Panne d’orgasme ! Que faire ? 2/2

Panne d’orgasme ! Que faire ? 2/2

Confidence sur la panne d’orgasme

Je vais te dévoiler une des raisons qui m’ont conduit à créer ce blog. En discutant avec mes amies, j’ai trop souvent été stupéfait en les écoutant me raconter leurs déboires avec les hommes. Bien trop souvent, elles disaient tomber sur des hommes qui étaient incapables de leur donner des orgasmes lors de leurs rapports. Le pire c’est que non seulement, leur partenaire n’arrivait pas à leur donner d’orgasmes, mais en plus ils n’essayaient même pas. J’en ai souvent conclu qu’une partie de la population avait une très mauvaise éducation sexuelle. Cela provoque la panne d’orgasme chez leur partenaire et il faut alors y remédier.

 

Pour un retour sur la première partie, clique sur ce lien. La suite c’est ci-dessous.

 

Dans cette seconde partie, nous allons voir le cas où tu es capable, seul(e) de te donner du plaisir. Mais dès que tu es dans une relation sexuelle de couple, tu n’arrives pas (ou vraiment trop rarement) à prendre du plaisir. Si tu es dans cette situation. Il faut te mettre cette évidence dans la tête, il y a deux responsables.

La 1ière responsabilité dans la panne d’orgasme

Alors, prépare-toi au choc de ta vie, car oui, je vais te révéler qui est le 1er responsable de cette situation. C’est très simple, c’est TOI. Si tu n’arrives pas à atteindre l’orgasme en couple, c’est ta faute, en partie en tout cas. Attends, ne râle pas tout de suite et lis jusqu’à la fin (et si tu n’es pas d’accord, laisse un commentaire pour en discuter). Donc oui, je le répète, tu es responsable (également). En quoi ? À cause du manque de COMMUNICATION. En effet, il est aussi de ton devoir de signaler à ton ou ta partenaire que tu as des envies et/ou des besoins. Tu dois lui signaler que tu n’as pas encore atteint l’orgasme.

carré rouge

Un témoignage

J’ai en tête de l’histoire de Charles et Brigitte. Charles avait toujours eu des mots durs envers sa femme Brigitte. Il lui lançait des piques souvent devant leurs amis en plus, sur ses trop fréquents maux de tête. Ceux-ci avaient pour conséquence de réduire à néant leur vie sexuelle. Cependant, j’ai appris plus tard, après leur divorce que Brigitte n’avait jamais réussit à parler à son mari. Son corps réagissait ou parfois elle s’inventait des maux de tête à cause d’un non-dit. Pourtant elle a aimé très fortement cet homme, elle a beaucoup souffert de cette rupture. Elle aurait d’ailleurs surement pu être évitée. Il aurait suffi que Brigitte réussisse à dire à son mari que l’odeur de son sexe lui donnait de très fortes nausées. Ensemble, ils auraient surement mieux géré la situation.

 

Bien sûr il n’est pas toujours simple de réussir à s’exprimer sur le sujet. Si c’est un coup d’un soir, étant donné qu’il y a peu de chance de revoir le partenaire, n’hésite donc pas à lui signifier ton mécontentement en la matière. Dis-lui que tu n’as pas encore atteint ton moment et que tu souhaites qu’il t’aide à cela. Si vraiment il t’est difficile de t’exprimer avec des mots. Tu peux essayer de le faire avec ton corps. Attrape ses mains, pour les guider sur la zone que tu veux voir stimuler. Tu peux aussi lui montrer le chemin si vraiment il/elle semble perdu devant ton insistance, en commençant la stimulation pour lui montrer le mouvement. Si c’est ton ou ta partenaire de vie, c’est encore plus important de lui faire comprendre ta frustration. Que cette panne d’orgasme te gêne particulièrement. Redouble donc d’efforts avec lui ou elle, communique que ce soit verbalement, par écrits, par gestes. C’est d’une importance capitale.

