Réduire les douleurs menstruelles grâce à la masturbation

You are currently viewing Réduire les douleurs menstruelles grâce à la masturbation

De nombreuses femmes souffrent des douleurs causées par leurs règles. Comme cela arrive chaque mois, ce n’est jamais bon de devoir se bourrer de médicaments pour faire passer ce désagrément. Il existe cependant une manière naturelle d’apaiser un peu tes peines. Je vais te parler dans cet article, des bénéfices de la masturbation et de l’orgasme pendant les règles.

Clique ci-dessous pour regarder cet article sur YouTube.

Pour commencer, je vais te rappeler l’effet d’un orgasme sur le corps, lorsqu’il survient.

1. L’intérêt de la masturbation à l’approche et pendant les règles

règles douloureuses, la solution

La production d’hormones

En réalité, l’orgasme n’est pas qu’un moment plus ou moins bref de plaisir intense. Au moment de celui-ci se libèrent plusieurs hormones qui vont avoir un effet bienfaiteur sur l’ensemble de ton corps, mais aussi de ton esprit.

Tu vas pouvoir atteindre cet orgasme en pratiquant la masturbation. Lorsque tes caresses vont te faire atteindre le point de non-retour et l’explosion orgasmique, une libération soudaine de dopamine, d’endorphine, de sérotonine et d’ocytocine inonde ton corps.

La dopamine va te procurer le plaisir. La sérotonine quant à elle va te provoquer un bien-être général.

Elles vont activer le système de la récompense au sein du cerveau qui va te faire nager dans une belle euphorie. Ici, c’est principalement les endorphines qui vont majoritairement t’être utiles.

Soulager les douleurs

En effet, ce sont des antidouleurs naturels qui viennent se lier aux récepteurs de la douleur dans le cerveau. Elles limitent ainsi la capacité du cerveau à prendre en compte les signaux de souffrance passant par le système nerveux en provenance du corps.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Masturbation féminine

Comme tu auras moins de remontée de sensation de douleur, l’impression d’avoir mal, mais aussi le mal-être général s’en trouve fortement réduit. Ici, les hormones agissent comme les médicaments calmant les douleurs en les masquant au cerveau.

Cependant, il te faut garder en tête que les médicaments sont très concentrés. À l’opposé la charge hormonale le sera certainement bien moins. Ce n’est donc pas non plus un remède miracle pour tous les maux. Toutefois, la masturbation et l’orgasme à la clé peuvent permettre d’atténuer plus ou moins une souffrance.

De plus, comme la montée du plaisir et l’orgasme augmentent le rythme cardiaque, la circulation sanguine en sera améliorée et cela jouera également à adoucir les douleurs. C’est le double effet Kisscool.

Faciliter l’endormissement

La douleur peut également rendre difficile l’endormissement. Heureusement, l’orgasme, encore lui, peut de nouveau te venir en aide avec son cocktail d’hormones.

Ici, ce sont les productions d’ocytocine, mais également de la prolactine qui vont faire baisser le taux de cortisol.

Tu ne sais pas ce qu’est le cortisol. Et bien, c’est tout simplement l’hormone responsable du stress. Ainsi, en diminuant le stress causé par la douleur, mais aussi en limitant celle-ci, tu vas plus facilement trouver les bras de Morphée.

En simplifiant l’endormissement, tu permettras à ton corps de se régénérer, puisque beaucoup de restructurations de celui-ci ont lieu durant les phases de sommeil.

2. Les blocages de la masturbation pendant les règles.

les blocages à la pratique masturbatoire

Douleurs

Pour commencer, il y a la douleur. Lorsque celle-ci est intense, l’envie de démarrer une masturbation risque d’être difficile. C’est d’ailleurs surement le principal frein que tu auras à dépasser.

Pourtant tu l’auras compris, cela peut vraiment t’aider à avoir une douleur moins vive.

Beaucoup connaissent déjà la chaleur qui peut aider à soulager les douleurs dues aux règles. C’est en effet quelque chose qui apaise. La bouillotte est l’amie intime de nombreuses femmes pendant leurs règles.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Oser se masturber pendant la pénétration pour atteindre l'orgasme !

Cependant, pourquoi ne pas améliorer l’effet en le doublant par un combo chaleur et orgasme ? Quoi qu’il en soit, tu ne perdras rien à essayer et même si la douleur ne diminue pas significativement, cela pourra t’aider à t’endormir.

Hygiène

Tu peux aussi être gênée par le sang ainsi que l’hygiène de la zone et la pratique de la masturbation. Il te faut tout de même garder en tête que ce n’est pas sale. Ce sont des écoulements naturels, et puis tu laveras les mains, avant et après l’action.

Ensuite, le clitoris est suffisamment éloigné de l’entrée du vagin pour que tes doigts ne soient pas directement en contact avec ton flux. Tu peux donc pratiquer sans crainte.

Il est même possible que ton ou ta partenaire te propose de te prodiguer directement ces caresses. Surtout, ne t’en prive pas, c’est toujours très bon à prendre.

La situation ne s’y prête pas

Pour finir, il est envisageable que la situation ne s’y prête pas. Tu n’es pas seule et tu n’oses pas te caresser en présence de ton ou ta partenaire. Tu peux aussi être dans un lieu autre que chez toi.

Tu as alors deux choix possibles:

  • Dans le premier, tu décides de t’isoler et de pratiquer en faisant preuve de discrétion pour ne pas affoler le voisinage. C’est souvent ce qu’il y a de plus simple en t’enfermant dans la salle de bain ou si tu n’as pas d’autres endroits, les toilettes.
  • Tu peux aussi, si tu as un partenaire compréhensif ou une partenaire compréhensive, te masturber en sa présence. Bien évidemment, dans ce cas, il est préférable de lui faire part du but de cela. En effet, ce ne sera pas forcément une invitation de ta part pour faire des folies. Pour toi, ce sera plutôt dans un objectif d’apaisement. Bien évidemment, si ton ou ta partenaire souhaite t’accompagner dans ta quête orgasmique, il faudra l’accepter volontiers.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Il veut m'éjaculer sur le visage ! Que faire et comment répondre ?

Comme tu peux le voir, il y a toujours des solutions envisageables à toutes les situations.


Maintenant tu sais que les hormones produites lors de l’orgasme peuvent te venir en aide pendant tes règles. Je t’invite à faire le test quelques fois pour voir si cela peut te faire un effet bénéfique. On dit souvent « qui ne tente rien n’a rien ». Je te suggère donc d’essayer afin de considérer si cette méthode présente un vif intérêt pour toi et permet de soulager tes douleurs. En pratiquant juste avant de t’endormir, tu auras tous les avantages que peut te procurer cette jouissance.

Je t’invite à m’écrire dans les commentaires quelles sont tes astuces contre les douleurs durant tes règles.

Cet article a 4 commentaires

  1. Verónica

    Alors moi mes règles c’est un enfer et c’est vraiment intéressant cet option plus naturel. Je prends des infusions de plantes en association ça devrait le faire. Merci pour l’info 🙏

    1. Oui, il faut essayer, cela ne coûte rien et si cela soulage, même un peu, c’est toujours ça de gagné.

  2. Cathy|Creer1blog.fr

    Alors là c’est une façon originale d’apaiser la douleur, je ne l’avais jamais entendue mais pourquoi pas, on peut toujours essayer cela ne coûte rien 😊

    1. C’est en effet ce que je recommande. Essayer pour voir si cela a de l’effet, c’est variable chez chacune.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.