La simulation pendant les rapports sexuels est-elle bénéfique ou néfaste pour le couple ?

You are currently viewing La simulation pendant les rapports sexuels est-elle bénéfique ou néfaste pour le couple ?

Il arrive que l’on se questionne sur la simulation pendant les rapports charnels. Est-on toujours sincère l’un envers l’autre ? Mon ou ma partenaire en fait-il trop ? Quelles sont les conséquences pour le couple quand l’un des deux simule ? C’est à ces interrogations et certainement bien d’autres que tu peux te poser légitimement autour de l’acte de simuler lors des relations sexuelles que je vais aborder maintenant.

Pour regarder cette vidéo sur YouTube, clique ici.

Sans vouloir lancer de polémique, j’ai choisi ce sujet cette semaine en réaction à une vidéo parue il y a quelque temps sur une chaine évoquant la sexualité. J’ai trouvé que le thème de la simulation avait vraiment été très mal traité. En effet, il ne proposait que de repérer les signes qui permettaient de déterminer si tes partenaires simulaient. Même si on peut toujours se poser légitimement cette question, ce n’est pas ce qui va avoir le plus d’impact sur le couple. Or à mon sens, la personne la plus flouée dans l’histoire n’est pas celle qui subit la simulation, mais plutôt celle qui simule. Il me semble ainsi important d’essayer de comprendre les raisons qui poussent à simuler.

1. Pourquoi simuler lors des rapports sexuels ?

couple enlacé
Dainis Graveris – unsplash

Pour s’exciter et exciter ses partenaires

La première raison qui peut être la plus légitime serait de simuler pour faire monter l’excitation aussi bien chez ses partenaires que pour soi-même. C’est facile à comprendre pour ce qui est de l’exaltation de ses partenaires. Pour soi, c’est une espèce d’auto-persuasion qui se met en œuvre.

J’ai déjà évoqué ce phénomène dans cet article. Je t’invite à le relire.

La simulation, dans ce cas, serait donc une sorte d’encouragement, pour faire monter la tension et le désir.

La personne qui simule imagine par conséquent que le couple va entrer de ce fait dans un cercle vertueux amenant chacun vers une satisfaction plus forte.

Pourtant, je reste persuadé que si la simulation est trop éloignée de la réalité et de l’état d’excitation véritable, alors le but risque d’être impossible à atteindre.

Pour abréger

Bien souvent, la principale raison évoquée d’une simulation est d’abréger le rapport. Ainsi, en simulant d’abord le plaisir, tu vas pouvoir généralement faire monter l’excitation chez tes partenaires. Dès lors, leur orgasme arrivera sans doute plus vite et la relation prendra par conséquent fin plus rapidement.

Cependant pour que cela fonctionne il est nécessaire que tes partenaires ne soient pas insensibles à tes vocalisations. Pour cela, tu dois réussir à ce que ce soit très convainquant. Or si tu te fis à ce que tu vois habituellement dans les films, c’est rarement très réaliste. Tu risques donc de passer à côté de ton but finalement. En effet, si tu n’as jamais réussi à vraiment ressentir ce plaisir, il est difficile de faire autrement que de copier ce que tu aurais vu par ailleurs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Le consentement - C'est primordial et non négociable

Pour faire comme eux

En parlant de production cinématographique, tu peux aussi avoir l’envie d’imiter les personnages des films X. Puisque ces professionnels font ces gémissements, c’est qu’il faut le faire pour que la relation charnelle soit réussie.

Or tout comme les mises à mort dans les films d’action sont parfois très fantaisistes, il en est de même dans les réalisations pornographiques.

Ainsi, vouloir les copier serait une grossière erreur que je te déconseille fortement de faire.

D’ailleurs si tu souhaites tout savoir du bien que j’ai pour ces productions pour adultes, je te recommande de lire cet article dans lequel je décrypte les films X.

Pour ne pas décevoir ses partenaires

Pour finir sur les raisons qui peuvent te pousser à simuler, la dernière sera celle de ne pas décevoir tes partenaires.

En effet, en faisant croire que tu prends du plaisir, et même que tu réussis à aller jusqu’à l’orgasme, tu vas donner une information gratifiante même si elle est totalement mensongère. Cependant, de ton côté, cela restera de la simulation et peut être que le plaisir ou l’orgasme sera alors totalement absent, sans réelle possibilité de les ressentir.

Même s’il est vrai qu’il faut s’intéresser au plaisir de ses partenaires dans les relations sexuelles, il est aussi indispensable de penser à soi de temps en temps et de se concentrer sur son propre plaisir.

Le plus souvent, c’est l’orgasme qui est simulé pour flatter l’égo de tes partenaires à réussir à te donner du plaisir.

En simulant, tu te coupes totalement de toutes ces possibilités de plaisir et d’orgasme.

2. Pourquoi il ne faudrait-il jamais simuler en réalité ?

ne pas simuler

Il est maintenant temps de comprendre pourquoi en réalité, il ne faudrait jamais simuler en couple.

