Différence d’âge dans le couple, mieux la gérer

Différence d’âge dans le couple, mieux la gérer

On rencontre souvent dans le showbusiness une différence d’âge dans les couples qui se forment. Tu dois avoir en tête Johnny Halliday, Claire Chazal, Céline Dion, Éric Besson, etc. Mais bien souvent, on constate que ces couples ne durent pas très longtemps. Il semble intéressant de se pencher sur l’écart d’âge dans le couple, de l’implication sur l’entourage, mais aussi dans le couple lui-même.

Définir la différence d’âge

Il est important de définir ce qu’on peut appeler une différence d’âge dans un couple. Car si l’on regarde sur le plan factuel, dès que l’on n’est pas né exactement le même jour, il y a une différence d’âge entre les deux partenaires.

Donc à partir de quel écart peut-on parler de différence d’âge ?

2 ans ? 5 ans ? 10 ans ? 20 ans ? 40 ans ?

Chacun aura une réponse qu’il trouvera « juste ». Pour y voir plus clair, je vais te proposer une découpe en tranches de vie. Ceci permettra alors de se rendre compte s’il y a ou non une différence d’âge au sein d’un couple. Bien-sûr la classification qui va suivre ne s’adresse pas exactement à tout le monde. En effet cela peut varier dans une fourchette de 5 à 10 ans chez certains individus. De plus, certains évènements de vie peuvent accélérer ou ralentir le processus. C’est donc un découpage indicatif, mais cela donne tout de même une bonne vision d’une existence.

La post-adolescence — tout feu tout flamme

Elle débute dès le début de l’adolescence et se poursuit jusqu’à l’approche de la 25e année. C’est une période qui va commencer en pic dès le début de l’adolescence avec des hormones qui malmènent le corps pour le transformer en individu reproducteur. Après 4 ou 5 années difficiles avec des humeurs assez inégales, la transformation de la larve en papillon est achevée et l’individu est devenu un homme ou une femme capable de procréer. Ensuite, ce tumulte va sensiblement se calmer.

Ce sera alors pour chacun la recherche d’un ou une partenaire qui va prendre le dessus sur beaucoup d’autres préoccupations. Sur le plan sexuel, c’est une quête intense de relations et de nouvelles sensations. C’est la période des pulsions les plus fortes chez l’homme. Cela peut-être des pulsions positives comme négatives. Souvent, cette période va se terminer une fois que l’individu s’installe en couple en autonomie, avec également la naissance du premier enfant. De nos jours en France, c’est souvent à l’approche de la trentaine.

25-40 — la trentaine rayonnante

La quinzaine d’années qui séparent la trentaine de la quarantaine est une période où les individus sont encore généralement en pleine possession de leurs moyens. Un travail leur permet d’avoir des ressources pour s’offrir quelques divertissements. En effet, On sort entre amis, on se reçoit les uns les autres.

Sexuellement, c’est l’âge d’or. Pour la femme, c’est durant cette période que son activité sexuelle (potentielle ou réalisée) sera à son apogée.

40-55 — la révolution

Les choses se gâtent pour beaucoup, passé le cap de la quarantaine. Déjà mentalement, c’est l’heure des grosses remises en question. L’individu a fait environ la moitié du chemin de sa vie et c’est souvent la période des changements radicaux de cap. Physiquement, c’est aussi un changement, car c’est un peu le début d’un déclin programmé. La récupération physique après un effort n’est plus la même. On a du mal à se remettre d’une nuit trop courte. C’est à ce moment-là qu’on commence à sentir le vrai poids des ans pour la première fois. C’est très perturbant.

Sexuellement, c’est aussi une période délicate. Le ou la quarantenaire a le besoin de se prouver qu’il/elle peut encore plaire. C’est la période de tous les dangers pour le couple. C’est pour cela qu’il est nécessaire de l’aborder avec un couple bien solide et complice. Je te renvoie ici à la technique du boulanger pour permettre aux couples de durer. Pour la femme, la fin de la quarantaine va aussi marquer le début de la ménopause.

55-65 — la douce harmonie

C’est une période de douce harmonie. On commence à ressentir fortement les effets de l’âge. Le corps est de plus en plus sensible aux excès. C’est aussi une période de plénitude. Les enfants, quand il y en a eu, sont grands. Le logement est payé. Les charges qui pesaient alors sur les épaules du couple s’allègent. Cela permet de dégager plus de temps pour soi. Les couples qui ont survécu à la phase précédente se retrouvent ou se quittent. Si une nouvelle intimité se reforme, le couple retrouve la liberté de ses 20 ans.

