Vaincre l’éjaculation précoce

Vaincre l’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce : un problème ?

Avant de comprendre ce qu’est l’éjaculation précoce et te donner des conseils pour allonger peu à peu le temps entre pénétration et éjaculation, je vais te raconter une histoire personnelle.

Lors de mes premières relations sexuelles, j’avais alors 17 ou 18 ans, il me semble. Il arrivait assez souvent de trop vite éjaculer (à mon gout en tout cas). J’étais alors un tout jeune homme, fougueux et surtout très amoureux de mes partenaires. En étant un personnage passionné, je mettais beaucoup d’émotion dans ces relations. Lorsque l’étreinte devenait plus sexuelle, mon cerveau atteignait alors un degré d’excitation très fort. Ceci était lié à l’amour, le désir, les sentiments profonds, mais aussi par la beauté du corps que j’avais devant moi. Ce désir intense et cérébral rendait l’excitation très forte. Trop forte ! Il ne fallait donc que peu de sollicitation pour arriver à l’approche de l’orgasme et… de l’éjaculation. J’ai donc très vite mis des mesures en place pour éviter au possible ces situations, et surtout pour donner le change à ma partenaire en toute circonstance.

Je te donne aujourd’hui mes conseils pour te sortir du cercle vicieux de l’éjaculation précoce.

Qu’est-ce que l’éjaculation précoce ?

Il est important de commencer par une définition. Qu’est-ce que l’éjaculation précoce ? Quand parle-t-on d’éjaculation précoce ? Comme son qualificatif précoce l’indique, c’est une éjaculation qui arrive bien trop tôt. Trop tôt par rapport à quoi déjà ? C’est en effet important, de le déterminer, nous reviendrons sur la durée plus bas. Bien souvent, si l’on regarde l’aspect purement reproductif, le contrat est rempli. Et pas uniquement le contrat d’ailleurs 😂. En effet, l’homme a déposé sa semaine dans sa partenaire. Si elle est fécondable à ce moment-là, il y a possibilité de grossesse. On peut donc comprendre que la nature a ainsi fait l’homme pour qu’il puisse engendrer une descendance et ainsi perpétuer l’espèce. La nature sauvage était dangereuse dans les premiers temps des hommes, éjaculer rapidement était un bon moyen de faire grandir l’espèce. Le temps organique pour éjaculer est de 17 secondes. Or depuis que l’Homme est sorti des besoins primaires sur la pyramide de Maslow, la notion de plaisir a petit à petit pris le pas sur l’acte procréatif.

Pyramide de Maslow
Pyramide de Maslow

Donc à partir de quelle durée peut-on considérer qu’il y a éjaculation précoce ? Tout dépend du niveau d’exigence. La plus grosse défaillance se produit lorsque l’homme éjacule avant toute pénétration ou simplement en touchant les parties intimes. Pour ton information, cela n’est pas uniquement le propre de l’homme. De nombreux animaux peuvent rencontrer ce phénomène lors de la saillie. C’est donc une problématique ennuyeuse. Non seulement le plaisir ne peut pas être au rendez-vous, mais cela met aussi en péril l’acte procréatif. Ensuite, à partir du moment où l’éjaculation intervient dans ta ou ton partenaire, peut-on encore vraiment parler d’éjaculation précoce ? L’éjaculation peut-être plus ou moins rapide. Elle devrait néanmoins quand même être retardée de plusieurs minutes. On parle d’éjaculation précoce l’éjaculation intervient en moins de 2 minutes après pénétration. Une relation, qui dure peu, n’offre pas assez de temps à ton partenaire. Il lui est impossible alors de recevoir le plaisir nécessaire à son accomplissement. Tu devras trouver et mettre en place la ou les techniques qui te conviendront pour réussir à ralentir la montée de l’excitation et réussir ainsi à durer. La problématique de l’éjaculation masculine, c’est qu’une fois passée, il y a une longue phase de plateau bas, pendant laquelle tu auras du mal à poursuivre la relation. Tu n’en auras plus trop envie. Pire encore, tu risques d’avoir une poussée de somnolence.

Quelle implication sur la ou le partenaire ?

Plaçons-nous maintenant dans la peau de ta ou ton partenaire. Que vit-elle (il) de son côté ? C’est important de la (le) comprendre. De son côté, elle (il) va avoir en face d’elle (de lui), une personne très excitée. Peut-être aussi maladroite par moment, c’est une possibilité. Quoi qu’il en soit de son point de vue, tu es en demande d’une relation sexuelle et si possible d’une relation sexuelle satisfaisante. C’est donc la même chose de son côté. Or qu’arrive-t-il ? Si à peine a-t-elle commencé à toucher ton pénis que ce soit avec ses mains, sa bouche ou son sexe, tu éjacules presque immédiatement. Sa frustration va être importante, car elle attendait forcément du plaisir de cette relation. Elle vient elle de t’en donner. Même si je le conçois une éjaculation précoce n’est pas vraiment synonyme d’orgasme à proprement parler. Mais qu’en sait-elle ? Pour elle, tu as joui, tu as pris du plaisir, et après bien souvent, la relation sexuelle prend fin dans les minutes qui suivent.

Tu es donc en souffrance, honteux de ne pouvoir donner plus. Elle est en souffrance de n’avoir rien reçu. Voilà deux frustrés par cette relation insatisfaisante qui reste alors bien trop courte.

En quoi est-ce un drame pour l’homme qui la subit ?

