Outch ! La fracture du pénis ! Que faire ?

You are currently viewing Outch ! La fracture du pénis ! Que faire ?

La sexualité n’est jamais sans risque. Outre les infections sexuellement transmissibles, il existe aussi un traumatisme important que peuvent rencontrer les hommes durant les rapports intimes. Je vais t’expliquer dans cet article ce qu’est la fracture du pénis et surtout ce qu’il faut faire si cela devait arriver.

Pour regarder cet article sur YouTube, clique ci-dessous :

Avant de te préciser quoi faire en cas d’accident, il semble essentiel de comprendre ce qu’est réellement la fracture du pénis.

1. Qu’est-ce qu’une fracture du pénis ?

Crayon cassé

Pourquoi appelle-t-on cela une fracture du pénis

En effet, on peut légitimement se poser la question, car tu l’auras sans doute remarqué, un pénis c’est plutôt un organe mou. D’ailleurs chez l’humain, il n’y a aucun os à l’intérieur pour le maintenir droit. On peut difficilement penser que cela peut casser.

Pourtant pour imager cela, je vais prendre un objet que tout le monde doit connaitre et qui peut avoir les mêmes propriétés. Je parle ici du célèbre Carambar ! Et oui, quand celui-ci est placé dans un environnement assez chaud, le caramel reste mou, on peut alors le plier dans diverses positions sans dommage. Cependant, et je t’invite à en faire l’expérience, il te suffit de le mettre au réfrigérateur quelque temps pour que le caramel devienne dur et cassant.

Comme tu le vois avec l’exemple du Carambar, le pénis peut aussi se fracturer dans certaines conditions. En outre, on entend souvent un bruit un peu sec lorsque cela arrive. Un crac caractéristique. C’est principalement pour cela qu’on parle d’ailleurs de fracture même si en réalité, c’est plutôt une déchirure.

Comment cela arrive-t-il ?

Tu l’auras compris, cela peut se produire en particulier lorsque le pénis est en pleine érection. Du reste, plus l’érection sera forte et plus le risque est important (garde en tête l’expérience du Carambar).

La fracture arrive donc lorsqu’une poussée intense est exercée. La verge se plie trop fort et trop vite, provoquant la rupture des tissus dans le corps caverneux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Ces 6 comportements masculins à proscrire absolument

À ce moment-là, le phallus fléchit et si la pression n’est pas interrompue à temps ou si le coup de reins était trop vif, la contrainte trop grande vient courber fortement l’engin.

La fracture intervient au-delà d’un certain angle, il peut varier suivant les individus (âge, forme physique, rigidité, etc.).

Au niveau physiologique, c’est au sein du corps caverneux que le traumatisme se déclare. En effet, lors de l’érection, les tissus vont s’étirer et donc devenir moins épais et ainsi se déchirer plus facilement.

Cela reste cependant un accident heureusement assez rare.

Les symptômes

Quels sont donc les symptômes après avoir entendu ce claquement sec ?

Première constatation, la douleur est présente, mais s’intensifie en fonction de la profondeur de la fracture. Ensuite très vite un hématome important se forme au niveau de la hampe de la verge. L’érection va disparaitre rapidement. C’est à ce moment que va te revient en mémoire l’émoji aubergine ? qui sert fréquemment lors des échanges coquins. Ta verge lui ressemblera alors très fortement, aussi bien sur la forme que la couleur.

Souvent, il va également y avoir un gonflement significatif des testicules.

Lorsque la déchirure est profonde, l’urètre peut être touché. Tu pourras alors constater un écoulement sanguin plus ou moins important par le méat urinaire au bout du pénis.

2. Les situations à risque

le slow sex - un homme une femme un lit

Quelles sont donc les situations à risque ?

les pénis à risque

Pour commencer, il faut savoir que les verges qui ont des tendances à se courber sur la droite ou sur la gauche pendant l’érection de plus de 15° présentent des risques accrus. Pourquoi celles-là particulièrement ? Et bien, tout simplement en cas de fausses routes, le membre déjà incurvé et affaibli du côté du pli va avoir encore plus une propension à se plier du même côté sur la zone initialement lésée.

De plus, comme le pénis est courbé, dans les va-et-vient, en cas de sortie du vagin ou de l’anus, le risque est plus fort de ne pas retomber précisément devant l’ouverture.

Ainsi, plus ton pénis sera tordu et plus tu devras être vigilant lors des mouvements pendant la pénétration.