Sexuellement, c’est aussi un rebond. La femme ménopausée se découvre libre de toute contrainte (contraceptive) et l’homme, même s’il peut avoir parfois une panne, est toujours en pleine possession de ses moyens. De belles années d’activités sexuelles en perspectives.

Plus de 65 – L’attente sereine

C’est aussi souvent la période où l’on expérimente le veuvage. Après de longues années de vie commune, il faut s’habituer à finir sa vie seul(e). Tout le monde à ce moment-là n’est plus au même niveau de santé et de capacité motrice. C’est donc difficile de généraliser.

Sexuellement parlant, souvent, c’est aussi l’âge de la retraite, mais pas pour tout le monde. L’envie n’y est plus toujours et quand elle est là, encore faut-il pouvoir (je parle ici plutôt pour les hommes). Chez la femme la sécheresse vaginale peut nécessiter quelques artifices pour continuer à prendre du plaisir sans heurts.

Après avoir brossé ce tableau des différentes périodes de la vie d’un individu, on peut plus facilement parler de différence d’âge. Je définirai qu’il y a une différence d’âge réelle dans un couple lorsqu’il y a des différences de période de vie, et lorsque ces différences commencent à être fortement opposées.

Le regard des autres

Mais le plus difficile à gérer pour un couple avec des différences d’âge, c’est bien souvent le regard des autres.

J’ai une petite anecdote à ce sujet. Lorsque j’étais étudiant, à la suite d’un incident je me suis cassé la main. J’étais un peu stupide à l’époque et j’avais voulu passer ma rage contre un mur. Bien sûr il a gagné l’affrontement. C’est donc ma petite amie de l’époque qui m’a conduit à l’hôpital. Elle avait un an de moins que moi. Bon ! il faut que je vous le dise, je faisais jeune. À 20 ans on m’en donnait 16. Ma copine a eu très tôt des cheveux blancs (et oui, cela arrive) et elle ne se colorait pas les cheveux. Quand nous sommes arrivés à l’hôpital, l’hôtesse d’accueil m’a demandé si elle était ma mère. Je te raconte cette petite histoire personnelle pour te dire que la réaction de l’hôtesse m’a particulièrement étonné, mais surtout, je n’ai jamais évoqué cet échange avec ma copine. En fait, je me suis trouvé gêné pour elle de cette confusion.

Le regard des autres est donc très perturbant. Ils vont se bâtir une représentation de ton couple qui n’a surement rien à voir avec ce que tu vis. Et surtout, ils vont juger par rapport à leur culture, leurs points de vue, mais aussi leur situation personnelle.

C’est l’habitude

Culturellement, il est plus habituel de voir un couple avec un homme plus âgé que la femme. Cela remonte à quelques siècles où les mariages étaient arrangés et l’on prenait alors l’ascenseur social grâce aux mariages des filles de la famille. Donc pour prendre l’ascenseur au plus vite, on les mariait dès qu’elles devenaient femmes, mais aussi parce que c’était une bouche à nourrir qui quittait la maison. Elles étaient donc promises vers leurs 14 ans à des hommes souvent plus âgés, voire des veufs. En raison des histoires portées par la littérature, mais aussi par l’histoire de France, nous nous sommes habitués à voir la grande différence d’âge entre un homme plus âgé et une jeune femme comme presque normale. A la limite c’était même considéré comme respectable. L’homme avait su par son charme séduire une jouvencelle.

La “cougar” chez la femme et chez l’homme ?

Cougar

Or il n’en est pas du tout de même lorsque la différence d’âge est avec une femme plus âgée que l’homme. Cela semble relever de l’exception. La femme est souvent jugée négativement, comme une croqueuse de petits jeunes. Une “cougar” est même l’expression d’aujourd’hui. C’est étonnant, il n’y a pas de terme pour décrire un homme qui serait plus vieux qu’une femme. À mon sens le gigolo n’a pas la même définition que la “cougar”. Une discrimination de plus à mettre sur le dos des femmes. Tu peux lire un article intéressant en cliquant ici.

Le plus ennuyeux dans un couple avec une différence d’âge, c’est donc les autres, leur regard et leurs réactions. Il faut apprendre à passer outre, et montrer que l’on vit parfaitement la situation en assume totalement ses choix.

Il faut écarter les personnes qui ne comprennent pas que ce choix. Il ne regarde que le couple et les autres n’ont pas d’avis à donner à ce propos.

