Tout savoir sur la masturbation masculine

Tout savoir sur la masturbation masculine

Mais avant de te parler de la masturbation masculine, laisse-moi pour commencer, te conter une histoire tirée des textes de La Genèse qui va illustrer notre propos.

Onan est le second fils de Judas. Mais lorsque survient la mort de son frère nommé Er, son père Juda lui dit alors : « va vers la femme de ton frère et remplis avec elle ton devoir de beau-frère en offrant à ton frère une prospérité ». Onan est très contrarié par cette demande paternelle de procréer avec sa belle-sœur. En effet, si un enfant devait naitre de cette union, il ne serait pas considéré comme étant le père de celui-ci par la communauté. Il décide alors qu’à chacun de ses rapports avec sa belle-sœur, il laisserait tomber sa semence à terre plutôt que remplir la demande de son père.

Ce personnage qui terminait ses relations avec sa belle-sœur en éjaculant sur le sol à côté d’elle est à l’origine du terme onanisme. Ainsi ce mot est synonyme de masturbation et plus particulièrement de masturbation masculine.

Les brimades sur la masturbation masculine liées à la religion

Cette référence biblique, est à l’origine du dogme chrétien qui réfute toute tentative d’empêcher la procréation. Il faut donc comprendre que c’est inscrit dans les fondements de la religion. Ainsi, la nécessité de faire perdurer la lignée est consignée dans les écrits bibliques. Donc, depuis plus de 2000 ans, la doctrine de la relation sexuelle dans un but de procréation est fortement ancrée en chacun de nous. Celle-ci est d’ailleurs pesante aussi bien chez les hommes que chez les femmes. La masturbation masculine a donc très logiquement été condamnée. En effet, elle gâchait la semence qui était uniquement, dans le principe, destinée à procréer.

Ce dogme a donc scellé, depuis toujours, la vie monastique des hommes d’Église. On leur demandait le sacrifice ultime de vœux de chasteté. D’une part pour tester leur foi. Mais aussi comme les monastères étaient unisexes, pour éviter de « répandre à terre » pour reprendre l’expression biblique leur semence. La flagellation a longtemps été la méthode pour punir le corps de ses pulsions.

Hors de l’enceinte ecclésiastique, la « bonne parole » fut longtemps portée par l’enseignement qui très souvent était réalisé par des membres du clergé. Ainsi, sur les bancs des écoles, on apprenait aux enfants préadolescents que l’on ne devait pas toucher son sexe, que c’était un péché. Les règles étaient très strictes. D’ailleurs, une internaute témoignait il y a peu sur la chaine youtube.

Elle racontait l’histoire de sa grand-mère, dans les dortoirs lorsqu’elle était en pension chez les Bonnes sœurs. Les filles devaient dormir les mains bien en vue au-dessus des draps. Il leur était totalement interdit de dormir les mains sous les draps. Ceci dans le seul but de leur interdire toute tentation de caresses sexuelles.

Les historiens racontent que Louis XVI a eu beaucoup de mal à avoir des rapports sexuels avec Marie Antoinette. L’éducation sexuelle de Louis ayant été très succincte. Il semble qu’il aurait fallu attendre 7 ans après leur mariage royal pour que celui-ci fût consommé.

Une production hormonale différente

Heureusement de nos jours les mœurs ont quelque peu évolué. D’ailleurs aujourd’hui, avec une présence massive de la sexualité dans nos vies. Les regards sont beaucoup moins sévères avec le corps. Bien sûr il semble que l’homme soit toujours en demande sexuelle, contrairement à la femme. Cela peut s’expliquer par la production hormonale dont les cycles sont différents entre les sexes. Ainsi chez l’homme, la testostérone est en permanence diffusée dans le corps en quantité importante. Elle stimule la pousse des poils, mais également, la production des spermatozoïdes.

La durée de vie d’un spermatozoïde étant limitée dans le temps, le cerveau semble sollicité, disons même excité pour les expulser. Cela pourrait donc rendre les hommes plus à cran et les inciter à chercher à avoir une relation sexuelle. Cela n’était pas toujours possible, nous ne sommes plus à l’âge de pierre, petite référence au film « la guerre du feu ». La masturbation est donc une façon de satisfaire cette envie d’expulsion.

Avant de passer aux techniques proprement dites, il faut ajouter une dernière chose sur la sexualité de l’homme. Celle-ci est bien plus physique que celle de la femme qui est davantage cérébrale. Il semble donc plus facile pour l’homme de ne pas s’embêter de considération psychologique et  ainsi pratiquer la masturbation sans culpabilité. En tout cas moins que chez la femme. Ainsi, Il leur suffit généralement de voir quelque chose d’un peu excitant pour déclencher une envie masturbatoire.

