Comment donner ou obtenir des orgasmes plus puissants sans effort ?

Comment donner ou obtenir des orgasmes plus puissants sans effort ?
  • Post category:Couple
  • Reading time:10 min(s) read

Réussir à donner de puissants orgasmes à ses partenaires est souvent un rêve pour beaucoup. Ce sera très plaisant pour eux, mais également pour toi. En effet, ils ou elles vont passer un excellent moment entre tes mains si je puis dire. De très bons souvenirs resteront alors dans leur mémoire, non seulement de l’instant, mais aussi de ta technique. À la fin de cette vidéo, tu auras les meilleurs conseils pour donner de puissants orgasmes à tes partenaires de façon très simple.

Je te propose de découvrir les 3 types de techniques qui te permettront d’obtenir pour toi ou tes partenaires des orgasmes souvent bien plus puissants. Voici les premières que je rangerai dans les techniques d’approche.

1. Les techniques d’approches pour des orgasmes plus puissants

cible

Ne pas oublier les baisers.

Bien souvent, une relation sexuelle débute par des baisers. Pourquoi est-ce ainsi ? Et bien, tout simplement parce que les lèvres principalement, mais aussi la langue sont très sensibles aux contacts et que cela va directement stimuler et exciter tes partenaires.

Embrasser tes partenaires est donc une bonne façon de débuter pour faire doucement monter l’excitation.

D’ailleurs si tu veux savoir comment bien embrasser je te propose de prendre connaissance de cet article. Tu y trouveras les bonnes pratiques sur l’art des baisers.

Ceux-ci peuvent se faire sur la bouche, mais également un peu partout sur le corps.

Bien sûr pendant tes baisers, tes mains ne devront pas rester immobiles.

Bien stimuler les zones érogènes

Pour des orgasmes plus intenses, il faut que l’excitation soit importante. Il va donc te falloir la faire monter chez tes partenaires. Pour cela, tu vas devoir stimuler leurs zones érogènes. Si tu ne connais pas encore bien les zones érogènes, je t’invite à revoir cet article.

Ce qui est un peu compliqué avec les zones érogènes c’est qu’elle ne fonctionne pas avec la même intensité chez chaque personne. Tu devras donc prêter attention en faisant des tests sur ces différentes zones. De plus, les réactions ne sont pas identiques partout. Chez certain individu, l’effleurement sera plus apprécié, alors que chez d’autres les préférences iront à des contacts plus appuyés.

Tu devras donc faire doucement monter la tension, en venant petit à petit au plus près du sexe de tes partenaires.

Caresser au plus proche du gland (du clitoris ou de la verge)

La meilleure façon de faire monter la tension c’est d’approcher de la zone la plus sensible sans jamais vraiment y toucher, ou alors pendant un temps très court. Tu viendras ainsi exciter le sexe de tes partenaires, en évitant son gland, celui du clitoris ou du pénis. En s’approchant et en s’éloignant alternativement, tu feras naitre des sensations de désir très fortes.

Tu pourras le faire par des caresses manuelles, des frottements, ou encore avec ta bouche. Il faudra jouer à faire des cercles et des vas-et-vient autour du gland, sur la hampe chez l’homme et sur le pourtour du capuchon et des petites lèvres chez les filles. Tu pourras moduler pression et vitesse.

Au bout d’un moment, la tension sera tellement forte que ton ou ta partenaire essaiera de te faire entrer en contact ou te demandera de lui toucher le gland (du clitoris ou de la verge). C’est un moment important puisqu’il précède généralement la montée de l’excitation vers l’orgasme.

Déjà rien qu’avec ces trois techniques, tu auras réussi à mettre tes partenaires dans un état d’excitation fort. Voyons maintenant comment tu peux encore faire monter la tension d’un cran.

2. Les techniques comportementales

relation sexuelle

C’est le cerveau qui commande !

Si tu lis mes conseils depuis un certain moment tu dois avoir en tête que le grand responsable de l’excitation, ce n’est ni ton savoir-faire, ni la stimulation du sexe de tes partenaires. Non, l’initiateur est tout simplement le cerveau. C’est donc lui que tu dois stimuler indirectement.

Comme je viens de te l’expliquer, tu peux le faire par le toucher, avec tes mains, ta bouche, ton corps. Cependant, il est aussi important de montrer ton envie de sexualité, et même ta faim de ton ou ta partenaire. Pour cela, il y a plusieurs moyens.

Être dans l’évocation corporelle et verbale

Tu peux montrer ton envie par le langage. C’est un excellent stimulant pour le cerveau. Il peut être à l’oral ou à l’écrit. Tu peux par des mots plus ou moins évocateurs diriger la conversation. En sexualisant tes écrits, il est toujours possible de faire naitre de l’émoi chez tes partenaires. D’ailleurs bien manier la langue est souvent une arme de séduction et de stimulation forte. Je t’invite donc à explorer cette voie à l’orale comme à l’écrit.

Ensuite, tu dois aussi faire parler ton corps. Il est important de montrer que tu as envie de tes partenaires. Cela peut passer dans l’intensité du regard, ou encore avec un air un peu malicieux. Tu peux aussi caresser certaines parties de ton propre corps. Il ne faudra pas toutefois tomber dans la caricature, mais certains gestes codifiés indiquent à l’autre tes intentions.

La gestion de la respiration

Il existe aussi des techniques pour que tu puisses toi-même essayer d’améliorer tes orgasmes pour les rendre plus intenses. La première est de pratiquer la privation d’oxygène juste avant la jouissance. Tu peux bien sûr le faire par toi-même en bloquant totalement tes inspirations et tes expirations un peu avant l’orgasme.

