Comment bien embrasser, l’art dĂ©licat du baiser

You are currently viewing Comment bien embrasser, l’art dĂ©licat du baiser

As-tu remarquĂ© que dans chaque film, il y avait toujours une scĂšne omni prĂ©sente ? Je te le donne en mille, c’est des scĂšnes de baisers. Que ce soit des baisers amicaux, que ce soit de doux baisers ou bien une scĂšne de baisers sulfureux, ces baisers sont reprĂ©sentĂ©s dans plus de 99 % des productions cinĂ©matographiques. C’est donc un incontournable. Mais si l’on regarde bien, c’est Ă©galement une action premiĂšre dans la relation entre humains. C’est donc un acte important qu’il est bon de savoir comment bien embrasser pour accroitre son potentiel de sĂ©duction.

Pour regarder cet article sur YouTube, clique ci-dessous.

La bouche une zone trĂšs sensible

Le baiser est aprĂšs la poignĂ©e de main, l’acte social le plus pratiquĂ©. Que ce soit sur les joues ou ailleurs, le baiser va sceller une certaine connivence entre les individus. C’est en effet une marque d’affection bien plus forte que la poignĂ©e de main ou l’accolade. En approchant sa bouche de l’autre, on offre consciemment une porte d’entrĂ©e sur notre corps.

Embrasser un acte social

La bouche est, comme je viens de le dire, une des portes d’entrĂ©e dans notre organisme. Il n’y en a pas tant que cela. On peut compter en plus, les narines, le mĂ©at urinaire, l’anus et chez les femmes le vagin. On peut aussi dans une certaine mesure ajouter les oreilles, mais le conduit est trĂšs court et Ă  mon sens n’est pas vraiment une porte d’entrĂ©e. De plus, la bouche en raison de sa situation sur le visage, donc directement exposĂ©e la plupart du temps, est une zone encore plus vulnĂ©rable. C’est ainsi comme je le disais une intention de confiance que l’on scelle par un baiser.

Contrairement au nez qui est aussi sur la face (et donc directement accessible), le pourtour de la bouche composĂ©e de deux lĂšvres est une zone extrĂȘme sensible. C’est une des zones les plus sensibles au toucher. Le moindre effleurement peut passer d’une caresse agrĂ©able Ă  une caresse dĂ©sagrĂ©able. Les lĂšvres sont aussi douces et molles, ce qui leur confĂšre un sĂ©rieux avantage pour caresser et effleurer sans blesser. L’intĂ©rieur de la bouche est un milieu humide propice aux glissements. Et pour finir, la langue, un des organes de notre corps des plus agiles, est Ă©galement extrĂȘmement sensible (toucher, tempĂ©rature, saveur, texture). Tout cela fait de la bouche un endroit qui va donner de nombreuses sensations au cerveau qui en est si friand.

Un partage sans Ă©quivoque

Ainsi, tu peux comprendre aisĂ©ment que le baiser a Ă©tĂ© promu par la majoritĂ© des peuples humains comme Ă©tant une prĂ©misse Ă  toute relation. C’est souvent par un baiser que l’on scelle le dĂ©but d’une relation intime.

Avec le baiser, c’est un dĂ©but de partage sans Ă©quivoque. MĂȘme s’il n’est que du bout des lĂšvres, en effectuant un baiser bouche Ă  bouche, tu te livres intimement, en Ă©changeant quelques millilitres de salive. Je te renvoie vers cet article de Slate sur ce que l’on Ă©change lors d’un baiser. Cet Ă©change, plus symbolique que dangereux, mĂȘme si l’on peut s’échanger des bactĂ©ries Ă  la pelle, permet pour les corps de fusionner une premiĂšre fois. C’est une fusion avant l’union sexuelle potentielle qui pourrait venir par la suite.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment mieux dormir en couple ? Seul(e) ou Ă  deux ? Nu(e) ou habillĂ©(e) ? Dormir avec ou sans culotte ?

