Le baromètre du couple – 7 repères indiquant l’état d’entente dans le couple

You are currently viewing Le baromètre du couple – 7 repères indiquant l’état d’entente dans le couple

T’es-tu déjà demandé(e) si l’on pouvait mesurer l’entente dans un couple ? Ce serait pourtant pratique d’avoir une sorte de baromètre qui te dirait si tu vis plutôt un moment ensoleillé ou bien qu’un avis de tempête est annoncé. C’est ce que je te propose de réaliser ici en t’indiquant 7 repères qui vont te permettre d’évaluer l’entente et le plaisir d’être ensemble. Tu trouveras à la fin de l’article une aide à l’évaluation de l’état de ton couple.

Pour regarder cet article sur YouTube, clique ci-dessous.

Avant de te lister les 7 repères pour évaluer la force de ton couple, je souhaite te mettre en garde. Lorsque l’on commence à rencontrer des problèmes, il est en général préférable de se faire aider rapidement par une thérapie de couple plutôt que d’attendre. On a toujours trop tendance à penser que les choses vont s’arranger d’elles-mêmes. Pourtant c’est tout l’inverse qui se produit. Non seulement les soucis ne disparaissent pas, mais souvent ils s’amplifient. Donc, si tu ressens les premiers signes de complications, n’hésite pas à me solliciter pour une thérapie de couple adaptée à tes problématiques.

1. Les disputes

Les hommes et la pression de l'érection
Jose Pena – Unsplash

Le premier indicateur que l’on a souvent en tête lorsqu’on pense au bien-être dans le couple est celui des disputes. Pourtant comme tu vas le voir dans quelques instants, ce n’est pas si simple que cela. En réalité, il y a deux cas de figure opposés.

De fréquentes disputes

Il est véridique que de fréquentes disputes sont rarement un bon signe dans un couple. Cela indique qu’il y a de nombreuses sources de conflits et de tension. C’est d’autant plus vrai si les sujets sont plus futiles les uns que les autres. Un second facteur aggravant est que parfois, pendant ces différends, il arrive que des paroles puissent être dites et fortement blesser l’un ou l’autre des partenaires.

A contrario, les disputes permettent aussi à certains couples de réussir à mettre en lumière les problèmes et de les affronter ensemble pour trouver une solution. Cette voie peut donc être plutôt positive pour vous deux.

Les disputes sont rares dans le couple

L’absence de dispute peut être un bon indicateur d’un bonheur certain en couple. Cependant, il faut se méfier d’un biais. Cela n’est valable que si cette absence de conflit ne cache pas une frustration invisible et latente.

Il est possible que les différends soient inexistants simplement par peur d’affronter les problèmes ou la confrontation. Cela peut aussi être l’impression d’avoir absolument besoin d’être toujours d’accord. Dans ces deux cas, la sérénité ne sera pas au rendez-vous puisqu’il subsistera dans l’esprit de l’un ou de l’autre, des sujets qui resteront en souffrance en étant tus.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Entretenir le désir dans le couple pour lutter contre la baisse de libido

Le seul cas où l’absence de dispute dans le couple sera considérée comme un point positif, c’est lorsqu’aucun des partenaires ne ressentira aucune frustration sur leur vie commune.

2. Les contacts

Montrer son désir - Homme qui embrasse sensuellement le dos d'une femme allongée

Un autre indice du bon fonctionnement dans un couple est celui des contacts quotidiens que l’on échange. Lorsque j’évoque ici les contacts, je considère autant les baisers que les touchers corporels que l’on se donne au cours de la journée.

Attention cependant, ces contacts sont principalement destinés à montrer ses sentiments et sa reconnaissance à l’autre. Leur but initial n’est pas une tentative de rapprochement pour qu’une relation sexuelle s’en suive. Toutefois, si les deux partenaires sont motivés pour aller plus loin, il ne faut pas se priver.

Il est nécessaire de prendre deux facteurs en considération.