 

A ce moment, deux choses sont à évaluer. Soit, ton partenaire comprend et s’exécute pour te faire parvenir par un moyen ou un autre à l’orgasme. Soit, il reste incapable de quoi que ce soit. Dans ce cas là, je t’engage à fortement réfléchir sur l’avenir de ta relation. Soit, tu penses que tu peux arriver à l’éduquer. Soit, si au bout de plusieurs essais il/elle reste insensible à tes demandes légitimes, il faudrait envisager de chercher un ou une partenaire qui sera plus en adéquation avec tes envies et/ou besoins.

 

La meilleure solution restant la discussion, avant, pendant ou après, à toi de choisir ton moment. Je sais que tout le monde n’est pas à l’aise avec les mots quand ils tournent autour du sexe. Il faut parfois savoir lâcher prise, et dire ce qui te conviendrait ou ce que tu attends dans la relation.

Et bien sûr pour conclure, tu ne lui mens pas s’il te demande si tu as aimé.

 

Le 2ième responsable de la panne d’orgasme

Bien évidemment, le second responsable est donc ton ou ta partenaire. Son éducation sexuelle a été très succincte. Tout d’abord, du côté de l’anatomie du sexe opposé, il n’est pas capable de savoir comment tu fonctionnes et comment te procurer du plaisir. Pour remédier à cela, il va être nécessaire de lui expliquer comment fonctionne le corps. Quels sont ses besoins, ses envies et surtout ses attentes dans le couple. Ensuite, tu vas surement devoir lui expliquer comment tu fonctionnes. Il faudra lui indiquer comment te donner du plaisir jusqu’à te faire atteindre l’orgasme et mettre ainsi fin à cette panne d’orgasme qui te touche. C’est aussi pour cela qu’il t’est absolument nécessaire de parfaitement connaitre ton corps. Je t’invite donc ici à relire les articles sur le sexe féminin ou le sexe masculin. Il y a bien sûr plusieurs façons d’y arriver. Je t’invite donc à prendre du temps ensemble pour vous découvrir. Prendre son temps à parcourir le corps de l’autre. Il faut lui exprimer ce qui est plaisant de ce qui ne l’est pas.

 

Ensuite, il est fort probable que ton ou ta partenaire soit un peu trop endoctriné(e) par la culture de la société actuelle très machiste. Aujourd’hui, pour la très grande majorité des gens, avoir une relation sexuelle, c’est une pénétration et une éjaculation. Le reste, ce n’est pas nécessairement utile à la relation. On le voit dans les publicités, dans le X, le rôle de la femme est limité à un objet sexuel au service de l’homme. C’est évidemment une grossière erreur. Il est donc nécessaire revoir son éducation. Ce sera toujours par le langage, par des échanges que cela va se faire petit à petit. Ton but est de lui faire comprendre que les relations sexuelles sont basées sur l’échange, le partage (du plaisir) et la confiance.

 

Pour finir, ton ou ta partenaire, quel que soit son niveau d’éducation sexuelle, ou son parcours culturel, semble un peu trop égoïste. En effet, ne pas se demander si toi aussi tu n’aurais pas envie de plaisir n’est pas très saint. C’est un signe précurseur aussi que tu risques plus tard de souffrir de son égoïsme. C’est uniquement une mise en garde, c’est à toi de gérer cette information. Mais il peut aussi avoir peur et ne pas savoir ou pouvoir s’exprimer pour te demander de l’aide pour réussir à te faire jouir. Il est donc encore une fois nécessaire de bien communiquer.

Vidéo

En résumé

Lorsque l’orgasme n’est jamais, ou presque jamais, au rendez-vous lors de relation entre deux personnes, c’est bien trop souvent un problème de communication. Les deux partenaires doivent savoir faire des efforts pour réussir à faire comprendre à l’autre ses attentes et désirs. Ils doivent savoir les guider, leur montrer la route pour atteindre ce nirvana qu’ils envient tous les deux.

 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Donec ante. sit lectus risus Nullam elementum efficitur. fringilla nunc id