Sexe fĂ©minin et ses secrets – Les grandes lignes

Sexe fĂ©minin et ses secrets – Les grandes lignes

Petit cours d’anatomie

Aujourd’hui, on va parler abricot, moule, fente, cramouille, chatte, shneck ou plus simplement du sexe féminin.

En effet, il est indispensable de bien connaitre le sexe fĂ©minin pour bien s’en occuper que ce soit le tien ou celui de ta partenaire. L’appareil gĂ©nital fĂ©minin est très mystĂ©rieux, car il est, comme les icebergs, la partie visible n’est pas la plus importante, et ses secrets sont tous cachĂ©s dans ses replis.

 

Le mur de vulve par l’artiste Jamie McCartney

Le mur de vulve par Jamie McCartney
Le mur de vulve par Jamie McCartney

La partie externe du sexe féminin

Vulve en représentation 3D

Donc lorsque l’on dĂ©couvre une femme, la première et presque la seule chose que l’on perçoit c’est une belle toison Ă  l’entre-jambes sur le pubis. Pour plus d’information sur les poils je te suggère cet article. Le pubis ou mont de Venus est situĂ© au sommet de la vulve qui s’ouvre juste au-dessus et s’étend jusqu’à la limite de l’anus. La vulve regroupe tous les organes gĂ©nitaux de la femme et permet les rapports sexuels.

La vulve

La vulve comporte tous les Ă©lĂ©ments externes du sexe fĂ©minin. En la regardant de face c’est une fente longitudinale dĂ©limitĂ©e par les grandes lèvres bordent et protège la vulve. Il existe toutes les formes de grandes lèvres, ainsi que toutes les tailles. Elles sont parfois longues, ou larges ou bien encore plus galbĂ©es. La nature est bien faite, elle a fait de la diversitĂ© pour plaire Ă  toutes et tous. On peut aussi parfois remarquer parce que cela se remarque un peu plus que les grandes lèvres peuvent ĂŞtre dysmorphiques, c’est Ă  dire que la partie droite peut-ĂŞtre diffĂ©rente de la partie gauche. En rĂ©alitĂ© c’est toujours le cas, mais les diffĂ©rences sont plus ou moins visibles. Les muqueuses Ă  l’intĂ©rieur de la vulve sont fragiles et doivent ĂŞtre traitĂ©es avec respect.

 

Vulve humaine - sexe féminin

Au sein de la vulve

En Ă©cartant les grandes lèvres se trouve Ă  l’intĂ©rieur les petites lèvres qui enveloppent en partant du haut le capuchon du clitoris, le clitoris, l’orifice urinaire appelĂ© urètre et l’entrĂ©e du vagin. Les petites lèvres terminent leur courses en passant par le noyau fibreux central du pĂ©rinĂ©e jusqu’Ă  l’avant de l’anus. Comme pour les grandes lèvres, les petites lèvres peuvent ĂŞtre de taille et de couleurs très variĂ©es. Pour la taille, il est très frĂ©quent qu’elles ne soient pas du tout symĂ©triques. Quant Ă  la couleur, elle peut varier du rose très pale au brun foncĂ©. Leur longueur peut aussi varier, elles peuvent mĂŞme parfois dĂ©passer des grandes lèvres de plusieurs centimètres. Surtout il n’y a jamais Ă  culpabiliser sur la morphologie de ta vulve. Elle est normale et fonctionnelle et chacune a sa particularitĂ©, c’est aussi ce qui fait le charme et la surprise Ă  ton ou ta partenaire quand il la dĂ©couvre.

