Et si l’insécurité était bonne pour le couple ?

You are currently viewing Et si l’insécurité était bonne pour le couple ?

Et si l’insécurité dans le couple était la solution pour que celui-ci soit durable ? En général, tu as tendance à tout faire afin que ton ou ta partenaire se sente en confiance dans votre relation. Mais est-ce que cette attitude finalement n’était pas contre-productive ? Je te propose ici de voir comment l’insécurité dans le couple peut être bénéfique lorsqu’elle est contrôlée.

Pour regarder cet article sur Youtube clique ici.

Pour commencer, je pense qu’il est important de comprendre comment nait ce sentiment d’insécurité dans le couple.

1. D’où nait le sentiment d’insécurité

balance entre sentiments et émotions

La perte de ce que l’on aime

Qu’est-ce que ce sentiment d’insécurité par rapport à l’amour dans ton couple ?

C’est en réalité la peur de perdre ceux qu’on aime. Cela existe dans tous les types d’amour.

On le rencontre avec l’amour filial avec la crainte de perdre des proches. Tu peux aussi l’expérimenter avec l’amour amical que l’on tisse avec des connaissances. Et bien sûr, il y a l’amour du cœur, celui que l’on partage avec son ou sa partenaire.

Tout le monde a donc été confronté au moins une fois dans sa vie à cette peur de perdre un être cher. Tu sais dès lors que c’est viscéral, que cela te prend le corps entier. Tu peux ressentir de réelles douleurs psychiques et parfois physiques.

La peur d’entrer dans l’inconnu

Il existe aussi la peur du changement. Beaucoup de monde peut la subir dans des situations diverses. On se sent bien plus en sécurité dans un parcours que l’on maitrise parfaitement qu’en naviguant dans l’inconnu.

C’est pour cela que l’angoisse du changement va inciter à l’immobilisme. On l’observe d’ailleurs tous les jours. Que ce soit dans la vie quotidienne, dans la politique, en entreprise et bien sûr, en couple, on a l’impression que rien ne bouge.

La perte des petites habitudes avec pour conséquence la confrontation à la nouveauté génère un stress qui bien souvent incite à ne rien changer.

En couple, on va rester sur les bases bien huilées et bien établies. On sait que cela fonctionne. Pourquoi faudrait-il en évoluer ?

D’ailleurs ne dit-on pas qu’on ne change pas une équipe qui gagne ? Cependant, y gagne-t-on vraiment dans l’immobilisme ?

Peur de perdre ses biens chèrement acquis

Les biens matériels peuvent aussi être la source du sentiment d’insécurité s’ils viennent à être manquants par vol, perte ou destruction. C’est encore plus vrai chez les personnes qui vont posséder un haut degré de matérialisme. Certains individus vont même jusqu’à donner de petits noms à leurs objets fétiches. Autant dire qu’ils aiment encore plus ces objets ainsi prénommés.

Autant dire que pour eux, c’est un facteur de stress permanent que de perdre, de se faire voler ou pire de casser le « précieux ».

Cela pourrait porter à rire, puisqu’un bien par définition, est presque toujours remplaçable, surtout dans nos sociétés où beaucoup de biens sont produits en masse.

C’est pourtant une source de souffrance que certains et certaines peuvent ressentir.

Ce que cette peur implique sur ton comportement

Quand tu es en couple, tu peux craindre de ressentir toutes ses peurs en même temps. Le pire c’est que tout cela est lié à ta relation. Tu peux donc à la fois avoir l’angoisse de perdre l’être aimé. Mais tu peux aussi avoir la crainte de perdre l’amour de tes enfants si tu ne devais plus les voir quotidiennement. Bien sûr, un changement de statut pourrait t’obliger à vendre ta maison ou autres biens. Inévitablement, tes habitudes devront également s’adapter à ce nouveau mode de vie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Panne d'orgasme ! Que faire ? 2/2

C’est donc un immense bouleversement qu’une rupture peut engendrer à tous les niveaux.

C’est pour cela que cette peur va occasionner des réactions diverses et variées. Quand certains seront entièrement soumis, d’autres auront au contraire un besoin d’autorité. Il est possible aussi de se replier sur soi pour ne pas attirer le courroux qui conduirait à l’échec du couple. Ce ne sont que des exemples de stratégie d’évitement de l’issue fatale du ménage.

Ainsi, souvent même quand l’amour semble avoir totalement disparu d’une relation, cette angoisse paralysante va lier des destins qui peut-être n’auraient pas dû survivre à la mort de la passion.

2. Et si finalement l’insécurité était bonne pour ton couple ?

Comme tu viens de le voir, l’insécurité dans le couple, c’est des peurs réelles ou fantasmées qui peuvent faire plus ou moins mal moralement et parfois physiquement. Cependant, chaque duo tend pourtant à limiter au maximum l’insécurité par divers moyens.

La problématique du mariage

Finalement, le premier d’entre eux est le mariage. On dit souvent que c’est le fil à la patte. Ce statut protège juridiquement le couple comme je te l’ai expliqué dans cet article. Cependant, c’est aussi une contrainte pour les époux qui sont alors liés ensemble.

Dans ces circonstances, beaucoup ralentissent les efforts nécessaires pour maintenir le ménage dans de bonnes dispositions.

En effet, faire durer une union demande des efforts quotidiens.

Mais finalement, l’effet de l’anneau passé au doigt tend à ce que tout reste immuable. Le naturel de chacun peu à peu reprend sa place.

