Suite de la comparaison entre quantité et qualité – 2nd partie

Suite de la comparaison entre quantité et qualité – 2nd partie

Faut-il privilégier la qualité à la quantité en matière de sexualité ? Si tu n’as pas encore vu la première partie de cet article, je t’invite à en prendre connaissance tout de suite en cliquant ici.

Dans le précédent article, je t’évoquais les différences entre qualité et quantité, en prenant dans un premier temps le nombre de partenaires, et dans un second temps, le nombre de relations sexuelles. Dans cet article, je vais donc aborder les différences à propos des positions sexuelles puis des jouets sexuels et je finirais sur l’orgasme. Tu vas me dire, c’est souvent une excellente fin (et tu auras raison).

Comparaison en quantité et qualité par rapport aux positions lors des rapports sexuels

position sexuelle

Je te propose de comparer les recherches de qualité ou de quantité avec les positions sexuelles que tu peux utiliser durant tes ébats.

Le changement de position comme art de bien faire l’amour

Si tu es du côté de ceux qui aiment la diversité et aiment utiliser un maximum de positions lors de tes relations sexuelles, alors voyons ce que cela implique pour toi. Déjà, tu es le ou la spécialiste du Kama-sutra appliqué. Les positions, même les plus acrobatiques, n’ont plus de secrets pour toi, car tu as vraiment tout essayé. Tu sais les nommer généralement et les exécuter à merveille. Tu les enchaines bien souvent, cela t’aide d’ailleurs à faire durer le plaisir et la relation sexuelle. En effet, chaque changement permet ce petit temps de relâchement de la tension, et permet ainsi de repartir de plus belle. Bien sûr tu connais aussi ce qui plait ou va plaire ta ou ton partenaire.

Idéal dans toutes les situations, même les plus exiguës

C’est donc parfait pour pouvoir t’adapter à toutes situations et à tout partenaire. En toute circonstance, tu sauras parfaitement comment prendre en main les choses pour donner et recevoir un maximum de plaisir. L’endroit peut être exigu, comme le siège arrière d’une voiture. Il peut se faire aussi à l’opposé que tu te retrouves au milieu d’autres partenaires, tu sauras toujours tirer ton épingle du jeu (si je puis dire ainsi).

Cependant, tes ébats vont ressembler à un cours de gym où tu vas enchainer les positions les unes après les autres. Est-ce bien du goût de ton ou ta partenaire toute cette agitation ? Est-ce que cela va lui permettre de prendre le temps nécessaire au plaisir ? En effet, le risque va être de rompre son plaisir dans une position en passant à la suivante.

Le plus gros avantage, c’est que ces parties fines te feront dépenser beaucoup de calories et seront excellentes pour ta santé cardiaque. Le risque c’est de laisser ton ou ta partenaire sur sa faim n’ayant jamais eu le temps d’arriver au plaisir maximal à cause de tous ses changements.

Quand une position donne du plaisir, il faut en abuser !

À l’opposé, si tu es de ceux ou de celles qui ont leur position fétiche, voyons maintenant ce que cela peut induire dans ton couple. Pour toi, l’intérêt d’une position, c’est qu’elle t’est agréable et qu’elle permet de trouver le maximum de plaisir pour chacun. Et si elle est si agréable, pourquoi en changer ? C’est d’ailleurs ton leitmotiv, il ne faut faire que ce qui est bien, sinon, c’est une perte de temps. Cela peut même être de l’ennui quand le ressenti n’est pas au rendez-vous. Tu te connais donc parfaitement. Tu connais également ton ou ta partenaire, et tu sais ce qui tous les deux vous convient. Comment ? Et bien, soit tu le lui as demandé, soit tu as remarqué ses réactions, soit tout simplement, c’est votre état de jouissance commun qui t’a aiguillé.

L’intérêt c’est que cela te permet d’aller droit au but. Lorsque le plaisir commence à monter, de maintenir cette position qui l’a fait débuter. Le plaisir va continuer ainsi de monter pour souvent atteindre l’orgasme, pour toi, ton ou ta partenaire et mieux encore pour vous deux. C’est donc un plaisir assuré et assumé.

Une technique efficace, mais limitée

Le problème va venir du fait que tu maitrises parfaitement 2 ou 3 positions, mais qu’en dehors de cela, tu n’as pas forcément tellement exploré ce qu’il était possible de faire. Si tu es en couple avec le même partenaire depuis un moment, cela risque d’être un peu routinier, même si finalement, vous prenez du plaisir, il manquera le piment de la découverte, du changement. Si tu n’es pas en couple, alors le ou la partenaire que tu vas rencontrer va peut-être te trouver limité(e) dans ta culture sexuelle.

Comparaison entre quantité et qualité avec les jouets sexuels

jouets sexuels

Il y a encore quelques dizaines d’années, les jouets sexuels étaient encore très confidentiels. Le choix était aussi très restreint. Aujourd’hui, l’offre est pléthorique. Tu peux lire de nombreux articles ou chaînes YouTube qui en parlent de façon spontanée ou sponsorisée. Il existe aussi de nombreux sites marchands qui en proposent à la vente. Est-ce que cela doit influencer ton comportement vis-à-vis de ces jouets ?

La pression commerciale qui tend à faire consommer en quantité plutôt qu’en qualité

Comme tout objet aujourd’hui, le marketing impose une pression forte sur les consommateurs et consommatrices que nous sommes. Si tu cèdes aux discours commerciaux, tu risques de te lancer dans l’achat compulsif de chaque nouveau modèle. Tu vas très vite acquérir pour commencer un vibromasseur par exemple, le plus simple et le moins cher pour « tester ». Puis tu tenteras un modèle un peu plus sophistiqué. Tu finiras par te dire que les sensations qu’il te procure sont agréables. Mais le dernier modèle sorti, qui contient 27 programmes, que l’on peut piloter avec un smartphone et qui promettent aussi de faire le café, doit nécessairement rejoindre ta collection, car encore plus performant.

