5+1 raisons de ne pas aimer faire l’amour (chez tes partenaires)

You are currently viewing 5+1 raisons de ne pas aimer faire l’amour (chez tes partenaires)
Drew Hays - Unsplash

Que faire quand tu es en couple avec une personne qui n’aime pas les relations sexuelles ? Cette situation peut réellement amener une souffrance pour celui ou celle qui se sent privé(e) dans ses besoins de rapports charnels. Pour réussir à trouver des solutions, il est d’abord indispensable de comprendre pourquoi cela peut survenir chez tes partenaires. Je t’indiquerai les mesures qui pourront être envisagées pour essayer d’améliorer la vie du couple en respectant désirs et envies de chacun.

Pour regarder cette vidéo sur YouTube, clique ici.

Avant toute chose, un point me semble indispensable à éclaircir.

Ce n’est pas parce qu’une personne refuse les relations sexuelles qu’elle n’a pas de sentiments. Ce sont deux choses totalement décorrélées.

On peut en effet éprouver de forts sentiments amoureux, mais n’avoir aucun désir d’ordre physique. Maintenant que ce point est fait, on peut commencer.

1. Ne plus faire l’amour après un passé douloureux

Il peut arriver qu’un traumatisme, qui n’est pas nécessairement d’origine sexuelle, puisse être à l’origine d’un blocage vis-à-vis des rapports charnels.

Dans ce cas précis, la blessure est la plupart du temps importante au point de toucher profondément la relation au corps. Souvent à ce moment-là les séquelles ne se font pas uniquement sentir sur la vie intime, mais aussi dans tous les pans de l’existence. Le lien de causalité est alors indirect, et il n’est pas toujours aisé de comprendre la raison du blocage.

Lorsque ces problèmes proviennent d’une agression sexuelle, les victimes peuvent alors pour se protéger mettre des barrières entre ces gestes subits et leur sexualité latente. En proscrivant les rapports intimes, elles fuient ce qui les a blessées, déchirées, détruites. Le lien de causalité est ici direct.

Ainsi pour la victime, l’acte charnel va venir rappeler les événements dévastateurs qui ont été à l’œuvre par le passé. Pour éviter que ces souvenirs reviennent à la conscience, les victimes vont tout simplement s’interdire ces pratiques.

Je t’invite à relire cet article pour savoir comment aider tes partenaires dans cette situation en cliquant ici. Cela te permettra de prendre connaissance des solutions que je donnais pour ces causes.

2. N’avoir jamais eu envie de faire l’amour

Ne pas aimer faire l'amour en couple
Priscilla Du Preez – Unsplash

Il existe des individus qui ne ressentent aucunement l’envie ni le besoin de faire l’amour. On appelle cela l’asexualité.

Il peut y avoir une origine mentale, spirituelle ou physique à cela.

Je vais commencer par la dimension spirituelle. Ici, c’est plutôt par conviction que l’on renonce à l’amour physique. On a bien sûr en tête les prêtres, moines et sœurs qui font vœu de chasteté pour ne pas se détourner de leur mission principale. Une même logique peut s’appliquer à une personne en couple qui ne souhaiterait pas abimer la relation par un acte jugé purement bestial. C’est plus alors une philosophie de vie comme l’est le véganisme que l’on s’impose par conviction. Ces personnes mettent en place des stratégies pour limiter leur libido et leurs désirs charnels. Certains individus cependant consentent à pratiquer parfois la masturbation pour soulager certaines tensions.

Ensuite, il y a un aspect mental. Les personnes dans ce cas ne ressentent tout bonnement pas de besoin ni d’appétence pour la sexualité. Ces hommes et ces femmes n’ont ainsi aucune envie de relations sexuelles. Le concept même n’entre pas dans leurs préoccupations. Ils ne recourent pas non plus à la masturbation. Ils n’en éprouvent tout simplement pas la nécessité. Généralement, ils ont d’autres axes d’attention, comme le travail par exemple qui devient la priorité et conditionne leur existence.