Au fil du temps, les efforts quotidiens se transforment en efforts hebdomadaires. Petit à petit, ils glissent vers l’effort mensuel pour finir par ne plus fêter l’amour qu’au moment de la Saint-Valentin pour faire comme tout le monde.

Alors c’est vrai, l’insécurité a totalement disparu chez chacun, mais bien souvent la passion avec elle. Évidemment, c’est une caricature du mariage que je dresse là, mais ce sont des situations qui se rencontrent ainsi à des degrés moindres.

De la confiance à l’ennui

Même sans mariage ou pacs, il est aussi possible d’arriver à un résultat similaire. En effet, bien souvent on accorde sa pleine loyauté au partenaire. C’est quand même préférable pour vivre paisiblement et en harmonie.

Cependant, faire confiance en une personne et avoir confiance dans une situation est totalement différent. Malheureusement, c’est plus fréquemment la confiance de situation qui prend le dessus. C’est justement d’elle que tu dois te méfier.

Celle-ci va comme pour le mariage conduire à moins d’investissement de chacun dans la relation. Petit à petit, la routine va donc s’installer malicieusement. Or la routine une fois bien enracinée dans le couple engendre un ennui profond du duo.

Lorsque le ménage en arrive là, généralement c’est le début des difficultés. Il y a alors ceux ou celles qui éprouvent le besoin de vibrer de nouveau. Ils ou elles risquent d’aller chercher une histoire en dehors du couple. D’autres encore iront se réfugier dans une passion dévorante ou se laisseront couler vers des paradis artificiels.

Une insécurité nécessaire

Il est dès lors préférable de devoir toujours conserver cet élan qui fait qu’un duo subsiste et reste palpitant pour chacun.

Pour cela, il faut vraiment garder un peu de mystère, une attente et… de l’incertitude. Cette incertitude va par conséquent créer l’insécurité indispensable au bien-être du ménage.

C’est généralement bien mieux de se demander si les sentiments de ton ou ta partenaire pour toi sont encore présents. Cela nécessitera de ta part d’avoir des marques d’affection. Tu auras aussi bien plus d’attentions. L’insécurité te laisse sans cesse en alerte. Tu vas rester sur tes gardes, par rapport à ses attitudes. Cela te permettra souvent de réagir dès que tu sens qu’il y a quelque chose d’anormal et d’être plus empathique vis-à-vis de ton ou ta partenaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Rencontres, relations humaines dans l'après COVID19 : Va-t-on revenir à la normale ?

Voyons maintenant ce qu’il est possible de faire pour éviter de nuire à ton couple.

3. Trouver le juste milieu

équilibre

Attention à ne pas aller trop loin

J’en ai déjà parlé, mais dans un couple il faut laisser de la liberté et de l’espace à son ou sa partenaire pour éviter d’être trop l’un sur l’autre.

En effet en restant trop coller à tes partenaires, tu risques de les étouffer. En plus en le ou la suivant dans toutes ses activités, il n’y aura plus la surprise nécessaire pour casser la routine.

Tu pourras miser sur la prise de distance. Avoir chacun des activités spécifiques est excellent pour le ménage et la communication. Ainsi, il sera possible d’échanger et de s’intéresser à ce que fait l’autre. C’est primordial dans un duo. Cela va renforcer le mystère, mais aussi l’insécurité dans le couple. Tu te demanderas ce qu’il ou elle fait pendant son travail. Si des rencontres ne pourraient-elles pas alors tout bouleverser ? Dès lors, cela t’incitera à toujours être concerné(e) par ses activités.

Pourtant il faut également prendre garde à ne pas non plus trop être en déconnexion l’un de l’autre. Le risque est à ce moment-là de devenir de véritables étrangers. En effet, si un espace trop grand vous sépare, il sera difficile d’y construire un pont solide pour s’y retrouver.

Il n’y a pas de recette miracle pour rester détaché(e) sans trop l’être. En réalité, il serait préférable que le matin en se levant chaque partenaire ait besoin de se demander si l’autre l’aime toujours et qu’il lui donne de petites attentions pour réussir à se le prouver. Mais à trop en faire, on fait entrer sa moitié dans la confiance. Ce n’est pas du tout ce que l’on veut non plus.

Une souffrance

Je terminerai par une évidence, mais qu’il est indispensable de comprendre.

L’insécurité, ça fait mal.

Il est donc inutile de pousser la menace trop loin. Il serait même contre-productif de faire croire que tu peux aller voir ailleurs ou que tu doutes de tes sentiments.

Le risque est alors que ta provocation soit exécutée, non par toi, mais par ton ou ta partenaire. N’oublie pas qu’il y a toujours de la souffrance dans l’insécurité et qu’à force de subir certaines personnes peuvent se protéger en allant se consoler hors du couple.

Le mieux est de rester soi-même, en veillant seulement à garder un peu de mystère pour l’autre. Cela permettra de préserver aussi une part d’insécurité sans que le degré de danger et de douleur soit trop haut. C’est juste ce qu’il faut en fait.


En résumé, une petite dose d’inquiétude ne fait pas de mal au couple bien au contraire. Cependant, tu devras veiller à bien mesurer celle-ci, car trop d’inconfort et de souffrance pourraient à l’inverse conduire à l’effet contraire. Il faut donc réussir le savant dosage en confiance et connivence en balance avec l’insécurité dans le couple. Celle-ci aura l’avantage de tenir les deux partenaires en haleine et attentionnés l’un envers l’autre.

Je t’invite à me dire dans les commentaires ce que tu penses de cette méthode, mais aussi ce que tu mets en place pour jouer un peu sur l’insécurité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.