec les séances de coaching que je donne.

Je tâche donc d’orienter la discussion vers elle. Après une écoute attentive, je comprends qu’elle a un problème avec son mari. Elle m’explique alors qu’elle l’aime réellement, mais qu’il n’est pas à la hauteur d’autres hommes qu’elle avait pu connaitre. Je lui précise à ce moment-là qu’il est préférable de communiquer, mais très vite, elle m’avoue ne pas arriver à lui parler de ces « choses là » comme elle me dit.

Il est vrai que tout le monde n’a pas toujours les facilités orales pour exprimer ses ressentis avec ses proches. Souvent, c’est par peur de blesser, mais aussi des réactions que cela pourrait engendrer.

Bref, je reprends ainsi les rênes de la conversation et lui demande juste de valider les propositions que j’émets pour cerner le problème.

Finalement, je comprends assez vite la difficulté. Son mari qui n’a pas souhaité que je mentionne son prénom, ne sait visiblement pas la satisfaire. Il se concentre sur la pénétration. Il lui arrive parfois de pratiquer le cunnilingus, mais rarement assez longtemps pour que Valentine parvienne à l’orgasme de cette façon. Elle n’accède à la jouissance pendant la masturbation que lorsqu’elle se caresse elle-même en même temps.

Je lui suggère donc d’entrer en contact avec son époux pour lui prodiguer quelques conseils. Elle accepte et me communique son email. Elle me promet par conséquent de prévenir son mari que je vais prendre contact avec lui.

Après quelques jours d’attente, je lui envoie un message pour lui proposer mon aide.

Je ne peux que vous raconter ce qu’il m’a dit par la suite, car je n’étais pas présent quand il a lu le mail. Il m’a d’abord expliqué qu’il avait été blessé par le comportement de sa femme. Il avait en effet ressenti une sorte de trahison en révélant cette faiblesse à l’extérieur du couple.

Pourtant après un moment j’ai reçu une réponse. Il m’a dit qu’avec avoir parlé longuement avec son épouse, il était prêt à écouter ce que je pouvais lui proposer.

Dans la semaine qui avait ainsi précédé le mail, j’avais eu l’intuition que ce cas d’école pourrait être intéressant pour servir de base à l’élaboration d’une formation. J’avais donc décidé de lui offrir de mon temps pour que de mon côté je puisse m’aider de cet accompagnement pour construire la formation.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Bilan après deux ans d'activité - Top/Flop

Comme pour tout coaching, j’ai tout d’abord fait l’analyse de la situation en envoyant un questionnaire. Cela me permet de mieux comprendre le contexte.

Je finis pas comprendre la problématique du couple. C’est réellement un gros manque de communication, mais aussi une insuffisance des connaissances et de compétences de l’époux.

Après plusieurs échanges, j’ai surtout réussi à faire entendre au mari de Valentine que rien n’était perdu. En acquérant un peu de connaissances, de compréhension du fonctionnement féminin et d’entrainement, il allait pouvoir significativement améliorer les relations sexuelles avec sa partenaire.

J’ai ainsi regroupé dans la formation les conseils que je lui ai donnés en les complétant avec d’autres pour qu’elle puisse être utile à tout le monde.

Vous pourrez dans quelques jours retrouver le témoignage de Valentine sur la page de la formation.

La formation sera principalement axée sur les caresses manuelles qui font du bien, mais pas seulement. En effet, la sexualité féminine est bien souvent plus complexe à éveiller que celles des hommes. C’est donc un ensemble de conseils aussi généraux que particuliers pour prodiguer un maximum de plaisir à ses partenaires féminines.

Alors même si cette formation s’adresse plutôt à des hommes, ce peut être également un beau cadeau qu’une femme peut faire à son compagnon. En plus en bonus ce sera bien plus de satisfaction à recevoir après sa formation. C’est donc du gagnant-gagnant pour le couple.

Pour la petite histoire, je suis devenu un très bon ami de Valentine avec qui je communique régulièrement. Elle m’a confié que ses relations sont de plus en plus plaisantes et intenses et qu’elle a redécouvert un mari aimant de bien plus attentionné.

J’espère par conséquent qu’il en sera de même pour toi si tu décides de souscrire à cette formation parce que tu n’arrives pas toujours à amener tes partenaires jusqu’à l’orgasme.

Je suis dans un état d’excitation profonde dans l’attente du lancement. Je souhaite qu’elle trouve à tes yeux le même plaisir à la suivre que j’ai pu avoir à la créer.

Rendez-vous lundi 29 mars à 10 h.

Cet article a 2 commentaires

  1. Lola Plumeti

    Hello ! Super idée effectivement, et aussi une démarche très féministe. Cela me rappelle l’invention des salons de l’érotisme. Selon la légende, ils sont nés d’une simple conversation entre amis.
    XX

    1. Harmonie Des Corps

      Merci Lola, j’espère qu’elle permettra d’aider tous ceux qui voudront progresser dans l’apprentissage du plaisir féminin. C’est très important de prendre soi du plaisir de ses partenaires tout autant que le sien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.