Il est important aussi de comprendre que pour l’éjaculateur précoce, c’est avant tout une grande souffrance. En effet, comme je le disais précédemment, un homme peut éjaculer sans réellement avoir de jouissance. Il n’en a pas eu le temps. C’est donc avec une certaine appréhension que l’éjaculateur précoce va aborder toutes ses relations. Il pourra même mettre en œuvre des stratégies pour fuir le plus longtemps possible la relation sexuelle, afin de ne rester qu’au stade du flirt, voir des préliminaires. Le malaise et le cercle vicieux qui peut alors se mettre en place vont durablement affecter ses relations amoureuses et sexuelles. Surtout si ce dernier ne met pas en place une communication satisfaisante avec sa ou son partenaire pour qu’ensemble ils puissent travailler sur le problème.

Il est indispensable pour briser cette mauvaise routine à commencer un double travail. Tout d’abord de ne pas avoir honte et de communiquer avec sa (ou son) partenaire de sa situation. Cette discussion doit aussi impliquer la (ou le) partenaire, afin qu’elle (ou qu’il) puisse participer à sortir de ce cercle. Ensuite, si tu souffres d’éjaculations précoces, il te faudra commencer à travailler sur ce problème pour réussir à en sortir. Voici maintenant les solutions à mettre en place pour enfin en finir avec l’éjaculation précoce.

Comment remédier à l’éjaculation précoce ?

Je l’ai plusieurs fois expliqué dans les articles précédents, le principal moteur de l’excitation est avant tout cérébral. C’est avant par notre cerveau que le corps va entrer en excitation. L’éjaculation précoce provient d’une excitation bien trop intense et qui monte très vite. Il est donc nécessaire de « calmer » le cerveau par des diversions afin de ralentir la montée de l’excitation. Même si cela ne va pas te sembler naturel, essaie donc de diriger tes pensées en dehors de la relation. Par exemple en te remémorant la journée d’hier. Il suffit de lister en commençant par le soir et en revenant vers le matin, tout ce que l’on a pu faire dans la journée. Cet effort mental va réellement débrancher le cerveau de l’acte sexuel dans lequel tu es engagé, et va te permettre de continuer mécaniquement en durant un peu plus longtemps.

Agenda

En complément à cette première méthode, je te propose aussi de faire des poses. Lorsque tu commences à sentir la pression monter, fais un arrêt ! Tu peux même te retirer de ta (ou ton) partenaire et reprendre les caresses des préliminaires. Cela peut être aussi un moment idéal pour un cunnilingus improvisé. Attention cependant à ce que celui-ci ne te provoque pas le déclenchement d’une éjaculation hors de ta partenaire. Si vous êtes des adeptes des jouets sexuels, tu peux également t’en servir sur ta (ou ton) partenaire en palliatif de ton sexe le temps que la pression baisse un peu. Un godemiché fera parfaitement l’affaire dans ce cas là.

Il est également possible de profiter de la pause pour changer de position. Certaines positions ont tendance à moins donner de sensation sur le gland de la verge. Ainsi, la position d’Andromaque semble moins contraindre le pénis. À toi de trouver les positions qui te permettront de durer plus longtemps. Chacun ayant souvent ses préférences, tant pour accélérer que pour ralentir, tu feras ta propre liste.

Il existe aussi des préservatifs enduits d’un léger anesthésiant à effet retardant. D’une part, le préservatif diminue les sensations directes et donc l’excitation trop rapide. Si tu choisis des modèles avec retardant, cela va décupler son côté apaisant et va te permettre de durer beaucoup plus longtemps.

Pour finir sur le côté mécanique de l’acte sexuel, plus la durée entre deux éjaculations est longue et plus celle-ci a tendance à venir rapidement. La pratique de la masturbation avant un rendez-vous amoureux peut aussi grandement améliorer ta durabilité pendant l’acte.

Pour ta ou ton partenaire, il faudra aussi qu’elle (ou il) écoute attentivement, ce qu’exprime ton corps. Qu’elle (ou qu’il) suivre ta respiration pour pouvoir ainsi agir et ralentir le rythme ou bien encore faire une pause au moment voulu.

Le lâcher-prise permet d’être pleinement conscience de son corps. Tu tireras bénéfice à son écoute et ainsi avoir un contrôle accru sur celui-ci.

Il faudra aussi peut-être s’interroger sur son passé, la relation au père peut être parfois castratrice et mettre en échec plus tard la relation sexuelle. Il est difficile ici de l’évoquer sans entrer dans des détails trop longs, mais c’est une information à prendre en compte. Si tu as eu une relation particulière avec ton père, il est possible que tu sois affecté par celle-ci. Il est alors nécessaire de travailler autour de cette problématique, pour tenter de débloquer ta sexualité.

En synthèse sur l’éjaculation précoce

Il est toujours possible d’apprendre à se contrôler, rien n’est jamais définitif. Tu peux si tu as envie et si tu travailles sur toi, réussir à durer, de plus en plus. Rien ne se fera sans un peu d’effort. Il ne faudra bien sûr pas s’arrêter au premier échec. Ne jamais se focaliser sur l’horloge, mais plutôt sur le plaisir ressenti par ta (ou ton) partenaire et toi-même. C’est la seule considération à prendre en compte. Je terminerai par ce conseil. Si tu fais en sorte de donner à ta (ou ton) partenaire du plaisir. Que tu arrives à le faire jouir lors des rapports. Tu peux y arriver par la pénétration, mais plutôt très certainement par caresses (buccales ou digitales). Tu laisseras ainsi ta (ou ton) partenaire pleinement satisfaite de votre relation sexuelle et ton éjaculation si elle reste précoce à tes yeux ne sera pas aussi importante dans les siens.

Si tu le souhaites tu peux laisser dans les commentaires, des trucs et astuces qui t’ont aidé à sortir du problème de l’éjaculation précoce.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
suscipit risus. libero eleifend Donec luctus sed ut pulvinar Praesent neque. Donec

​Tu es libre de recevoir gratuitement "Les 7 péchés capitaux qui nuisent à ton couple"