La fréquence

Le premier est la fréquence de ces contacts. En effet, ils ne doivent pas être exceptionnels, mais bien présents au quotidien. Une fréquence de trois baisers et de trois touchers semble une base pour définir la limite inférieure. Bien évidemment, cela peut varier d’un jour à l’autre. Le but est de trouver une bonne moyenne sur plusieurs jours consécutifs.

La diversité

Il est tout aussi important de varier les plaisirs. En effet, en diversifiant les pratiques, tu vas éviter que l’habitude n’invisibilise ces moments. Cela veut tout simplement dire que tu ne te contenteras pas de petits bisous sur la bouche. Il faudra également en faire, par exemple, sur d’autres parties du corps, ou alors avec plus ou moins d’intensité, etc.

De la même façon, les gestes d’affection devront aussi être variés. Cela peut être tout bonnement de se prendre dans les bras pour un câlin, toucher l’épaule ou encore caresser la nuque, etc.

C’est en réalité très simple, il suffit d’oser et d’avoir un peu d’imagination. C’est donc à la portée de chacun.

3. Les besoins en souffrance

Pyramide de Maslow

Pour évaluer l’état de son couple, il est également primordial d’établir le bilan des besoins en souffrance. Mais sais-tu précisément ce que sont tes besoins ? C’est ce que l’on retrouve dans la pyramide de Maslow. En partant de la base celle-ci, on trouve les besoins vitaux (respirer, boire et manger par exemple). Puis en allant vers le sommet, on va avoir des besoins moins indispensables (être aimé, s’épanouir, être heureux, etc.), mais tout aussi essentiels.

Lorsqu’un besoin ne peut être satisfait en couple, cela va commencer par créer une gêne, puis de l’inconfort et enfin de la souffrance après un certain temps. C’est pourquoi il est important de bien comprendre ces besoins qui resteraient inassouvis. Cependant, autant il est possible de connaitre les siens, autant il est difficile et même parfois impossible de deviner ceux en souffrance chez ses partenaires.

C’est pourquoi il est indispensable de les évoquer ensemble pour faire en sorte qu’aucun ne demeure trop longtemps ignoré pour éviter de mettre le couple en péril.

4. La communication

dédramatiser les frouts
Andrea Piacquadio – Pexels

D’ailleurs, pour bien exprimer ces besoins, il est souvent nécessaire de bien savoir communiquer en couple. C’est généralement un gros défaut dans les couples, car malheureusement ce n’est pas quelque chose que l’on apprend dans son enfance, ni même pendant le parcours scolaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Suite de la comparaison entre quantité et qualité - 2nd partie

C’est pourtant indispensable de réussir à parfaitement communiquer, car cela permet d’éviter bien des conflits. Or comme nous l’avons vu précédemment, ce sont fréquemment ces conflits qui vont amener des problèmes dans le couple.

J’ai cependant une très bonne nouvelle pour toi si tu penses que votre communication est défaillante en couple. Il s’agit d’une formation que j’ai réalisée spécifiquement pour préparer la vie à deux et réussir ainsi à mieux vivre ensemble dans une communication ouverte et apaisée. C’est un facteur déterminant dans le bien-être du couple.

5. Les questions

Que faire ?

Il faut également prendre en compte ce qui se passe dans le mental de chaque membre du couple. Le malaise et des angoisses peuvent s’inviter si tu commences à te poser trop de questions par rapport à ta situation, aux sentiments entre les partenaires, à ton bien-être, etc.

En effet, le fait de s’interroger indique clairement qu’il y a souvent un début de mal-être, mais que l’on n’arrive pas à en déterminer précisément la ou les causes. C’est vrai, elles peuvent être multiples. Cela peut provenir de toi-même, des partenaires ou bien d’une interaction entre vous deux.

