Mesdames, augmentez vos chances d’atteindre l’orgasme pendant la pénétration !

You are currently viewing Mesdames, augmentez vos chances d’atteindre l’orgasme pendant la pénétration !

Certaines femmes ne comprennent pas pourquoi elles arrivent à atteindre l’orgasme par elles-mêmes ou lors d’un cunnilingus, mais restent souvent sur leur faim pendant les relations intimes avec leur partenaire. Je vais donc donner quelques conseils pour augmenter les chances d’accéder au nirvana pendant les rapports sexuels. Ces conseils s’adressent en premier lieu aux personnes du sexe féminin, mais pourront être très utiles aussi pour leurs compagnons, alors je t’invite à bien lire jusqu’à la fin.

Pour regarder la vidéo sur YouTube (classée par leur soin -18 ans !!! – Oui, je dénonce), clique ici.

1. La réalité du terrain

Les statistiques

On le sait malheureusement, les hommes et les femmes ne sont pas égaux dans les activités sexuelles. C’est d’autant plus vrai si l’on ne considère que la pénétration.

En effet, d’après le « journal of Sexual Medicine », moins d’un tiers des femmes ayant répondu à l’enquête déclarent avoir déjà eu un orgasme lors de la pénétration.

Cela s’aggrave encore, avec les 17 % de femmes indiquant n’avoir pas eu d’orgasme pendant les huit semaines de l’étude.

Du côté masculin, on est bien plus proche des 90 % de satisfaits lors d’une pénétration. La différence est énorme.

Dans cette même enquête, on apprend également qu’une femme met environ 13 minutes pour atteindre l’orgasme (9 minutes pour les Françaises, mais ne me demandez pas pourquoi il y a un tel écart). Il n’en faut qu’à peine 5 chez leurs partenaires masculins. Or dans ce cas, on parle plutôt de stimulation directe par excitation manuelle. Tu dois donc comprendre qu’avec la pénétration il faudra nécessairement un peu plus de temps pour les femmes qu’avec la masturbation.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   SOS - Comment trouver le clitoris à coup sûr chez ses partenaires ou sur soi-même ?

L’origine du plaisir féminin

On a longtemps cru que le plaisir féminin était multiple, qu’il y avait la stimulation clitoridienne d’un côté, et la stimulation vaginale d’un autre pour amener les femmes à l’orgasme. On doit remercier le bon Dr Freud pour cela. Or des études scientifiques ont aujourd’hui démontré que l’extase ressentie provient en réalité d’un seul organe qui est le clitoris.

Ainsi, le plaisir éprouvé lors de la pénétration se fait indirectement par la pression exercée sur la paroi vaginale sur les bulbes et la fourchette du clitoris. C’est pourquoi il est plus difficile de parvenir à l’orgasme par cette unique voie de stimulation.

2. Un jeu de bassin

couple et amour
Dainis Graveris – Unsplash

L’importance de la position

Ainsi, pour que la pénétration par un phallus puisse procurer des stimulations suffisantes pour faire monter le plaisir, l’excitation et peut-être atteindre l’orgasme, il est nécessaire que le gland vienne frotter et taper au bon endroit.

Cela exige d’avoir une posture qui permet cela. Alors je vais certainement en décevoir beaucoup, mais la levrette est de loin une des positions les moins favorables à une telle stimulation.

En effet, la verge est souvent plutôt droite à tendance à pointer vers le haut. La zone sensible à l’intérieur du vagin est située sur la partie antérieure (c’est-à-dire du côté du pubis), à quelques centimètres de l’entrée. Messieurs, rassurez-vous ! Ainsi, il n’est pas nécessaire d’en avoir une longue pour la faire grimper au rideau.

Tu l’auras compris, les meilleures positions sont donc celles où les deux amants se font face. Cela peut être celle du missionnaire, même si la position par excellence est celle de l’Andromaque où la femme se trouve au-dessus à cheval sur son amant.

Privilégier la friction

Pourquoi cette position est-elle la plus propice à l’orgasme ? C’est parce qu’elle permet à la femme de contrôler les mouvements. Ainsi, elle peut facilement ajuster le rythme à donner, mais également la force, la profondeur et l’inclinaison.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Les femmes fontaines - Abordons le mythe de l'éjaculation féminine

Mais ce n’est pas tout, elle peut aussi faire en sorte de venir frotter son clitoris sur le pubis de son partenaire. C’est souvent la meilleure voie pour atteindre l’orgasme.