Pour finir, même si à ce jour il n’y a pas vraiment eu de réponse définitive de la part de la recherche médicale, il est possible que le corps puisse être aussi à l’origine de cette désaffection du sexe. Certains médecins pensent en effet, que cela puisse venir d’un dosage hormonal à un stade de leur vie embryonnaire ou postérieur, qui n’activerait pas dans le cerveau les zones liées au désir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment la taille de ton lit et l'aménagement de ta chambre à coucher peuvent-ils aider ton couple ?

À part pour le côté spirituel qui est un acte plutôt volontaire, l’asexuel ne choisit pas de l’être. C’est ainsi qu’il est, tout comme un hétérosexuel est hétéro et qu’un homosexuel est homo.

Il faut donc respecter cela et vivre avec ces personnes un amour spirituel en songeant que l’amour physique sera très limité.

3. La souffrance et la maladie

Il existe certaines périodes de la vie où les relations intimes deviennent compliquées, voire impossibles pour l’un des deux partenaires. C’est souvent le cas lorsque la maladie s’invite ou encore quand le handicap frappe.

Ce sont bien sûr de lourdes maladies, comme le cancer, la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer par exemple, mais toutes les affections gravement invalidantes entrent dans cette description.

La souffrance et la dépression du corps et de l’esprit éloignent toute libido ou tout désir de l’autre.

Le corps n’a plus assez d’énergie pour se consacrer à autre chose qu’à sa propre survie.

Il peut également y avoir les accidents de la vie qui vont venir amputer le corps, paralyser des membres et ainsi couper court à toute intention de sexualisation de celui-ci. Il faut souvent beaucoup de temps aux victimes et des grands efforts pour retrouver une vie sexuelle. Je te conseille cette histoire étonnante à ce propos.

Bien entendu, ce sont des moments très difficiles à vivre pour le couple. C’est éprouvant aussi bien pour celui ou celle qui subit la maladie que pour le ou la partenaire qui doit tout gérer sans jamais savoir comment réussir à tout mener de front.

Jusque là si tu es le ou la partenaire d’une personne qui n’a pas de désir charnel, tu as pu te sentir très extérieur aux problématiques. Cependant, dans les deux prochains points, tu seras directement mis en cause.

4. L’incompatibilité sexuelle

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, mais il arrive parfois que deux personnes ne s’accordent pas sur le plan physique. Tu découvres cela par des échanges entre vous. Tu sens bien que vos relations charnelles ne sont pas vraiment satisfaisantes, tout au moins pour l’un des deux. Cela s’est vérifié du premier rapport au dernier en date. D’ailleurs plus le temps passe et moins il y en a. Pourtant en vous questionnant vous vous rendez compte que ce n’était pas le cas dans vos relations précédentes. C’est donc que le problème est entre vous deux.

En effet, on n’est pas tous compatibles. C’est ainsi, il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire dans ce cas.

J’avais déjà réalisé un article à ce propos. Je t’invite à le relire pour y découvrir les quelques solutions que j’ai pu donner à ce problème en cliquant ici.

5. Et si c’était toi la cause ?

visage caché femme

Voici la cause qui va te concerner le plus. C’est le cas où vos relations sexuelles se sont raréfiées au fur et à mesure du temps. Cette chute a pu être plus ou moins rapide. Chaque fois que tu tentes quelques avances, ton ou ta partenaire évoque toujours une excuse pour esquiver celle-ci. Quand ce n’est pas une justification verbale, c’est le corps qui s’enfuit à ton contact.

Ici, tu vas devoir sérieusement te remettre en question. En effet, pourquoi penses-tu que ton ou ta partenaire trouve tous les prétextes pour éviter les rapports physiques ?

