Une affection handicapante – l’hydrocèle testiculaire

You are currently viewing Une affection handicapante – l’hydrocèle testiculaire

Non ! L’hydrocèle n’est pas la dernière boisson à la mode de teufeurs en rave party. C’est une affection souvent bénigne qui touche les garçons et plus particulièrement leurs bourses (ou scrotum). C’est une zone très sensible chez l’homme, il est donc naturel d’être un peu effrayé lorsqu’elle apparait. Je réponds par conséquent à toutes tes interrogations dans cet article.

Pour regarder cet article sur YouTube, clique-ci dessous.

Avant de savoir comment cela se soigne, je te propose de définir les symptômes de cette affection.

1. Quels sont les symptômes de l’hydrocèle testiculaire ?

Qu’est-ce que c’est ?

L’hydrocèle testiculaire est un épanchement anormal d’un liquide aqueux dans une bourse ou dans les deux. Ce liquide s’insère sous la membrane qui englobe les testicules (les glandes qui produisent les spermatozoïdes). Cela va donc faire plus ou moins grossir la bourse touchée par le trouble.

dessin hydrocèle

L’augmentation du volume est très variable. Plus elle est importante et plus la gêne va être forte. Celle-ci sera physique, avec des difficultés à effectuer certains mouvements ou à maintenir certaines positions. Elle sera également esthétique en présentant un renflement assez saisissant au niveau de l’entre-jambes. C’est souvent la honte qui pousse à consulter.

L’hydrocèle est dite unilatérale lorsqu’elle ne survient que d’un côté et bilatérale quand les deux bourses sont atteintes.

Il n’y a dans la majorité des cas aucune douleur associée à cette pathologie. Cependant, lorsque le volume est très important, non seulement des douleurs peuvent être ressenties, mais il peut aussi y avoir des gênes pour uriner.

En général, cela ne nuit pas à la production de spermatozoïdes et de testostérone. C’est donc sans conséquence pour la fertilité et la libido.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Les 9 secrets pour une fellation réussie

L’origine

Il existe une version de cette affection chez le nouveau-né. C’est à cause de l’enveloppe tissulaire autour des testicules. Celle-ci ne se referme pas comme il faut et du liquide provenant de l’abdomen remplit la poche. C’est à la naissance que l’on constate alors cet épanchement. L’une ou les deux bourses sont bien plus volumineuse que ce qui est attendu.

Chez l’homme en revanche, il peut y avoir deux origines :

  • Elle peut arriver sans cause apparente. C’est souvent étonnant, mais ce déclenchement ne semble pas avoir d’origine déterminée. Cela paraît à ce moment-là être un coup du sort qui s’acharne sur toi. C’est d’autant plus compliqué à accepter. Après 40 ans, les risques sont accrus par rapport aux populations plus jeunes.
  • L’autre cause d’apparition d’une hydrocèle est la suite de troubles identifiés. Parmi ceux-ci, on trouve une infection, un traumatisme sur cette partie de l’anatomie (coup, choc, etc.), une tumeur, une torsion testiculaire ou encore une épididymite (inflammation du canal situé sur le haut du testicule). C’est alors une production excessive de liquide qui s’infiltre ainsi dans la poche entourant le testicule.

Attention à la confusion

Toutefois, il ne faut pas confondre une hernie inguinale avec une hydrocèle testiculaire. Les symptômes peuvent en effet être très similaires avec un gonflement dans les deux cas.

Pour cela, un urologue pourra réaliser un premier test par palpation. La souplesse à la pression pourra lui donner quelques indices. Puis, il précisera son diagnostic à l’aide d’un faisceau lumineux. En effet, en présence d’une hydrocèle, la lumière de la lampe rendra la poche translucide. En général, une échographie est prescrite pour finaliser le diagnostic.

2. Les solutions pour réduire cette affection

infirmière pour résoudre ses problèmes d'érection

Chez le nouveau-né

Bien souvent, cette hydrocèle congénitale disparait d’elle-même avant les deux ans de l’enfant. Il ne faut donc pas trop s’inquiéter avant cet anniversaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La formation "Devenir un meilleur amant - la stimulation manuelle"

Cependant, si cela ne se résorbe pas seul, une intervention légère permettra d’une part d’extraire le liquide en excès et d’autre part, de bien refermer le canal afin qu’il n’y ait pas de récidive.

Chez l’homme adulte

Jusqu’à présent, il n’y a aucun traitement médicamenteux et encore moins de traitement naturel.

Une intervention chirurgicale s’avère nécessaire lorsque la grosseur et la gêne occasionnée deviennent trop importantes.

Il existe deux méthodes pour cela.

  • Dans la première, il s’agira d’une simple ponction. Avec une seringue, le praticien vient aspirer le liquide excédentaire pour retrouver un volume convenable aux bourses. Malheureusement, il arrive avec cette technique qu’il y ait des rechutes.
  • La seconde méthode consiste à inciser la peau des bourses, ainsi que la membrane qui est la cause du renflement. Une fois le liquide évacué, le chirurgien va tenter de refermer celle-ci, non seulement à l’endroit de l’entaille, mais également là où le liquide s’écoulait, évitant de la sorte la récidive.

Ce sont deux opérations plutôt bénignes, mais comme toute opération, elle présente forcément des risques postopératoires que je ne décrirais pas ici.

Même si les risques de récidives sont minimes dans une même bourse, une hydrocèle peut se déclencher dans l’autre poche ultérieurement.


L’hydrocèle testiculaire ne devrait plus maintenant avoir de secrets pour toi. C’est une affection bénigne qui nécessite une petite intervention chirurgicale lorsque la gêne occasionnée est forte. Il est tout de même important de consulter, car le symptôme d’une hydrocèle peut cacher une hernie inguinale qui peut des conséquences plus grandes.

Je t’invite à me dire dans les commentaires si tu connaissais cette affection et si tu l’as déjà rencontrée au cours de ta vie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.