Alcool et sexualité, est-ce un bon mélange ?

Alcool et sexualité, est-ce un bon mélange ?

L’alcool et la sexualité font-ils bon ménage ? Y a-t-il des avantages à consommer ou à rester à jeun pour entrevoir un câlin « plus plus » ?

Je te propose de mieux comprendre dans quel sens l’alcool va modifier tes réactions psychiques et physiologiques durant une relation intime, qu’elle soit sexuelle ou non. Il existe ainsi des effets à courts et longs termes, certains peuvent être positifs, d’autres vraiment négatifs. Je vais décrypter tout cela, mais commençons par les effets positifs d’une absorption d’alcool.

Rappel d’usage : L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, il est fortement conseillé d’en user avec modération.

Les effets positifs de l’alcool sur la sexualité

communiquer

Que peut-on consommer ?

Ce que l’on peut consommer est évidemment dépendant des goûts de chacun. Il y a quand même certains breuvages qui ont des connotations plus sexy que d’autres. On pense tout de suite au champagne évidemment, comme la boisson alcoolisée de l’amour, mais il ne fait pas toujours l’unanimité.

A contrario, certaines boissons donnent plutôt une image de copinage plutôt que d’amour. On pense soit à la bière ou encore aux alcools forts tels que tequila ou gin qui ont une forte connotation festive. C’est donc à plutôt éviter.

Entre les deux, il y a tous les boissons alcoolisées plus classiques, ce sera à chacun de voir ce qu’il souhaite donner comme image à sa soirée. Cela peut-être du vin (rouge, blanc ou rosé suivant la saison), de l’alcool plus doux comme le cidre ou le poiré, ou encore un vin cuit, etc.

Je recommande aussi pour changer un peu de s’offrir un petit cocktail que tu auras pu concevoir. Il en existe de multiples recettes. Ils sont aussi faits pour tous les goûts et apportent un petit parfum d’exotisme à la soirée. Je t’offre la recette d’un punch maison très agréable à retrouver en fin d’article.

En quelle quantité ?

Il faut vraiment faire très attention. L’idée est de commencer tout juste à éprouver les effets de l’alcool, et non pas d’être complètement bourré(e) et de ne plus avoir aucun contrôle de soi.

La quantité à absorber va donc dépendre de tes usages vis-à-vis de l’alcool, du fait de manger en même temps et de ta physionomie et de ta résistance à l’alcool.

Pour que cela reste festif, je te suggère de t’arrêter dès que tu ressens les premières conséquences. En effet, ce sera les premières gorgées qui commenceront à produire leurs impacts sur l’organisme et comme tu auras continué à boire avant de les percevoir, ils continueront à produire leurs effets après quelque temps encore.

Surtout ne va pas plus loin qu’un verre supplémentaire voire deux au maximum après avoir ressenti les premiers effets. Sinon, les avantages d’une consommation alcoolique disparaîtraient et tu ne supporteras que le négatif d’une prise d’alcool au détriment de ta sexualité.

Quels sont les effets ?

Après avoir vu ensemble quoi boire et en quelle quantité, voyons maintenant quelles sont les incidences intéressantes sur le plan sexuel d’une prise d’alcool.

Inhibition du contrôle social

L’effet premier de l’alcool sur la personnalité est de faire tomber les inhibitions sociales. Avant d’expliquer en quoi c’est intéressant dans le cadre de la sexualité, je vais décrire ce qu’est l’inhibition.

C’est, d’après le Larousse, une absence ou une diminution d’un comportement qui, dans une autre situation semblable, aurait été présente ou plus forte. C’est un processus interne qui est supposé empêcher ou freiner l’apparition d’une réponse et expliquer ce comportement.

En temps normal, notre conduite sociale, dès que nous ne sommes pas seuls(es), est soumise à un filtrage sévère de notre conscience. Ainsi, on ne dit pas directement ce que l’on pense par exemple. L’alcool va par ses effets fortement ralentir de comportement de filtrage, voir même le stopper totalement.

Il sera donc plus facile d’exprimer le fond de sa pensée et de dire des choses qui ne seraient pas nécessairement sorties aisément d’habitude.

Lâcher-prise

Cette inhibition du contrôle social va aussi avoir pour effet de permettre un meilleur lâcher-prise. Ainsi, les gestes ou les paroles que tu n’osais entreprendre vont alors se produire plus facilement.