Ta propre vision de la différence d’âge

C’est surement le plus important, et c’est essentiel pour avoir une bonne vie de couple. Il te faut assumer pleinement ton choix. Que tu sois avec une personne plus jeune que toi, ou au contraire, une personne beaucoup plus âgée, tu ne dois jamais avoir de regret. Tu ne dois pas non plus ressentir la moindre honte ou le plus petit des scrupules lorsque tu es en société ou en public. Tu dois parfaitement assumer ton choix et vos choix de vie. Ne pas hésiter à s’enlacer en public, se tenir par la main, le bras, la taille. Ne pas se cacher lorsqu’on s’embrasse. En tout cas, ne pas se cacher intentionnellement de peur du qu’en-dira-t-on.

Avoir conscience de ses limites et de celles de l’autre

Ensuite, il faut avoir conscience des possibilités de chacun. En effet, chaque tranche d’âge a ses avantages et ses inconvénients. Il faut donc savoir tirer parti des avantages tout en prenant en compte les inconvénients pour les rendre le moins dérangeant pour le couple. Il ne faut pas trop s’attendre à passer des soirées de folies pendant des semaines quand on a 20 ans et que l’on est avec une personne de 50 ou plus. Je caricature un peu, mais c’est pour bien faire comprendre dans quel état d’esprit il faut être.

Que recherches tu ?

Quand on est jeune, il est souvent tentant de rechercher l’expérience. Pas uniquement la recherche d’une expérience sexuelle, mais une expérience de vie à apprendre de l’autre. Certains vont chercher un père ou une mère qui aura fait défaut dans leur enfance. D’autres auront besoin d’avoir un sentiment de sécurité rassurant avec une personne plus mure, pour se canaliser par exemple.

À l’opposer quand on a tendance à chercher des personnes plus jeunes que soi, cela peut être dû à un manque de confiance. Une volonté de savoir si l’on peut encore séduire et attirer une ou un partenaire alors que l’âge joue contre nous.

Bien sûr, il y aura surement autant de raisons que d’individu, il n’est pas possible de tout expliquer. Souvent, c’est totalement personnel et lié à l’histoire de chacun. La raison n’est donc pas la plus importante en soi. Ce qui compte c’est d’être bien dans sa tête et dans son corps quand on a pris ce chemin.

Les implications sur le couple

Je vais donc terminer sur les implications de la différence d’âge. Cette différence d’âge va-t-elle potentiellement poser problème ?

Les problèmes peuvent survenir

Il existe vraiment deux périodes problématiques, la quarantaine d’une part avec l’instabilité qu’elle occasionne et après 70 ans. C’est donc quand l’un des deux partenaires va entrer dans une de ces deux périodes que les soucis peuvent arriver. En effet, il se peut alors que la vision commune jusque là des deux partenaires ne soit plus en phase. C’est d’autant plus vrai qu’il y a d’écart dans le couple. Une personne pleine de vie de 20 ans avec une personne dans la cinquantaine risque, lorsqu’elle va passer la trentaine, de se retrouver d’un coup avec une personne vieillissante alors qu’elle sera dans son âge d’or. Ce n’est nullement un jugement de ma part. Je suis très ouvert d’esprit, mais plutôt une constatation physiologique. Il ne faut surtout pas se voiler la face pour pouvoir au mieux préparer l’avenir du couple.

L’importance de la communication

Il est donc important pour le couple de faire régulièrement le point. De ne pas se mentir. Il n’y a rien de pire que le mensonge au sein d’un couple. C’est d’ailleurs souvent le début de la fin. La communication sera primordiale. Il est important de garder l’attention portée à l’autre. Il faudra se rendre compte que sa moitié n’est plus forcement capable de faire certaines choses comme avant. La santé aussi peut devenir un frein sérieux au couple.

Il n’y a bien sûr pas de réponses justes et simples aux questions que l’on peut se poser lorsqu’il y a une grande différence d’âge. Cependant, en ayant de la bienveillance pour son ou sa partenaire, il est possible de franchir sereinement toutes les barrières et de s’accorder le bonheur que l’on mérite.

Pour conclure, c’est avant tout le bonheur et le plaisir d’être ensemble que l’on recherche. La solution est donc dans le couple et non pas à l’extérieur dans la bouche des médisants. L’âge n’étant qu’un paramètre à prendre en compte, mais n’est nullement un frein à quoi que ce soit.

Aimez-vous, communiquez et soyez bienveillant l’un envers l’autre et tout se passera bien.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
ut ante. dolor eget ultricies id felis Praesent ut pulvinar quis,

​Tu es libre de recevoir gratuitement "Les 7 péchés capitaux qui nuisent à ton couple"