Contrairement au sexe masculin, le sexe fĂ©minin est entièrement diffĂ©renciĂ©. Chacun de ses composants a sa propre utilitĂ©. De haut en bas, le clitoris, protĂ©gĂ© par son capuchon, est le seul organe uniquement dĂ©diĂ© au plaisir. Il permet Ă  la femme de prendre du plaisir, avec ou sans pĂ©nĂ©tration. Je t’invite Ă  lire l’article sur la masturbation fĂ©minine. Le gland du clitoris est, Ă  l’image du sexe de la femme, la petite partie Ă©mergĂ©e d’un organe important dont les bras passent autour du vagin. Le mĂ©at urinaire est l’orifice dĂ©diĂ© Ă  l’évacuation de l’urine. C’est un petit trou entre le clitoris et l’entrĂ©e du vagin. Il est très facile de passer Ă  cĂ´tĂ© sans le percevoir. Sous cet orifice, vient alors le vagin, qui est une sorte de conduit aplati quand il n’est pas utilisĂ©. Il relie la vulve Ă  l’utĂ©rus. Ă€ partir de l’entrĂ©e du vagin, le reste des organes sont tous internes et totalement invisibles.

 

 

La partie interne du sexe féminin

Du fait que les parties gĂ©nitales et sexuelles de le femmes sont principalement internes, il est important pour chacune de consulter rĂ©gulièrement un gynĂ©cologue dès la pubertĂ©. Ses examens permettront de t’assurer que tout fonctionne convenablement.

Le vagin sert donc Ă  recevoir le pĂ©nis du partenaire et sa semence après Ă©jaculation qui permettra peut-ĂŞtre la fĂ©condation. Ă€ l’entrĂ©e du vagin, on trouve une fine membrane qui va partiellement obstruer le vagin. l’hymen pourra ĂŞtre rompue lors du premier rapport sexuel. Mais il arrive aussi celle qu’elle est très fine, qu’elle se dĂ©chire Ă  la suite de l’insertion d’un tampon, ou par la pratique de certains sports. Tu peux mĂŞme la dĂ©chirer si tu insères tes doigts ou un objet sexuel dans ton vagin en te dĂ©couvrant.

La muqueuse vaginale est sensible et fine. C’est pour cela qu’une lubrification est nĂ©cessaire lors des rapports. Pour que celle-ci soit produite naturellement en abondance, il est important que les prĂ©liminaires soient suffisamment longs pour amener les organes gĂ©nitaux fĂ©minins Ă  l’Ă©tat d’excitation suffisant pour ĂŞtre bien lubrifiĂ©s. Ainsi la pĂ©nĂ©tration sexuelle sera bien plus satisfaisante et plaisante pour la femme. Je te renvoie sur cet article qui t’explique pourquoi les prĂ©liminaires sont importants, notamment pour les femmes.

Le fond du vagin est reliĂ© Ă  l’utĂ©rus par l’entrĂ©e de celui-ci. NommĂ© col de l’utĂ©rus, il est semblable Ă  une sorte de petit “donut” et ouvre sur la cavitĂ© utĂ©rine qui ne sert qu’à recevoir l’ovule et les spermatozoĂŻdes pour fĂ©condation et faire grandir le bĂ©bĂ©. Au sommet de l’utĂ©rus, de part et d’autre, partent les trompes de Fallope qui se prolongent jusqu’aux ovaires (un de chaque cĂ´tĂ©) et servent Ă  conduire l’ovule vers l’utĂ©rus en vue de la fĂ©condation.

 

L’ovaire est une réserve que la fille a dès sa naissance. Ces ovules seront libérés à partir de la puberté à raison d’une libération toutes les 4 semaines. La femme est donc féconde très régulièrement au cours de sa vie. Il est donc très probable de tomber enceinte lors d’un rapport lorsque aucune précaution n’est prise.

 

 

Comme tu as pu le constater chez la femme, chaque chose est à sa place et chacune a une utilité séparée et spécifique. Il est donc indispensable de bien connaitre sa géographie pour amener sa partenaire au plaisir maximal et ainsi la satisfaire pleinement. C’est aussi important pour toi qui possèdes un sexe féminin de bien te connaitre, et découvrir les secrets de ton anatomie pour pouvoir décupler les plaisirs que tu seras capable de recevoir.

 

Vidéo

Partager l'article
  •  
  • 4
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.