Tu seras capable de beaucoup plus d’ouverture d’esprit que d’habitude. Tu deviendras en outre beaucoup plus entreprenant(e). Et à l’opposé, tu te laisseras aussi bien plus facilement faire, par plaisir sans opposer de résistance tant que cela ne te procure pas de désagréments.

Libération de la parole

Pour finir, ta langue va plus facilement se délier. Ce que tu n’arrivais pas à dire va alors surgir plus simplement de toi. Tu seras plus direct(e) dans tes propos. Les mots parfois un peu crus pourront dépasser tes lèvres qui jusqu’à présent étaient leur prison. Tu risques plus facilement d’exprimer tes sentiments profonds, sans trop de filtres.

Cependant, l’alcool surtout quand il est pris dans des quantités un peu trop importantes peut avoir de sérieux points négatifs sur ta sexualité et ton comportement.

Les effets néfastes de l’alcool sur la sexualité

Effet néfaste de l'alcool sur la sexualité - la violence

Une inhibition du contrôle social un peu trop grand

En bloquant le filtrage que la conscience sociale met en place, il est possible de dire ou de faire des choses que l’on n’aurait jamais faites en temps normal. Cela peut même faire ressortir une partie de toi que tu ne connais pas et qui ne te ressemble pas. Il faut donc prendre garde à ne pas trop boire pour éviter de permettre des paroles ou des actes que tu regretteras ensuite amèrement une fois la cuite passée.

Tu peux aussi être abusé(e) par un ou une partenaire qui utiliserait la faiblesse de tes barrières pour se permettre des actes que tu n’autoriserais pas à jeun. Il faut donc aussi faire très attention à cela. Les histoires de viols en boite de nuit après avoir trop bu ne sont pas que des légendes.

Haleine

Bon, on ne va pas se mentir, l’haleine joue un grand rôle dans la relation sexuelle. Une mauvaise hygiène buccale nuit fortement aux désirs de baisers et tous jeux avec la bouche. Et bien, accroche-toi, car l’alcool ne favorise aucunement une haleine légère. En effet, le sucre contenu dans la boisson sera vite attaqué par les bactéries présentes dans la bouche et causer des odeurs malséantes. Je peux te conseiller de te brosser les dents. Mais après quelques verres, tu n’y penseras même plus.

Déshydratation

Un autre effet négatif de l’alcool, c’est qu’il déshydrate. En effet, le corps qui va lutter contre l’éthanol (c’est le constituant de l’alcool) va devoir puiser dans ses réserves d’eau pour dégrader la molécule. Or le corps a aussi besoin d’eau pour continuer à fonctionner, donc ce sont les besoins non vitaux qui seront privés en premier d’humidité. Il ne faut donc pas t’étonner de constater que ton vagin est plus sec ou que celui de ta partenaire ne glisse pas autant que d’habitude. L’utilisation d’un lubrifiant pourrait s’avérer utile, mais y penseras-tu dans cet état ?

Somnolence

Tout le monde n’est pas confronté à ce symptôme de l’alcoolisation, mais souvent cela a tendance à plonger dans un sommeil rapidement. Ce ne sera donc pas génial si tu t’endors le nez sur le clito de ta partenaire ou bien en tétant son pénis comme un bébé. Ce sera encore pire si c’est pendant une pénétration.

Agressivité

L’agressivité est un autre effet possible de l’alcool que tout le monde n’expérimente pas, mais dont certains(es) subissent l’influence. L’alcool peut engendrer des paroles très violentes et des actes que tu ne cautionnerais pas en étant sobre. Si tu sais que tu es dans ce cas, je te recommande de fortement surveiller ta consommation, voire d’éviter de boire. En effet, on ne sait jamais ce dont on peut être capable et une parole ou un geste malheureux peut mettre à mal de façon définitive ton couple.

Érection difficile

Pour finir avec ces messieurs, l’abus d’alcool nuit gravement à l’érection et donc à une sexualité satisfaisante. Plus l’absorption est importante et plus tu peux avoir des difficultés à bander dur et longtemps. Il est donc crucial de ne pas trop abuser si tu ne veux pas passer pour le plus mauvais coup de la soirée.

On vient de le voir, les méfaits sont quand même assez nombreux sur l’instant. C’est encore plus vrai si la consommation est importante. Il est donc indispensable de faire attention.

