Attiré(e) par des personnes de même sexe en étant en couple hétérosexuel !

You are currently viewing Attiré(e) par des personnes de même sexe en étant en couple hétérosexuel !

Il arrive parfois que tu ressentes une forte gêne ou incompréhension dans ton couple sans trop savoir pourquoi. Et puis un jour, tu te découvres une attirance pour des partenaires du même sexe, alors que jusqu’à présent tu n’étais que dans des relations hétérosexuelles. Il existe à ce moment-là plusieurs réactions possibles face à cette révélation. Cependant, elles ne sont jamais vraiment faciles à accepter.

Clique ici pour regarder cet article sur YouTube.

Je vais tout d’abord commencer par aborder les trois principales façons de réagir quand on est en couple hétéro, mais que l’on se sent attiré fortement par des personnes du même sexe.

1. Quelles sont les réactions possibles face à ce trouble généré par l’attirance de personnes du même sexe ?

mal-être homme
Gianfranco Grenar – Unsplash

Il y a plusieurs réactions envisageables par rapport aux troubles que génère cette attirance. Il y a l’envie de braver les interdits, la curiosité, mais aussi le refoulement.

Refoulement

C’est cette dernière réaction que je rencontre souvent dans mes accompagnements. Si tu es dans ce cas, tu risques de lutter contre un désir refoulé. Cela va causer des troubles qui vont t’amener à énormément de questionnements. Cela peut même conduire à la déprime.

D’un côté, il y a ta vie actuelle avec ton ou ta partenaire du genre opposé au tien et de l’autre cette attirance pour les personnes du même sexe. Cela provoque de fortes dissonances qui conduisent à des remises en question, à des angoisses aussi très fréquemment.

Lorsque tu es dans le refoulement, tu vas lutter contre tes pulsions profondes. C’est pour cette raison que c’est très déstabilisant. Généralement, c’est par l’acceptation que le trouble diminue et souvent disparait. Accepter ne veut pas forcément pour autant dire, céder à ses instincts. C’est tout simplement les reconnaitre et se laisser libre ensuite de prendre la meilleure décision pour chacun.

Tu dois tout de même garder en tête que tu risques d’être plus ou moins tourmenté(e) tout au long de ta vie en refusant l’évidence.

Curiosité

Lorsque tu n’es pas dans le refoulement de tes pulsions, tu peux avoir la curiosité de les éprouver. C’est souvent une attitude bien plus positive. Cependant, comme tu es en couple, vouloir suivre ta curiosité peut fortement te faire culpabiliser vis-à-vis de ton ou ta partenaire.

En effet, pour découvrir ce penchant, tu vas nécessairement devoir le ou la tromper. À moins que tu n’ouvres le dialogue et que cette situation soit acceptée, mais c’est plutôt rare, je détaillerai cela un peu plus loin.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   A quelle étape de ton potentiel sexuel es-tu ?

Donc si ce n’est pas fait avec le consentement et la bienveillance de l’autre membre du couple, il est possible que tu ressentes des remords à avoir succombé à ta curiosité.

Braver les interdits

Enfin, lorsque tu as été élevé dans une culture très conservatrice où l’homosexualité n’a pas sa place, tu peux avoir l’envie de braver les interdits. C’est en effet bien connu, ce qui est prohibé attire.

D’ailleurs si tu veux absolument que ton enfant lise un livre particulier, tu le mets au milieu des autres dans ta bibliothèque et tu lui dis : « Tu peux lire tous les livres de cette bibliothèque, mais pas celui-là, je te l’interdis ». Il est très probable qu’il le consulte alors en cachette pour tenter de comprendre pourquoi celui-là spécifiquement, il n’a pas le droit de le lire.

Pour toi, cela pourra être exactement la même chose. Les troubles que tu éprouves pourront être exacerbés par cet interdit que l’on t’a inculqué et qui maintenant te fascine. Tu auras donc un double attrait en répondant à tes pulsions, mais aussi en bravant cet interdit.

Pourtant, ces interdits ne sont jamais justifiés, c’est toujours purement idéologique. Tu ne devras donc pas en avoir honte.

2. Que dois-je faire ?

Que faire ?

Maintenant que tu sais ce qui peut provoquer le trouble que tu ressens, je vais t’indiquer quels sont les choix de vie que tu auras à ta disposition.

Vivre une double vie

Pour commencer, il est possible de vivre une double vie en restant en couple. Cela peut se faire à cause des conventions, de ta culture ou bien pour préserver ta famille et tes enfants par exemple. Cela peut aussi se comprendre d’un point de vue professionnel où avoir une relation homosexuelle n’est pas toujours très appréciée.

Tu auras donc ta vie familiale officielle, et de l’autre côté, ta vie cachée avec une personne du même sexe. Cela nécessite d’avoir une organisation impeccable et de réussir à mentir très régulièrement. Tu devras garder cela pour toi sans jamais rien révéler à quiconque. Tout le monde n’en est pas capable de faire.

Faire un choix

Il est aussi possible de juger que tu t’étais fourvoyé(e) jusqu’à présent et qu’après avoir mis un terme à ton couple, tu décides de suivre tes envies profondes.

Il n’y a aucun problème de conscience à avoir si tu choisis cette solution. En effet, ta vie t’appartient et tu es libre d’en disposer tel que tu l’entends. Cependant, tu dois garder à l’esprit qu’il n’en sera pas forcément de même pour les personnes autour de toi.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Dickpic, pourquoi les hommes envoient-ils cela ?

Bien sûr, il est possible que tu sois rejeté(e) par certains membres de ton entourage. Il faut donc s’y préparer et l’accepter.

S’autoriser quelques incartades

Pour finir, tu pourrais aussi décider de… ne pas décider.

