Comment éviter de recevoir des dickpics non sollicitées ?

Comment éviter de recevoir des dickpics non sollicitées ?

Peut-être l’as-tu déjà vécu, mais recevoir une dickpic non sollicitée n’est jamais agréable, voici quelques solutions pour l’éviter. Que ce soit dans les messageries de sites de rencontre, ou bien au sein des messageries sur les différentes plateformes de réseaux sociaux. Comme il n’y a pas de modération pour les conversations privées, le filtrage n’est pas simple.

Pour commencer, il est possible que tu ignores ce qu’est une dickpic ou que tu te demandes pourquoi les hommes en envoient. Je te suggère vivement de lire l’article « Dickpic, pourquoi les hommes envoient-ils cela ? ». C’est un pré requis indispensable pour trouver les solutions pour les éviter.

Quelle réaction adopter pour éviter la dickpic ?

éviter dickpic

Pour avoir une réaction appropriée en cas de réception inopinée d’une dickpic, il est indispensable de bien comprendre la psychologie des hommes qui envoient ces clichés. C’est par ici, si ce n’est pas encore compris.

Après la surprise, l’horreur ou l’envie ?

Que se passe-t-il lorsque d’un coup, une notification arrive avec une photographie d’un membre masculin (trop souvent en érection) sur mon écran ? Rappelons qu’il s’agit d’une photographie non désirée plus proche d’une atteinte à la pudeur que d’une agression physique.

Cela va surtout dépendre du niveau d’intimité que tu auras créée avec le contact. La surprise et le rejet seront d’autant plus grands que la relation est à ses débuts. En effet, à ce moment-là, ta priorité est plutôt de cerner l’esprit et la mentalité du personnage, bien avant de te pencher sur un aspect physique et érotique.

D’un autre côté, si la communication avec ton contact est déjà bien engagée, et que vous commencez à échanger des détails intimes, l’interaction peut alors se sexualiser petit à petit. Dans ces conditions, l’apparition soudaine d’une dickpic sur ton écran est plus forte.

Tu as bien compris que l’homme utilise cette technique pour d’une part sexualiser la conversation, et l’orienter directement vers une relation plus directe et explicite. Mais également, pour obtenir une réaction en retour de ta part.

Comment réagir ?

Il est important de savoir répondre à cela, avant d’avoir à subir ce désagrément. Tu pourras ainsi interagir avec ton interlocuteur immédiatement en ayant la réaction la plus appropriée.

Il y a principalement deux interactions possibles, celle de rejet instantané et celle qui ne va pas nécessairement induire une éviction instantanée.

Le rejet immédiat est la situation la plus simple. Tu es en pleine conversation avec un homme et d’un coup, sans prévenir, une dickpic arrive. Cet homme finalement ne t’intéresse que peu et en plus il a osé l’envoi dans une discussion normale qui n’est pas entrée encore dans l’intime. Dans ce cas, il faut gentiment éconduire le malotru, car s’il est capable de cela, c’est que ses manières dans d’autres domaines risquent d’être du même acabit. Tu l’écartes donc en utilisant l’humour ou un ton un peu plus sévère, pour mettre soudainement fin à la conversation. Je te suggère d’ailleurs ensuite de bloquer l’individu.

Erreur à ne pas commettre

Tu peux recevoir cette photographie non sollicitée à un moment qui ne te semble pas approprié. Cependant, la relation a commencé à devenir déjà plus intime, tu trouves l’homme à ton goût, ou encore tu veux en savoir encore un peu plus sur lui. Dans ces cas précis, il est préférable de répondre d’une façon distante, sans toutefois jeter un froid brutal dans la conversation. Il ne faudra pas non plus approuver l’image par un commentaire positif, qui pourrait l’inciter à poursuivre dans cette voie.

En dernier lieu, il est possible que la dickpic se présente après un échange qui devient de plus en plus torride et intime. C’est une demande (surement maladroite) de passer un cap supérieur en passant sur une discussion plus érotique et engagée. À toi de voir si tu donnes suite ou si tu recadres en revenant à un sujet banal.