Quand l’alcool pompe ta sexualité

L’élimination de l’alcool ingérée va demander des ressources à ton corps. C’est en effet un processus complexe qui va dégrader les molécules pour les rendre assimilables sous forme de glucides.

De ce fait, ton énergie corporelle ne sera pas entièrement dédiée à l’acte sexuel, mais partagé entre celui-ci et celui de traiter la substance alcoolique. Il faut bien comprendre que c’est un système de vases communicants. Plus la quantité d’alcool ingérée sera importante et moins tu auras d’énergie pour d’autres activités et dans le cas présent pour le sexe.

Les effets à long terme sur ta sexualité et ta vie

Danger de l'alcool sur la sexualité et la vie

Toutefois, si les effets positifs sont aussi très attrayants, il est facile de tomber ensuite dans le fait de ne pas pouvoir s’en passer pour réussir à faire et dire certaines choses. Mais l’alcool étant une drogue additive et dure, cela peut ensuite entrainer une dépendance néfaste.

La dépendance

Tu dois donc commencer à t’inquiéter sérieusement et à ralentir la consommation si tu n’arrives plus à faire de galipettes sans avoir pris de l’alcool. Il sera même préférable de stopper rapidement. Ce n’est pas un comportement normal, cela indique alors que quelque chose ne va pas. Il est possible parfois de prendre un petit verre pour s’amuser, pour avoir un câlin un peu différent, mais si cela devient une habitude, c’est signe d’un problème plus profond sur lequel il faut travailler. Un coaching personnalisé est alors à mettre en place en urgence. Clique sur ce lien pour me contacter.

La déchéance intellectuelle

L’alcool dès les premières prises a pour effet de détruire les cellules cérébrales. Alors oui, on en a des milliards, certaines sont actives, d’autres moins. Un verre de temps à autre ne fait pas grand-chose, mais une consommation régulière va finir par te dévorer le cerveau et le ronger jusqu’à ce que tu ressembles à un zombi. Ce n’est pas beau à voir, inutile de faire l’essai.

L’alcool comme seule maitresse

Ensuite, non seulement tu risques de devenir un zombi, mais en plus cela va faire fuir tout ton entourage et tu finiras seul(e) avec ta bouteille comme dernière maitresse. Ton unique but en te réveillant péniblement des effluves de la veille sera de trouver la prochaine bouteille que tu pourras t’enfiler, et ainsi de suite jusqu’à ce que la cirrhose t’emporte.

Donc, ne va pas jusque là, contente-toi de petites prises récréatives espacées. Certains(es) peuvent avoir des prédispositions pour une addiction plus rapide. Il faudra être alors d’autant plus vigilant. Et puis si tu sens que l’alcool n’est pas pour toi, ce n’est pas un problème. Tu peux parfaitement avoir une belle sexualité épanouie et pleine de plaisir sans jamais boire une seule goutte d’alcool. L’alcool peut donc être une alliée si prise avec modération et en tout connaissance de cause.

Recette d’un punch fait maison pour les coquins épanouis

punch

Pour 4 verres (2 par personne, ce sera largement suffisant s’ils sont de taille raisonnable).

  • 1 verre de jus d’orange
  • 1 verre de jus de goyave
  • 1 verre de multifruits
  • 1 verre de rhum (La Mauny 55°)
  • Un peu de muscade
  • Un peu de cannelle
  • Et de la grenadine pour adoucir (à mettre en goûtant pour atténuer l’amertume de l’alcool).

Mélanger le tout énergiquement.

Voilà ! c’est prêt. Il suffira de le mettre au frais pour ensuite le déguster tranquillement. C’est délicieux, mais en même temps assez traitre, il faut le reconnaitre, car cela revient à boire la moitié d’un verre de rhum. Question calorie, c’est assez mauvais et côté sucre c’est encore pire. Mais il parait que l’on ne vit qu’une fois !

Partager l'article

Cet article a 4 commentaires

  1. C’est une démarche honnête de ne pas diaboliser l’alcool et de reconnaître ses avantages. J’avoue que je trouve de plus en plus pénible les gens qui, sous couvert de bien pensance ou je ne sais quoi, veulent toujours mettre en garde leur contemporain sur les méfaits de l’alcool. Bref ton article est cool

    1. Merci

    1. C’est exactement cela. Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
tristique dictum ante. ultricies leo risus