Lors d’une relation sexuelle

En général, la fracture du pénis intervient dans 80 % des cas pendant une relation sexuelle. Elle advient donc lorsqu’une poussée forte est exercée alors que le gland du pénis vient buter contre une surface. La plupart du temps, cela arrive lorsque le pénis au moment d’un va-et-vient sort du vagin ou de l’anus et s’écrase au retour contre le bassin plutôt que dans l’orifice initial.

Position sexuelle dite de la Levrette

Il y a des postures qui offrent plus de risques que d’autres. La première est la levrette, car elle permet à l’homme de part sa position dominante, à pilonner fortement ses partenaires. En cas de collision, c’est donc avec vitesse et énergie que le pénis va venir se plier.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La formation "Devenir un meilleur amant - la stimulation manuelle"

La seconde position est celle de l’Andromaque, car c’est alors ta partenaire qui va mener la danse. Si en redescendant, ta verge sort de l’orifice et que ta partenaire sous la force de l’élan et de son propre poids vient percuter le phallus contre son bassin, c’est à ce moment-là un choc violent qui t’attend.

Position sexuelle dite de l'Andromaque

Enfin, il faut aussi faire attention aux pénétrations brutales. C’est-à-dire à vouloir pousser fort parce que cela ne rentre pas. La raison est souvent toute simple, tu es certainement à côté de l’orifice ?. Cependant, si la pression est trop brusque alors, le risque de fracture du pénis n’est pas à écarter.

Pendant la masturbation

Enfin, dans 20 % des cas, la fracture a lieu durant la masturbation. Certains hommes aiment quelque peu malmener leur pénis lors de cette pratique. Cependant, en tordant trop le membre, des risques de lésions peuvent apparaitre pour aller jusqu’à la fracture.

Certaines façons de se masturber en utilisant par exemple des éléments divers peuvent aussi créer des conditions favorables à la pliure soudaine engendrant une blessure.

Il est donc recommandé d’avoir une pratique plutôt douce pour ne pas abimer cet organe intime.

3. Que faire lorsqu’on subit une fracture du pénis ?

infirmière pour résoudre ses problèmes d'érection

Mais alors, que faire lorsque le drame arrive et qu’un craquement se fait entendre ?

Ne pas paniquer

Pour commencer, tu dois savoir que c’est très impressionnant. Si tu as tendance à être un peu émotif, mieux vaut t’assoir. Il en va de même pour la personne qui est à tes côtés. Cela évitera un traumatisme supplémentaire en cas de malaise.

Ensuite, le plus tôt possible, il faut venir déposer un linge contenant de la glace sur la zone touchée. Il faudra le faire avec douceur en faisant attention à ne pas empirer les dégâts en provoquant une engelure.

Ne pas avoir honte

Par la suite, il te faudra le plus vite possible te rendre aux urgences. Il est important de le faire en moins d’une semaine pour éviter d’avoir des séquelles handicapantes. Une opération en urgence sera alors programmée pour venir résorber l’hématome et réduire la déchirure.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Vaincre l'éjaculation précoce

Plus la réparation aura lieu rapidement après la fracture et moins il y aura de séquelles. Si rien n’est fait, une fibrose des tissus et une déformation permanente de la verge s’installeront. Cela pourra engendrer des difficultés érectiles, ainsi que des douleurs. Parfois, cela pourra conduire à la formation d’un abcès, voire d’une nécrose pouvant entrainer une gangrène. Donc même si cela semble un peu honteux, il est plus que recommandé d’aller se faire soigner.

Il est malheureusement possible de se fracturer les deux côtés du pénis. C’est rare puisque la majorité des personnes ayant déjà eu une fracture vont faire attention à ce que cela ne se reproduise plus.

Après l’intervention, il faut en général un repos du membre de 3 à 8 semaines avant d’envisager la reprise des activités sexuelles.

Ne pas avoir peur de se faire accompagner

Psychologiquement, le traumatisme peut rester fortement ancré et une peur persistante des relations sexuelles risque alors de s’installer. Dans ce genre de situation, il est nécessaire de se faire aider. Je t’invite si tu es dans ce cas à consulter mes offres d’accompagnement.


J’espère maintenant que tu en sais un peu plus sur les risques et surtout ce qu’il faut faire en cas de fracture du pénis. En général, il est préférable de faire attention lors des pratiques sexuelles pour que cet accident n’ait pas lieu. Mais si cela devait arriver, il faut surtout ne pas en avoir honte et se faire soigner le plus rapidement possible afin que cela n’empire pas.

Je t’invite à me dire dans les commentaires si tu as déjà vécu cette situation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.