Exemple de réponses possibles pour éviter la dickpic :

De façon plus humoristique :

  • Quand je vois de la tuyauterie, cela a le don de me pomper. Au revoir !
  • De si grandes ambitions pour un si petit résultat, je vaux mieux que cela, au revoir
  • Bizarrement, j’ai l’impression d’avoir reçu la version « avant utilisation » d’une publicité pour un agrandisseur de pénis. La liaison n’a pas l’air fiable, je coupe.
  • J’ai l’honneur de te signaler que tu viens d’entrer au panthéon des contacts malpolis. Dommage, je déteste ça. Au revoir
Loupe

De façon plus classique :

  • Cette pornographie non sollicitée me repousse, je suspends ici la conversation.
  • Je ne supporte pas ce type d’envoi. La prochaine fois, attends qu’on te le demande. Au revoir
  • Quand on me plante cela devant les yeux, ma seule réaction est que je coupe la conversation. Au revoir.

Neutre, permettant de poursuivre la conversation :

  • Je ne m’attendais pas vraiment à cela et j’avoue que je trouve cela très prématuré. Je te propose de faire comme si tu n’avais rien envoyé et que tu recommences à te comporter comme un vrai gentleman pour que nous puissions poursuivre cette conversation.
  • Tu as pris certaines libertés, j’aurais largement préféré que l’on finisse cette conversation de façon plus conventionnelle. J’avoue que tu viens de passer d’une note de « A+ » à « B-» dans mon estime. Il ne faudrait pas recevoir d’autres faux pas de ce type si tu souhaites que l’on continue à échanger.
  • Tu es bien sûr libre de trouver d’autres façons de répondre qui pourraient te convenir un peu plus. C’est une évidence. Mais essayons de comprendre pourquoi il est si difficile de s’en prémunir.

Pourquoi est-il difficile de s’en prémunir ?

Surprise femme

Pas de filtre disponible pour éviter la dickpic

Les applications de communication que ce soit par SMS sur les téléphones, par les messageries privées des réseaux sociaux ou l’email, ne comportent pas de filtre, car il s’agit de conversations privées. Autant il est toujours possible de bloquer totalement un contact, autant dans une conversation, il est rarement demandé si l’on souhaite obtenir une pièce jointe.

La reconnaissance d’image requiert souvent des puissances de calculs importants et une base de connaissances. Cependant, il faut savoir que cela existe déjà sur les réseaux sociaux, où des algorithmes étudient chaque photo postée dans les fils d’actualité pour éviter tous contenus pornographiques. Que ce soit un téton ou un pénis, ils sont tous les deux traqués par ces dispositifs. Toutefois, ces filtres ne sont donc pas mis en place dans les échanges privés, car il serait très couteux en ressources pour ces plateformes. Voilà pourquoi jusqu’à présent, cela n’est pas proposé, même si la technologie existe déjà.

Elles surviennent sans prévenir

Non seulement tu ne peux pas mettre de filtre dans une conversation privée, mais en plus la plupart du temps, il n’y a aucun réglage pour autoriser ou non les partages de documents.

Généralement, la pièce jointe arrive et s’affiche directement, sans avoir à faire d’opération particulière. C’est donc un accès direct à l’écran, de l’image qui est souvent très gênante.

Non seulement tu n’en as pas envie de recevoir ces clichés, mais en plus les images sont souvent d’une esthétique très discutable. Si au moins les photos avaient une présentation artistique où il était plus caché que montré, cela pourrait presque être excusable et pourrait même susciter l’envie.

Pourtant, c’est exactement le contraire, le membre est montré crument, de façon très frontale, sans présenter aucun attrait artistique. Seul le propriétaire semble satisfait de son « œuvre ».

C’est pour cela qu’il est préférable d’être prête à dégainer la réponse appropriée suivant le contexte. Les applications sont généralement très permissives lorsque l’on est en mode discussion privée. Est-il donc possible d’anticiper ?