En réalité, il peut y avoir deux motifs à cela :

  • La première raison est que les sentiments entre vous ont disparu, tout au moins par l’un des membres du duo. Sans amour, certaines personnes ne parviennent pas à avoir de libido et donc fuient les relations sexuelles. Dans ces cas-là, il faut tenter de comprendre pourquoi vous en êtes arrivés là. Bien souvent, c’est alors une voie sans issue pour le couple, la seule solution étant de rompre et de refaire sa vie ailleurs. Dans certains cas, il est possible qu’il reste une part de sentiments et que le duo désire essayer une nouvelle fois en repartant sur de bonnes bases. C’est difficile, mais réalisable. Je ferais certainement un article prochainement sur ce sujet qui est plus complexe qu’il n’y parait.
  • La seconde raison est plus pragmatique. Si ton ou ta partenaire ne souhaite plus avoir de relations sexuelles, c’est surement tout simplement qu’il ou elle n’éprouve aucun plaisir à cela. Alors non seulement cela peut être une absence de plaisir, mais parfois c’est même de la douleur qui peut être ressentie pendant les rapports. Contre celle-ci, il est indispensable de communiquer pour appréhender ce qui ne va pas. Souvent, c’est un problème de douceur ou de temps de préparation. Il te faudra par conséquent être à l’écoute de ton ou ta partenaire pour comprendre et ainsi réagir en conséquence pour les éviter ou en tout cas au début les amoindrir. Je t’invite à relire cet article sur l’importance des préliminaires.

Sans plaisir, les parties de jambes en l’air perdent tout leur intérêt.

Ce sera donc à toi de savoir offrir ce plaisir à ton ou ta partenaire. En effet, une relation sexuelle est une activité de partage qui se joue à deux. Les deux partenaires doivent faire au mieux pour permettre à l’autre de prendre ce plaisir. Je t’invite par conséquent à apprendre à donner cette jouissance à ton ou ta partenaire. Tu trouveras dans les articles de ce site tout ce qu’il faut pour cela.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment bien mettre une capote (préservatif) même dans le noir ?

Pour t’aider encore plus dans cette quête de la volupté chez une personne à vulve, j’ai réalisé un cours que tu peux retrouver dans l’espace formation. Elle s’intitule « devenir un meilleur amant – la stimulation manuelle ». Elle t’apprendra tout ce qu’il faut savoir pour réussir à donner du plaisir et bien souvent un orgasme à tes partenaires féminines. Donc si tu es dans ce cas, c’est vraiment un très bon investissement pour ton avenir que tu pourras faire là.

6. La ménopause

Je vais terminer sur cette raison qui touche plus particulièrement les femmes puisque je vais évoquer la ménopause. Toutes ne sont pas concernées, mais pour certaines l’arrivée de celle-ci est considérée comme la fin de leur vie sexuelle.

La ménopause est malheureusement dans nos cultures occidentales considérée comme une fin. C’est une réalité avec la disparition de l’ovulation chez la femme, mais ce n’est pas pour autant un terme aux relations sexuelles pour elles. C’est vrai que la ménopause présente quelques désordres physiques plus ou moins importants, mais ils sont généralement contournables.

Ainsi, la ménopause marque simplement la fin de toute grossesse, tout comme l’arrivée des règles n’en indique que le début. Il faut la voir comme une phase de la vie que l’on passe et qui ouvre de nouvelles perspectives. J’ai déjà évoqué tout cela dans cet article que je t’invite à relire dès maintenant.


J’espère donc que tu y vois un peu plus clair à présent sur les raisons qui peuvent conduire tes partenaires ou toi-même à ne plus avoir envie de relations sexuelles dans le couple. Tu as pu voir qu’il y avait des situations où il ne fallait pas essayer d’insister. Dans d’autres, une remise en question d’un ou des deux membres du ménage pouvait être bénéfique pour restaurer le plaisir de partager ces moments charnels à deux.

Je t’invite à me dire dans les commentaires si tu as déjà eu dans ta vie des périodes où il n’était plus question de rapports à deux.

Cet article a 2 commentaires

  1. Roman

    Très intéressant encore Christophe ! Je vais partager avec des personnes de mon entourage à qui cela peut être utile !

    1. Merci Roman, si cet article peut être utile alors je te remercie pour ce partage par avance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.