Lorsque le baiser est consenti Ă  pleine bouche, lorsque les langues se mĂȘlent, les Ă©changes sont alors beaucoup plus importants. Plus le baiser sera long et plus les Ă©changes seront consĂ©quents. Non, seulement ce sera une premiĂšre Ă©tape d’échanges corporels, par les salives qui se mĂȘlent, mais Ă©galement par les germes de la cavitĂ© buccale. En cas d’infection par certains virus, ceux-ci peuvent alors passer d’un hĂŽte Ă  l’autre (herpĂšs labial, mononuclĂ©ose, etc.). Fort heureusement, c’est plutĂŽt rare. Si tu te sais atteint d’un virus pathogĂšne, fais-en part Ă  ton ou ta partenaire au lieu de lui en faire cadeau. Pour rappel, le virus du SIDA ne se transmet pas par des baisers de bouche-Ă -bouche sauf en cas de lĂ©sions buccales chez les deux partenaires.

Tout le monde n’a pas la mĂȘme passion des baisers. Certains aiment les longs baisers de plusieurs minutes parfois. D’autres au contraire Ă©courtent les baisers, mais les rĂ©pĂštent plus souvent. D’autres encore sont plus avares. Il n’y a pas de rĂšgles, mais cela se passe mieux quand les deux partenaires prĂ©sentent des dispositions communes sur le baiser. Souvent lorsqu’un des partenaires sait trĂšs bien embrasser, il transmet alors son amour du baiser Ă  l’autre qui au fil du temps va amĂ©liorer sa technique.

Le baiser ne s’effectue pas uniquement de bouche-Ă -bouche, mais peut bien sĂ»r ĂȘtre rĂ©alisĂ© sur l’ensemble du corps de ton ou ta partenaire. Au contraire, c’est mĂȘme trĂšs fortement recommandĂ©. Enfin dans la limite oĂč celui-ci ou celle-ci est pleinement d’accord avec cela.

Pour finir, le baiser, ou plutĂŽt les baisers vont faire monter l’excitation du cerveau, et commencer Ă  prĂ©parer les corps Ă  une relation sexuelle potentielle. Si tu es un homme, ton pĂ©nis peut commencer Ă  devenir plus rigide. Il peut mĂȘme ĂȘtre en Ă©rection complĂšte si le baiser est trĂšs sensuel pour titiller suffisamment le cerveau. Si l’excitation est vraiment intense, du liquide sĂ©minal peut mĂȘme sortir de l’urĂštre. Si tu es une femme, tu peux ressentir des picotements au niveau de ton pĂ©rinĂ©e. Ton clitoris devrait entrer dans une lĂ©gĂšre Ă©rection. C’est rarement visible cependant. Les glandes situĂ©es Ă  l’entrĂ©e de ton vagin (partie infĂ©rieure) vont naturellement sĂ©crĂ©ter un liquide plus ou moins Ă©pais pour prĂ©parer ton vagin Ă  la pĂ©nĂ©tration.

Pour les deux sexes, la peau devient soudain un peu plus sensible. Est-ce dĂ» au fait que l’on ferme les yeux ?  Ou bien sont-ce les hormones qui d’un coup inondent le corps ? Les seins aussi deviennent plus facilement excitables.

Les techniques pour savoir comment bien embrasser

Quand on est adolescent et que l’on n’est pas encore « sorti Â» avec quelqu’un, le baiser questionne beaucoup. C’est mĂȘme le stress principal de bon nombre de personnes anxieuses avant de franchir le premier pas. Tu peux mĂȘme en rĂȘver sans jamais l’avoir pourtant fait. Comment dois-je faire pour bien embrasser ? Vais-je m’en sortir ? Dans quel sens doit-on tourner ? Et si je devais me tromper ? Et si c’est un rĂ©sident britannique, est-ce que le sens change ? 😀

Tu vas voir que ces considĂ©rations sont tout bonnement inutiles, mais il y a quand mĂȘme quelques petits trucs Ă  retenir pour bien embrasser.