Quelques solutions qui pourront t’aider à moins en recevoir s’il n’est pas possible d’éviter la dickpic

banane chorizo coupé

L’indiquer en utilisant son pseudo

La petite astuce à mettre en place est de s’inspirer du « Stop pub » que l’on colle sur la boîte aux lettres pour tenter de dissuader tout envoi fallacieux. Tu peux, si l’application l’autorise, apposer à ton pseudo un tag indiquant que tu ne veux pas de dickpics. Voici deux exemples [Nodickpicauthorized], [dickpicBANNED] ou mieux encore si tu places des emoji [⛔Dickpics]. Cela permet de mettre tout le monde au courant.

Réagir de façon appropriée lorsqu’une photo apparait

Comme je l’ai dit plus haut, il est important de bien réagir à l’apparition inopinée d’un sexe sur ton écran. Si vraiment cela t’a choqué et déçu de la part de ton interlocuteur, je te conseille alors de rompre la conversation et de black-lister cette personne peu respectueuse.

Par contre si la dickpic intervient après de longues conversations, et peut-être après un peu de chauffes de part et d’autre, il faut réagir plus subtilement. Si elle n’était pas sollicitée et que tu n’avais rien réclamé, je te préconise de stopper le dialogue en cours en punition. Tu pourras la reprendre après le temps que tu voudras si la personne semble mériter ton intérêt.

Si l’échange était assez torride, tu peux alors lui demander pourquoi il s’est permis de t’envoyer cela quand tout allait bien jusqu’à présent. Tu prendras alors la mesure de ce que tu devras faire par la suite par rapport à sa réponse. Tu pourras le zapper ou continuer plus tranquillement la conversation en lui indiquant cette fois que si tu souhaites une photo, alors tu en feras la demande.

Le mur de la honte ?

Tu peux aussi commencer une petite collection que tu afficheras sur une page web, avec l’image et le prénom de son détenteur. Le titre de la page pourra être « Si tu ne veux pas que je t’affiche, évite de me la présenter ». Tu auras sur cette page, un petit paragraphe indiquant que chaque photo non désirée que tu reçois sera affichée sur cette page, avec la date, l’heure et la plateforme sur laquelle elle a été envoyée. C’est une sorte de mur de la honte, si je puis dire. Prends soin par contre de flouter les visages pour ne pas avoir de problèmes. Ensuite, tu peux facilement mettre en avant ce site sur ton profil pour que chacun puisse savoir à quoi s’attendre en cas de dickpics.

Le renvoi vers un lien

Tu peux aussi renvoyer à ton interlocuteur un lien d’une vidéo sur la tolérance et le consentement par exemple pour qu’il comprenne que ce qu’il a fait ne se fait pas. Bien sûr, tu choisiras ensuite de rester en communication ou d’y mettre soudainement fin. Il est toujours préférable d’avoir déjà de côté, ces liens prêts à être employés.

Dernier conseil

Il faut toujours être prêt à répondre après la réception d’une dickpic. Comme lors d’une agression, en cas de non-réaction, c’est le harceleur qui a le dessus. Dans le cas de la dickpic, c’est exactement la même chose. Si tu sais réagir et retourner la situation à ton avantage, alors tu prendras le contrôle de la conversation et ton « agresseur visuel » ne devrait plus t’importuner. Cela te permettra d’éviter de recevoir une autre dickpic de sa part. Avoir une réponse prête dans les 3 cas de situation possibles est préférable.

En synthèse

Même s’il est difficile de filtrer et d’éviter la dickpic, avoir une réaction appropriée permet alors de garder le contrôle de la situation. Il est aussi important de comprendre pourquoi les hommes en envoient, afin de cerner leur psychologie. Avoir deux ou trois réponses toutes faites, c’est bien. Tu peux aussi leur envoyer un lien vers une vidéo qui parle du respect d’autrui, c’est une forme de réponse acceptable également en bottant en touche.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
venenatis, commodo ut eleifend suscipit risus non