Très vite, tu te retrouveras à la tête d’une forêt de protubérances dressées fièrement vers le ciel. Tout aussi vite, tu pourras être rebuté(e) par ton budget piles ou ta facture EDF. Tu décideras alors d’investir dans d’autres objets moins voraces en énergie. Ainsi, tu peux vite te retrouver entourer de ton armée d’amis intimes (boules, rings, godes, œufs ou encore plugs par exemple). Ta quête sera toujours sans fin.

Tu connaitras les performances de chaque modèle. Ainsi, tu sauras ce qu’il peut t’apporter et connaitre le temps nécessaire pour te donner ce plaisir tant recherché. Tu pourras alors conseiller tes ami(e)s sur différents modèles. Quant à tes partenaires, ils seront soit en joie, soit subiront ces outils qui peuvent être à la fois dédiés au plaisir, mais peuvent aussi basculer dans l’addiction et la contrainte.

A la recherche du Graal

À l’opposé, si tu préfères la qualité à la quantité, il va t’être difficile de trouver LE modèle qui va te satisfaire pleinement. En effet, les sources de plaisirs sont multiples sur un corps qu’il soit masculin comme féminin. Sans compter que chacun va en plus ressentir plus ou moins de sensations sur ses parties intimes. Tu prendras des conseils sur tous les médias que tu trouveras. Ton but sera de tenter de dénicher l’objet ultime, celui qui te comblera à coup sûr et à 100 %.

Et puis il se peut que tu succombes pour un modèle dont tu apprécies les qualités vantées. Il est possible que ce soit le bon, celui qui remplit le contrat implicite que tu t’étais fixé. À partir de ce moment-là, le mariage sera consommé et tu l’useras jusqu’à la corde. Ton pire cauchemar serait qu’il s’use, tombe en panne ou se casse. Il te sera difficile de le remplacer. D’ailleurs, Paul, ou Pauline comme tu l’as appelé dès le début pour le personnifier est devenu un ami très intime. Il sait parfaitement te satisfaire très vite. Le perdre serait vraiment effroyable, car la durée de vie des modèles sont courtes. Il est très probable qu’il aura été remplacé par son successeur et ne sera plus disponible à la vente.

Dans la vie, tu auras ton ou ta partenaire, et Pauline ou Paul. À trois, vous voyagerez partout ensemble. Il est même possible que ton jouet reste ton petit jardin secret, connu de toi seul(e). Ainsi, tu le cacheras au partenaire avec lequel ou laquelle tu partageras ta vie. Mais en fin de compte, si tout le monde est content, alors pourquoi s’en priver ?

La quantité par rapport à la qualité des orgasmes

Orgasme

Il t’est possible de voir la recherche du plaisir comme une course au plaisir ultime et à l’orgasme. Dans cet état d’esprit, tu vas surtout privilégier la qualité de l’orgasme à la quantité. Tu seras en quête du plaisir ultime. L’Orgasme avec un grand O, qui te donnera une pleine jouissance. Celui qui fera exploser en toi des milliers d’étoiles. Qui fera déferler des ondes de plaisir toujours plus intenses. La recherche du pur plaisir sera ta quête. Pour y répondre tu chercheras le partenaire, le jouet sexuel, ou bien encore ta propre technique personnelle pour arriver à ce nirvana de plaisir Une fois que tu auras trouvé le bon partenaire, ou la bonne technique, tu perfectionneras celle-ci pour atteindre le plus souvent possible ce 7e ciel absolu. Qu’importe le vase tant que l’élixir est voluptueux.

Si la quête d’absolu te semble totalement inutile. Si pour toi tous les orgasmes se ressemblent. Alors tu auras plutôt tendance à vouloir les accumuler d’une façon ou d’une autre. Une différence notable cependant sera à prendre en compte selon ton sexe. En effet, pour les hommes, il est difficile de multiplier les orgasmes coup sur coup. Si tu n’es pas adepte de l’orgasme prostatique, il te faudra attendre un certain temps. Le temps nécessaire à la phase réfractaire pour s’estomper et retrouver une envie et une sensibilité suffisante pour le prochain orgasme. Pour les femmes, surtout celles qui sont multiorgasmiques, il leur suffit de poursuivre la bonne stimulation pour cela.

J’ai pu constater qu’environ 5 % des femmes sont multiorgasmiques, d’après l’enquête réalisée auprès de plus de 500 volontaires. Tu peux toujours y participer en cliquant ici.

Il faudra alors trouver un partenaire ou une technique te permettant de répéter à l’envi, ce qui t’excite. Tout cela bien sur pour t’emmener jusqu’à la jouissance. Pour les hommes et femmes qui recherchent l’orgasme le plus souvent possible, il sera indispensable d’avoir un emploi du temps malléable afin de planifier des rencontres satisfaisantes plus fréquemment. Ne jamais s’embêter avec un ou une partenaire qui ne sait pas y faire. Il est préférable de privilégier les conducteurs experts qui sauront t’amener sans détour à l’orgasme.

Les courses à la quantité peut stimuler, mais il faut le reconnaître, à long terme, il faut avoir une sacrée santé. En effet c’est usant et demande un entrainement d’athlète. La course à la qualité est quant à elle parfois vouée à l’échec. À trop demander l’exigence, tu risques finalement de trouver l’impossible. Et toi si finalement tu devais choisir entre quantité et qualité, vers quoi tendrais-tu ? Tu peux laisser ton avis en commentaire.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Sed massa commodo eget ultricies at ut