Externe

Baiser levre Ă  levre

Pour savoir comment bien embrasser, tu ne dois pas nĂ©gliger le jeu des lĂšvres dans le baiser. Elles ne servent pas uniquement de sas et de cloison hermĂ©tique lorsque les deux partenaires s’embrassent. Comme je le disais, ce sont des zones d’une extrĂȘme sensibilitĂ©. Elles sont aussi Ă  la fois molles et douces. Il est donc trĂšs agrĂ©able de se caresser mutuellement les lĂšvres. Tu peux commencer par happer lĂ©gĂšrement la lĂšvre supĂ©rieure ou infĂ©rieure de ton ou ta partenaire avec tes lĂšvres. Doucement dans un premier temps, tu augmenteras dĂ©licatement la pression peu Ă  peu. Ton ou ta partenaire devrait rĂ©agir en essayant de t’imiter. C’est un peu un jeu du chat et de la souris.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment ĂȘtre un bon partenaire (et faire ainsi durer son couple) ?

La seconde technique externe est de laisser tes lĂšvres les plus molles possible et de les presser doucement, lĂ©gĂšrement, contre celles de ton ou ta partenaire. Il est indispensable que la salive mouille vos lĂšvres afin qu’elles glissent les unes sur les autres. Utilise aussi bien l’intĂ©rieur de tes lĂšvres que l’extĂ©rieur pour venir masser Ă©galement l’extĂ©rieur et l’intĂ©rieur des lĂšvres de ta ou ton partenaire. Faire durer autant que tu le souhaites. Cela peut sembler Ă©trange au dĂ©part, mais tu vas te rendre compte que trĂšs vite, cela procure de belles sensations. C’est une technique peu connue et pas si usitĂ©e que cela, mais qui fera de toi un ou une expert(e).

interne

Passons maintenant au baiser avec la langue comme l’on-dit. Encore là, plusieurs techniques existent. Il n’y en a pas de meilleures que d’autres. Chacun trouvera celles qui lui conviendront le mieux. En effet comme pour tout, il faut savoir diversifier les techniques et donc les sensations.

Comment embrasser

Pour commencer tu peux commencer en entrouvrant les lĂšvres lĂ©gĂšrement, Ă  glisser ta langue doucement, pour titiller de la pointe le bout de la langue du partenaire. Ainsi, tu vas te contenter de jouer doucement avec le bout de la langue du partenaire en faisant de petits mouvements de haut en bas ou bien de droite Ă  gauche. Tu peux aussi effectuer des mouvements de rotation. Dans quel sens ? Franchement, on s’en fout. Tu peux aussi doucement caresser l’intĂ©rieur des lĂšvres. Je tiens seulement Ă  prĂ©ciser que tout le monde n’aime pas cela. Il faut donc y aller par tĂątonnements dĂ©licats.

Bien souvent, cette premiĂšre technique dĂ©clenche la seconde. Dans celle-ci, tu vas laisser pĂ©nĂ©trer un peu plus ta langue dans la bouche de ta ou ton partenaire. La zone de contact va donc s’étendre et tu vas pouvoir commencer Ă  caresser de ta langue, celle de ta ou ton partenaire. GĂ©nĂ©ralement, cela se fait en faisant de lents mouvements circulaires. Mais il n’y a aucune obligation. La chose Ă  Ă©viter, c’est de se prendre pour un mixer et d’avoir une vitesse de rotation trop rapide. Au contraire, il faut aller doucement et tendrement. Tu devrais ressentir du plaisir, et sentir petit Ă  petit monter l’excitation. Tu as bien sĂ»r le droit de varier les mouvements, mais tu vas vite te rendre compte que finalement c’est assez limitĂ©.

Comment bien embrasser – En surface ou en profondeur ?