Je ne saurais expliquer physiquement le phénomène, mais chez certaines personnes cela permet d’avoir des sensations plus importantes lorsque celui-ci arrive.

D’ailleurs, tes partenaires peuvent te demander d’être légèrement enserrés au niveau de la gorge pour expérimenter cela. Attention, l’étranglement est une pratique dangereuse. Si celui-ci est trop fort ou trop long, ton ou ta partenaire peut perdre connaissance. Dans de rares cas, cela peut même engendrer l’éclatement de vaisseaux sanguins et des dégâts neuronaux.

Le but est de prendre du plaisir, pas de prendre 20 ans pour meurtre.

Lâcher prise

Je sais, le conseil que je vais te donner, est plus facile à expliquer qu’à appliquer. Cependant, même si tout le monde n’y arrive pas immédiatement, tous en sont capables.

Mais si tu parviens à bien lâcher prise, tu vas constater que cela va t’autoriser à avoir une plus grande maitrise de ton corps. Cela te permettra de mieux ressentir les sensations qui le traversent et ainsi avoir bien plus de plaisir. Tes orgasmes seront souvent plus rapides à atteindre, mais aussi plus profonds et parfois plus puissants. Je te donne quelques conseils dans cet article sur le lâcher-prise.

Je t’invite donc fortement à lâcher-prise pendant tes relations.

3. Les techniques physiques pour des orgasmes ultra puissants

montrer la bonne technique pour le plaisir et ne pas manquer l'orgasme

Terminons cet article par les techniques surement les plus difficiles à mettre en œuvre. Elles nécessiteront également que tu connaisses parfaitement ton ou ta partenaire. Ce ne sont donc pas des techniques qu’il faut utiliser pour des rencontres d’un soir, sous peine de passer pour un mauvais coup.

S’arrêter juste avant le point de non-retour puis reprendre

La technique de marquer une pause avant le point de non-retour est vraiment compliquée, car elle nécessite un timing extrêmement précis. Les autres techniques étaient réellement à la portée de tout le monde, là il faudra bien connaitre les réactions de la personne sur laquelle tu pratiques. Cependant, elle permet d’obtenir de puissants orgasmes dans la plupart des cas.

Le but de la technique à expliquer est très simple, tu dois faire approcher l’orgasme d’une façon ou d’une autre à ton ou ta partenaire. La méthode pour le faire importe peu. L’astuce est de mettre en pause tes sollicitations, juste avant de l’atteindre.

La difficulté est que si tu dépasses le point de non-retour et que tu t’arrêtes juste après, ce n’est pas du plaisir que tu vas donner, mais de la frustration, voir même une certaine douleur. Tes partenaires dans ce cas risquent de t’en vouloir un peu car il sera difficile de revenir ensuite vers le chemin du plaisir avant un moment.

Par contre si tu réussis parfaitement à t’arrêter au bon moment, voilà ce qui va se passer :

Tu vas dans un premier temps créer une frustration. Son excitation est stoppée au moment de sa montée fulgurante avant l’orgasme. L’excitation est arrêtée nette. Cependant, le cerveau est en attente forte. C’est donc un manque qui se crée. En reprenant quelques secondes ou dizaines de secondes plus tard, tu vas de nouveau faire monter l’excitation pour approcher le point de non-retour.

Tu pourras ainsi recommencer plusieurs fois si tu t’en sens capable. Ce sera chaque fois de plus en plus frustrant pour ton ou ta partenaire. Cependant, au moment où tu iras jusqu’à l’orgasme, alors celui-ci aura de fortes chances d’être très puissant.

Il est donc préférable de bien connaitre les réactions de son ou sa partenaire avant de tenter d’essayer cette technique.

Multiplier les orgasmes

Cette dernière technique est plutôt réservée à vos partenaires féminines. En effet, l’homme est vraiment très rarement capable d’être encore excitable quelques instants après un orgasme.

Comme je l’explique dans cet article, la phase de résolution après orgasme est très brutale chez l’homme. La chute de l’excitation est quasi immédiate et très forte. Elle l’est beaucoup moins chez la femme. Le temps de récupération avant une nouvelle phase d’excitation est aussi plus long chez un homme. Cela pouvant aller de plusieurs minutes à plusieurs heures. Chez la femme parfois c’est quelques secondes, le temps que l’orgasme passe, à quelques minutes.

Il te suffit donc d’attendre quelques secondes pour de nouveau solliciter ta partenaire. Cependant, son clitoris risque d’être un peu plus ou un peu moins sensible. Cela dépend de chacune. Tu devras adapter tes sollicitations.

Tu dois aussi savoir que certaines femmes ne supportent plus d’être touchées après un orgasme. Si elle se dérobe et te signale qu’elle ne veut plus de stimulation, bien évidemment, tu stopperas tout sur le champ.

Certaines femmes et de très rares hommes sont ainsi capables d’enchainer les orgasmes. À vous de voir ensemble jusqu’où vous pouvez aller.

J’espère que ces conseils pourront t’être utiles pour obtenir plus de plaisir et surtout des orgasmes plus profonds et plus forts. Tout doit bien sûr se faire dans le respect mutuel et dans le consentement de chacun. Cela peut être aussi une façon de découvrir le potentiel orgasmique de chacun dans le couple. De plus, c’est très satisfaisant d’être à l’origine d’un orgasme, de savoir quand le donner, mais également le contrôler.

Tu peux m’indiquer dans les commentaires qu’elle est ta technique préférée avec laquelle tu arrives à donner de meilleurs orgasmes (ou en recevoir).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.