Mauvais signal envoyé

Je vais commencer par l’évidence. C’est un très mauvais message que tu vas envoyer à tes partenaires.

Pour le comprendre, il faut se mettre à la place de ceux-ci. Vous serez donc dans une relation charnelle. Ici, je ne parle pas exclusivement de pénétration, mais bien de toutes les pratiques possibles liées à la sexualité. C’est important de le préciser, car beaucoup pensent que la simulation est réservée à la pénétration, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas.

Donc quand tes partenaires te voient gémir ou encore exprimer oralement ton plaisir et le bien que tu sembles ressentir, ils sont de ce fait convaincus que ce qu’ils te font est ce qui t’excite et te donne du plaisir. Mais forcement, ce n’est pas le cas.

Ainsi, leur pratique risque d’être constamment la même, c’est-à-dire que de ton côté, elles n’auront alors aucune chance de procurer des effets différents que ceux qui t’ont conduit à simuler.

Pourtant, si tu ne faisais pas semblant et que tu restais de marbre, tes partenaires se poseraient certainement davantage de questions pour réussir à te donner du plaisir. Ils tenteraient sans aucun doute d’autres approches.

Il faut compter sur l’égo de chacun. Tout le monde aimerait passer pour un bon coup au lit. Autrement dit, si tes partenaires constatent que tu ne réagis pas comme tu devrais, leurs pratiques seraient certainement plus étendues. Tu aurais dès lors plus de chance de prendre du plaisir et d’arriver à la jouissance ultime.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comparaison entre qualité et quantité autour du sexe - 1ère partie

Simuler te condamne donc à rester dans ton insatisfaction sans réelle possibilité d’améliorer la situation. Tu l’auras compris, c’est alors la première raison pour laquelle tu devras vraiment exprimer ce que tu ressens sans exagérer plus que tu ne devrais.

Pourquoi mentir en couple est-il une mauvaise idée ?

Il faut aussi garder en tête que tu peux quand même te faire cramer sur ta prestation de simulation. En effet, si celle-ci n’est pas assez crédible, ton ou ta partenaire risque d’avoir des doutes.

Or, quand on commence à avoir des doutes, on se met ensuite en mode Sherlock Holmes et l’on va rechercher les indices qui peuvent faire penser que l’on a eu raison. Le danger alors, c’est de comprendre qu’en effet notre partenaire simule.

C’est par conséquent la douche froide pour principalement deux causes :

  1. La première c’est que tu vas à ce moment-là te rendre compte que depuis le début, alors que tu imaginais assurer, tu étais totalement à côté de la plaque. C’est un coup dur pour l’estime de soi. C’est aussi une grosse remise en question générale.
  2. Ensuite, la seconde raison est que tu pourras te demander s’il n’y a pas d’autres domaines où le mensonge s’est invité finalement. Est-ce que les sentiments que l’on t’indique sont réellement présents ? Après les sentiments, le questionnement portera sur tous les autres aspects de la relation.

Tu comprendras aisément que cela va forcément jeter un grand froid sur ta liaison. C’est donc une autre raison pour laquelle la simulation devrait être bannie de tes pratiques.

Un cercle vicieux

Pour finir, la dernière raison est aussi une évidence. Si tu commences un jour à prendre l’habitude de simuler, il sera par la suite difficile de faire marche arrière.

En effet, tu seras tellement embourbé dans ton mensonge concernant ton plaisir que si tu décidais d’un coup d’arrêter, il est fort probable que le ou la partenaire du moment se pose des questions.

On en reviendrait alors à la seconde raison, où des suspicions s’inviteraient pour miner la confiance réciproque dans le couple.

Ainsi, plus tu simuleras et plus il te sera ensuite difficile de faire marche arrière.

La meilleure des recommandations est par conséquent de ne jamais commencer à le faire.


J’espère donc que tu as bien compris pourquoi finalement, il n’est pas important de savoir si ton ou ta partenaire simule. Quoi qu’il arrive, il ne faut jamais simuler sous aucun prétexte. Il est préférable pour tes partenaires, mais pour toi également, que tout soit clair. Il est essentiel de dire véritablement ce que tu ressens et justement ce qui ne va pas lors de tes relations sexuelles. C’est ainsi le meilleur moyen de les améliorer et d’augmenter réellement le plaisir de chacun.

Je t’invite à m’écrire dans les commentaires si tu as déjà au moins une fois simulé et pour quelle raison t’es-tu senti(e) obligé(e) de le faire ?

Cet article a 2 commentaires

  1. Lola Plumeti

    Finalement dans le terme « relations sexuelles », le mot le plus important ne serait-il pas « relations » ?
    A nous tous et toutes, d’activer le mode Sherlock Holmes… 😉

    1. Mais tout à fait, c’est la relation entre deux (ou plusieurs) êtres qui est la plus importante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.