Attention cependant, il ne faut pas entrer la langue comme pour lui laper le fond de la gorge. C’est vraiment dĂ©sagrĂ©able quand une langue s’immisce un peu trop loin dans ta bouche. En fait, cela donne l’impression que l’autre cherche un peu Ă  t’étouffer, ou t’engloutir. C’est donc fortement Ă  proscrire. L’important est d’embrasser avec douceur, modĂ©ration et sensualitĂ©.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   En amour jouer sur plusieurs tableaux - bonne ou mauvaise idĂ©e ? Comment savoir si tu en es victime ?

Autre point, c’est surtout vrai lorsque l’on est couchĂ© et qu’un des partenaires est au-dessus de l’autre. Tu vas ressentir que de la salive est en train de couler doucement de la bouche du partenaire au-dessus. GĂ©nĂ©ralement c’est le ou la seul(e) Ă  s’en rendre compte, n’ai pas d’inquiĂ©tude. C’est normal et ne doit pas te faire peur. Si toutefois c’est pour toi de l’inconfort, fais une pause sur le baiser, avale ta salive discrĂštement, et reprends lĂ  oĂč tu t’étais arrĂȘtĂ©(e).

Comment bien embrasser – langue interne ou externe ?

Pour finir sur le baiser bouche Ă  bouche, il faut Ă©voquer les deux techniques suivantes. C’est la technique classique qui rend le jeu de langue totalement invisible, les lĂšvres des deux partenaires faisant office de sas entre les deux bouches. Tu peux aussi, mais c’est alors un baiser un peu plus sulfureux, ne pas coller tes lĂšvres sur celles de ton partenaire et laisser jouer vos langues de façon bien visible. Cela n’est pas trop recommandĂ© dans les lieux publics, c’est assez mal vu et mal venu. Le but est d’éviter tout malaise pour vous ou pour les gens autour.

Bien sĂ»r, tout le reste du corps doit aussi participer Ă  ce baiser. L’idĂ©e ne doit pas ĂȘtre de rester debout sans bouger. En effet, tu vas te rapprocher de ton ou ta partenaire, jusqu’à faire une peau Ă  peau (ou vĂȘtements Ă  vĂȘtements, ce qui est souvent plutĂŽt le cas). Tes bras vont l’enlacer, doucement, tendrement. Tu peux presser une main dans le creux de son dos, mais aussi au niveau des omoplates. Si tu n’es pas en public, tu peux plaquer une main sur les fesses. A condition bien sur que ton ou ta partenaire soit consentant(e). Peut-ĂȘtre devrais-tu l’éviter lors des premiers baisers
 Ce qu’il est important de comprendre, c’est que le baiser commence avec les lĂšvres, s’étend ensuite Ă  la langue et se poursuit avec tout le corps. Il faut jouer avec le baiser, comme avec le reste du corps. Presque tous les coups sont permis. Dans ton esprit tu ne dois faire plus qu’un avec ta ou ton partenaire.

Comme je le disais plus haut c’est une prĂ©misse Ă  la relation sexuelle. La seule attention Ă  prendre en compte, c’est de ne pas donner de coups de dents contre les lĂšvres de ton ou ta partenaire. Et pire encore ne pas le mordre par inadvertance. Les lĂšvres et la langue Ă©tant trĂšs sensibles, tu vas marquer son corps et son esprit certes, mais pas de la meilleure des façon.


Un baiser bien exĂ©cutĂ© doit laisser un bon souvenir Ă  ton ou ta partenaire qui n’aura qu’une envie, c’est de recommencer. AprĂšs avoir lu cet article, j’espĂšre que tu ne te poseras plus la question de savoir comment bien embrasser.

Je t’invite Ă  laisser en commentaire tes meilleurs souvenirs de baisers. Tu es libre Ă©galement de partager ta technique prĂ©fĂ©rĂ©e.

Tu peux aussi lire cet article sur les secrets du baiser et sa relation aux sentiments.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.