Pour cela, il ne faut donc pas faire des mouvements de pompage au-dessus du membre de leur partenaire, mais plutôt des mouvements de va-et-vient d’avant en arrière en basculant le bassin. On peut également osciller le bassin de façon circulaire ou de droite à gauche.

Chaque femme devra trouver sa position et sa méthode pour faire monter le plaisir et ainsi parfois réussir à partir au 7e ciel.

Il faut souvent au début tester diverses postures, écouter son corps et surtout se laisser aller à son plaisir pour y parvenir. Cela peut prendre du temps, aussi bien en temps durant la relation sexuelle, qu’en nombre d’essais au fil des jours. Cependant, c’est une belle récompense à offrir à soi et à son partenaire.

En plus, la position au-dessus demande plus d’effort, c’est bon pour le cœur, pour les muscles et pour lutter contre la prise de poids.

3. Des alternatives à ne pas négliger

La Chambre à coucher et son lit pour le couple

Les mains

Il arrive malheureusement que malgré de nombreux essais dans diverses positions, tu ne parviennes toujours pas à atteindre l’excitation suffisante pour exploser. Je t’invite dans ces cas précis à ne pas t’interdire la stimulation manuelle du gland de ton clitoris.

Bien sûr, ce peut être ton partenaire qui te procure cette stimulation. Mais dans certains cas, la position n’est pas forcement simple pour réaliser cela facilement. De plus, certains hommes ont parfois du mal à bien savoir stimuler leur partenaire avec leur main. Pour te permettre d’acquérir enfin cette compétence, j’ai créé une formation spécifique pour apprendre à bien stimuler une femme avec ses doigts pour devenir un formidable amant.

Toutefois, si ton partenaire ne prend pas lui-même l’initiative, tu dois oser guider sa main et venir la positionner pour qu’il démarre cette stimulation.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Ces 6 comportements féminins qui peuvent te faire passer pour un mauvais coup

Cependant si tu sais qu’il n’a pas encore la maitrise de cette technique, tu dois alors lâcher prise et utiliser ta propre main pour t’exciter en complément de la pénétration.

Comme on le dit fréquemment, on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même.

Il ne faut jamais avoir honte de cette méthode. D’ailleurs bien souvent ce sera une source d’excitation supplémentaire pour ton partenaire de te voir pratiquer ainsi.

les gadgets sexuels

Je vais terminer par une alternative possible à la main, c’est l’utilisation de gadgets sexuels, généralement vibrants ou aspirants.

Il existe ainsi des anneaux à enfiler sur le pénis avec des extensions vibrantes qui viennent se coller au gland du clitoris pour le titiller.

Tu peux également employer un vibromasseur en le maniant pour stimuler là encore le gland du clitoris pendant la pénétration. Ils sont souvent plus pratiques que les stimulateurs aspirants de types « womanizer » à cause de leur volume imposant.

Quoi qu’il en soit, le but est surtout d’avoir l’audace d’utiliser tous les artifices possibles pour t’aider à trouver la voie de la jouissance.


Chaque femme a le droit d’accéder à l’orgasme pendant la pénétration et pas uniquement lorsqu’elles se masturbent en solitaire ou par excitation de leur clitoris. Partager un orgasme au cours d’un rapport intime est toujours plaisant pour chacun des partenaires. Il faut généralement réussir à lâcher prise pour oser ainsi se prendre en main pour se diriger alors vers l’orgasme.

Je te propose de me dire dans les commentaires, si tu arrives à atteindre l’orgasme lors de la pénétration et surtout par quel moyen.

Cet article a 6 commentaires

  1. Cathy|Journaldemaman.com

    Article très intéressant, j’ai appris beaucoup de choses et je ne vais pas hésiter à mettre tes conseils en application :p

    1. Merci Cathy, tu as tout à fait raison, il n’est jamais trop tard pour améliorer son plaisir.

  2. Nicolas

    Un article tout aussi intéressant pour les hommes… qui souhaitent faire plaisir à leur partenaire 🙂

    1. Tu as raison Nicolas, cela peut aider les partenaires masculins dans la compréhension du plaisir de leur partenaire.

  3. irene de mon agenda bien être

    Merciiiii !!!! Voilà je vais pouvoir enfin mettre à la benne ce cliché d’orgasme clitoridien ou vaginal😅, je comprends mieux également pourquoi ma position favorite est Andromaque🤣. Donc merci pour ces informations précieuses .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.