En réalité, le plus important n’est pas de se poser les questions, mais d’essayer de comprendre pourquoi on se les pose. Quoi qu’il en soit, c’est un point qui révèle souvent un problème profond dans le couple. Comme le dit l’expression, il n’y a jamais de fumée sans feu. Accepter de se faire aider n’est jamais une honte, bien au contraire, c’est un signe de maturité mentale.

6. Vouloir changer l’autre

Un des gros écueils dans les couples et qui affaiblit grandement ceux-ci est le fait de vouloir changer l’autre. Cela arrive malheureusement plus souvent qu’on ne le croit. Parfois, ce sont juste des phrases du type « j’aimerais qu’il ou elle soit plus comme ceci ou fasse cela ainsi » qui devrait vous permettre d’en prendre conscience.

En réalité, on change certes, mais il faut que cela vienne de notre propre fait d’une part et surtout, cela se fait généralement sur un temps long ou à la suite d’un événement particulièrement important (pour soi).

De cette façon, on va rarement changer vraiment seulement pour faire plaisir à l’autre alors que cela ne va rien nous apporter et que cela n’entre pas dans un élan personnel. Il faut donc garder en tête que tes partenaires ne peuvent pas réellement changer selon ta volonté. Cependant, tout n’est pas totalement perdu, car même s’il est difficile de changer, il est tout à fait possible de s’améliorer.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   L'amour a-t-il un coût ?

Toutefois, cela demande des efforts. Or, ils peuvent vite être contrecarrés par des reproches incessants sous prétexte que le changement n’est pas au rendez-vous et que l’on ne correspond pas aux attentes de ses partenaires.

Donc si tu ressens le besoin de changer tes partenaires, je t’invite plutôt à travailler sur toi-même pour comprendre pourquoi tu n’arrives pas à accepter les différences.

7. Le manque de reconnaissance

Je vais terminer sur un point essentiel en couple, même si tous les précédents le sont aussi. Il est en effet indispensable de ne pas manquer de reconnaissance dans une vie à deux.

Pourquoi est-ce important ? Tout simplement parce que tout ce que l’on fait dans le cadre du couple demande forcément des efforts, de l’implication et cela sur le long terme. Il est donc normal de recevoir plus ou moins régulièrement de la reconnaissance pour cela.

Cependant, il ne faut pas croire que cette reconnaissance viendra ou continuera à exister au sein du couple, si toi-même, tu n’es pas capable d’en donner à tes partenaires. Il est par conséquent indispensable de penser à en accorder assez, et cela sur différents domaines par rapport aux actes accomplis. Il est inutile de toujours vouloir faire du grandiose en offrant un cadeau, un simple merci donné au bon moment peut largement suffire. Tout doit être dans la mesure et la fréquence.

Je t’invite donc à partager cette reconnaissance, car cela influe fortement sur l’estime de soi, la confiance en soi, les liens dans le couple et les sentiments qui vont avec. Comme tu peux t’en rendre compte, l’impact n’est pas négligeable.


J’espère maintenant que tu peux un peu mieux évaluer le niveau d’entente dans ton couple.

  • Si tu as 0 ou 1 repère défaillant sur l’ensemble de ces 7 axes, tout va bien, un petit travail sur l’axe défaillant permettra de vous remettre dans le droit chemin.
  • Si tu as de 2 à 4 points en souffrance, une thérapie de couple pourra être d’une grande aide. Cependant, il ne faudra pas trop tarder à la réaliser, puisque le risque c’est que la situation s’envenime encore plus. Il n’est pas rare de constater qu’il peut y avoir ensuite une contagion sur d’autres repères.
  • Pour finir, si tu as 5 repères ou plus dans le rouge, ton couple est déjà proche de la rupture. Il est urgent de réagir et de s’impliquer fortement en faisant chacun les efforts nécessaires pour améliorer point par point la situation.

Quoi qu’il en soit, je suis à ta disposition pour t’aider à remettre ton couple sur les rails avec une thérapie de couple adaptée à tes problématiques. N’hésite pas à me contacter pour cela.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.