Il est aussi important de parler de l’étrange phénomène de la petite érection matinale. Celle-ci semble due à différentes hormones qui circulent dans le corps pendant le sommeil. Cette expérience est expérimentée à tout âge. Aussi bien chez le bébé, que chez l’homme âgé, une érection matinale peut survenir (plus fréquemment chez les jeunes individus). Pour en savoir plus sur ce phénomène, je vous invite à suivre ce lien. Quoi qu’il en soit, l’enfant et l’adolescent auront une plus grande facilité à s’interroger sur ce phénomène, et à toucher ainsi ses parties génitales. Il n’en faudra pas beaucoup pour qu’il comprenne rapidement, comment se procurer du plaisir.

La technique

Concernant les techniques utilisées par les hommes, on ne peut pas dire qu’ils manquent d’imagination quand on cherche un peu sur internet. Il y a vraiment de tout. Cela va de la chaussette remplie de nouilles tièdes 🧦, jusqu’au massage sexuel avec une escalope crue 🥩. Bon, bien sûr, la technique la plus simple est tout de même celle-là plus usitée, la technique manuelle. Elle est surtout accessible n’importe où et on a toujours tout « sous la main » si je puis dire 👋. En plus, il est plus facile de contrôler son plaisir ainsi. Cependant, une question fait débat. Quelle main doit-on utiliser ? Quelle est ta team ? Fais-tu parti de ceux qui utilisent leur main directrice ou bien de ceux qui utilisent la main « faible » (la gauche pour un droitier et inversement) ? Toujours est-il que la technique la plus classique est simplement d’effectuer un mouvement de vas-et-vient en empoignant la verge à pleine main et en prenant un rythme plus ou moins soutenu. Il existe d’autres techniques, par exemple en stimulant uniquement du bout des doigts, la couronne du gland. Cette partie étant extrêmement sensible, il est ainsi possible aussi d’atteindre l’orgasme. Toutes les positions sont permises, que ce soit debout, assis ou couché. L’important c’est de se sentir bien et tranquille.

L’industrie du sexe a bien compris que l’homme était très visuel. Elle lui a en effet confectionné des objets souvent bien plus réalistes que pour les dames. Les  poupées  sexuelles par exemple qui sont pour certaines très bien faites. Les produits moulés sur des stars du X qui reproduisent un fessier, un mont de Vénus ou encore un visage. Tous ces objets se veulent les plus ressemblants possible.

Il s’est tout de même développé une gamme d’objets de masturbation n’ayant aucune forme visuelle excitante : les œufs. Le plus gros inconfort pour l’homme avec la masturbation, c’est l’éjaculation lors de l’orgasme. Il lui est nécessaire de prévoir cette issue sous peine d’en mettre un peu partout. Ainsi tu peux imaginer aisément que les objets sexuels masculins demandent un nettoyage très approfondi. Cela rend donc leur utilisation quelque peu pénible.

Je ne pourrais pas finir cet article sans te parler de la masturbation prostatique peu rependue. Elle se rapproche un peu plus de la masturbation clitoridienne, puisqu’elle permet pour certains d’avoir plusieurs orgasmes successifs. Si tu veux pratiquer cette technique, il te faudra avoir une très grande ouverture d’esprit (et pas que 😂). En effet, la technique de massage de la prostate doit se faire en passant par l’anus
🍩 et en stimulant une zone située à quelques centimètres en direction du pénis. À cet endroit, tu repèreras très facilement ta prostate par les sensations qu’elle te donnera. Très rapidement, tu pourras réussir à avoir un orgasme, voire plusieurs pour certains d’entre vous. La chose amusante, c’est que tu pourras même avoir un orgasme, jouir et éjaculer, sans réellement avoir d’érection véritable. Comme je viens de le signaler, cette technique produit aussi une éjaculation. L’éjaculation étant un réflexe, il est quasiment impossible de la contenir malgré ce qu’on peut lire sur internet. Tu peux juste en limiter l’effet ou l’accentuer plus ou moins. Il existe également des jouets sexuels spécifiquement destinés au massage prostatique.

Je crois qu’on a fait le tour de la masturbation masculine. Bien moins stigmatisée que la masturbation féminine, elle est d’après les statistiques beaucoup plus pratiquée. La société semble trouver normal que l’homme se masturbe, alors que pour la femme…. Mais heureusement, les mœurs évoluent  pour le plaisir de chacun. Que tu sois un homme ou une femme, fais-toi plaisir sans culpabilité !

Ci-dessous, je te propose de regarder la playlist regroupant les vidéos sur la masturbation.

Et la masturbation féminine dans tout cela, c’est par ici.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
tristique commodo id, ultricies risus in