Tu resteras donc en couple en t’autorisant de temps à autre quelques incartades pour soulager des besoins qui viendraient te titiller à l’occasion.

C’est la forme la plus simple, mais qui bien souvent ne sera pas totalement satisfaisante. Cela peut être également une bonne façon de prendre du temps pour déterminer dans quelle direction aller.

En effet, il n’est pas toujours facile d’imaginer une existence très différente de celle qu’on nous a imposée.

Ce sera par conséquent pour certains d’entre vous, une période transitoire, ou pour d’autres un véritable mode de vie.

Comment peuvent donc réagir tes proches lorsqu’ils auront connaissance de tes penchants ?

3. Quelles réactions auront mes proches ?

l'amour est parfois douloureux

Les partenaires

Ce seront certainement les partenaires qui auront la réaction la plus vive. Il faut aussi se mettre à leur place. Si tu décides de leur dire la vérité sur ton attirance, leur comportement a de fortes chances d’être très intense.

Pour ton ou ta partenaire, cette révélation qu’elle soit de ton fait, ou bien en découvrant celle-ci par accident va provoquer une réelle tempête.

Bien entendu, de son côté, ce sera considéré comme une trahison, avec en plus l’impression qu’il ou elle ne te connaissait absolument pas. Bien souvent, ils vont ainsi totalement se remettre en question, et se demander si finalement votre changement ne vient pas d’eux et de leur attitude, de leur façon d’être. C’est tout autant une remise en cause de leur propre sexualité. Ils vont alors douter de leur capacité à te satisfaire.

Ils peuvent aussi ressentir de la honte. Le plus souvent, ce sera celle de n’avoir pas été à la hauteur, mais aussi à cause de la perception de l’entourage sur la situation. Souvent, ils peuvent se penser coupables de ce changement de sexualité, alors qu’au fond, ils n’y sont pour rien.

Les enfants

Si tu as des enfants, il faudra vraiment prendre le temps de leur parler et de leur expliquer. Ce n’est jamais simple pour eux, et il est envisageable qu’au début, ils rejettent l’idée même que cela puisse être possible.

En effet, de leur point de vue, tu as toujours été dans un couple « normal », avec un papa et une maman. D’un coup, le couple explose à leurs yeux et ils n’ont plus trop de repères. Ils vont se demander ce qu’ils vont devenir. C’est à toi de les rassurer de ton amour inconditionnel pour eux et que tu seras systématiquement là pour les aider quand ils en auront besoin.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   D'où provient la baisse ou l'absence de libido ?

Tu pourras leur dire que cela ne change rien dans votre relation. C’est important qu’ils le comprennent.

Bien évidemment, tu n’utiliseras pas les mêmes mots et les mêmes façons de l’expliquer suivant l’âge qu’ils auront au moment ou tu te dévoileras. Il faudra vraiment t’adapter à eux et à leurs réactions. Celle-ci peut d’ailleurs varier dans le temps.

La famille

Bien souvent, les relations avec la famille sont simples ou compliquées. En effet, soit tout se déroule bien, soit c’est la rupture complète. Le pire c’est que cela va vraiment dépendre de chaque personne.

Pour certaines qui feront passer les sentiments avant tout le reste, tu demeureras la même personne et tout continuera comme avant. Pour les autres qui pensent que l’image est plus importante, cela risque d’être compliqué.

Il est difficile de réussir à inverser la tendance. D’ailleurs, je ne te le conseille pas, cela ne ferait qu’envenimer la situation. Je t’invite à l’accepter. On ne peut pas transformer les gens. Il faut simplement attendre qu’ils se rendent compte que finalement, toi tu n’as pas changé et que la seule chose qui n’est plus la même c’est uniquement la perception qu’ils ont de toi.

Les autres

Très honnêtement, tous les autres individus que je n’ai pas précédemment évoqués seront le moindre de ses soucis. Il est vrai qu’on apprécierait d’être aimé de tout le monde. Mais tu dois bien le savoir, ce n’est pas possible.

Donc il va falloir te faire une raison et accepter finalement l’avis des autres sur ta personne. Ainsi, tu auras des amis et des connaissances qui te resteront fidèles, et d’autres très probablement qui se détourneront.

De la même façon, parmi les gens que tu auras l’occasion de croiser dans ta vie, certaines seront systématiquement dans le rejet, tu ne devras alors pas t’en préoccuper.


Découvrir sa sexualité sur le tard arrive plus fréquemment qu’on ne le pense. La famille, la culture et la société ont fortement normé le couple hétérosexuel. C’est souvent un mal-être que l’on ressent qui questionne sur ses attirances. Pourtant cela semble une évidence une fois que c’est accepté. Cependant, le plus difficile restera les interactions avec tout son entourage et principalement sa famille proche qui risque d’en souffrir.

Cet article a 4 commentaires

  1. Bénédicte

    Article intéressant qui soulève des questions. Je vois une différence entre une attirance plutôt animale et une révélation nouvelle de son homosexualité. Et si l’attirance était à un autre niveau que purement physique?
    Même célibataire, une telle envie peut être vécue difficilement.
    Il est aussi question d’infidélité, sujet délicat même si on reste hétéro. Parler ou se taire?
    Tant de couples restent ensemble par confort, par habitude, par peur du regard des autres, par faiblesse, pour les enfants… et s’empêchent d’évoluer.
    Merci pour cet article et ce blog qui ose.

    1. Merci Bénédicte pour cet apport. En effet, il y a c’est un sujet où chacun peut réagir bien différemment.

  2. Nicolas

    Perso cela ne m’est encore jamais arrivé mais pour en avoir parlé avec des ami(e)s je conçois tout à fait que l’on puisse être attiré (même temporairement) par qqun du même sexe. Du coup cet article me conforte 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.