Oser se masturber pendant la pénétration pour atteindre l’orgasme !

You are currently viewing Oser se masturber pendant la pénétration pour atteindre l’orgasme !

La semaine passée, je t’expliquai qu’un manque de confiance en toi pouvait être souvent bloquant et apporter de la frustration. Dans cet article, je vais t’indiquer pourquoi il est important d’oser prendre l’initiative de la masturbation pendant les relations sexuelles. Je mentionnerai également les nombreux cas où il ne faut pas hésiter à prendre les choses en main pour un plaisir qui tarderait à s’inviter dans le rapport. Malheureusement, beaucoup de femmes subissent la pénétration sans vraiment ressentir le plaisir qui devrait survenir.

Clique ici pour regarder cet article sur YouTube.

Dans cet article, je vais plutôt m’adresser aux femmes qui restent bien plus souvent sur le carreau que leurs partenaires masculins du point de vue orgasmique. Je ne l’invente pas, c’est ce qui ressort d’enquêtes où seule une femme sur trois arrive à l’orgasme par la pénétration.

Pourquoi dois-tu oser te masturber pendant les rapports intimes

Comme je viens de le dire, seul un tiers des femmes déclare arriver à jouir lors d’un rapport pénétrant. Ainsi, pour toi qui lit cet article, il y n’y a que 33 % de probabilité que tu sois cette chanceuse qui connait ce plaisir orgasmique par la seule pénétration. En clair, cela veut dire que cet article risque d’être très utile à beaucoup d’entrevous.

En te masturbant pendant la pénétration, tu vas déjà prendre une satisfaction supplémentaire pendant le rapport. Il risque d’être par conséquent plus intense. Cette phase sera dès lors plus intéressante pour toi et tu retrouveras un plaisir plus grand lors de la sacro-sainte pénétration.

Il est donc très probable que tu auras par la suite davantage envie de faire l’amour avec ton ou ta partenaire.

Quelques idées pour oser mettre en pratique la masturbation pendant les rapports

femme masturbation

Tu pourras pratiquer cette stimulation, principalement avec la main. C’est souvent le plus simple, mais aussi celle qui sera la plus précise pour arriver à tes fins. Tu viendras exciter ton clitoris par les gestes que tu as l’habitude de faire lors de tes séances masturbatoires.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Quel sextoy choisir pour un usage sur un sexe féminin ?

Il y a cependant d’autres techniques que je te suggère d’essayer à l’occasion.

Par exemple, si tu as un jouet sexuel, tu peux l’utiliser à la place de ta main. S’il n’est pas vibrant, tu devras l’agiter sur le gland de ton clitoris, par des va-et-vient ou des mouvements doux de rotation. D’ailleurs si tu ne sais pas encore quel sextoy choisir pour ton propre plaisir, je t’invite à relire cet article.

Si c’est un sextoy vibrant, alors ce sera même plus simple puisqu’il travaillera tout seul, tu n’auras qu’à gérer la pression de celui-ci sur ton bouton de plaisir.

Pour finir, tu peux également par des mouvements du bassin, d’avant en arrière ou par rotation te servir du corps de ton partenaire pour venir stimuler ton clitoris par les frottements avec son pubis. Bien sûr pour cela, il te faudra être en général positionnée au-dessus de ton partenaire. Ne t’inquiète pas, si tu prends du plaisir avec ces mouvements, il est très probable que ton partenaire en ait pareillement.

Donc, à part si tu as les mains entravées, il te sera toujours possible de caresser ton sexe pour t’apporter cet orgasme mérité.

Non ! tu ne vas pas être jugée

J’évoquais dans l’article de la semaine passée à propos de la confiance en soi que finalement on n’était que très rarement jugé. Si tu ne l’as pas lu ou que tu souhaites te le remettre en tête, clique ici.

J’expliquais que bien souvent tu ne vas pas oser faire quelque chose, parce que la peur du jugement va totalement te bloquer. En effet, on a tous tendance à penser que nos faits et gestes sont tout le temps analysés et surtout qu’ils sont évalués. C’est la plupart du temps totalement faux.

En réalité, ton partenaire sera certainement très content de n’avoir plus sur les épaules la seule responsabilité de te satisfaire.

De plus, il y a de fortes chances qu’il trouve cela très excitant. C’est donc une double raison pour oser et t’adonner à la masturbation pendant la pénétration.

Quand la position n’est pas celle qui te donne le plus de sensation

homme femme relation sexuelle

Tu dois aussi y penser quand les positions que t’imposent tes partenaires ne sont pas celles qui te font le plus d’effet. Il ne faut pas se le cacher, tout le monde a ses préférences, mais il est assez rare que celles où chacun va éprouver le maximum de satisfaction soient les mêmes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Clitoris, ce bel inconnu | bien le connaître

Ainsi, lorsque tu sens que c’est plaisant, mais que cela ne va pas te faire grimper au rideau, il sera de bon ton de venir stimuler ton clitoris pour un plaisir plus intense. Tu pourras bien évidemment stopper ou reprendre, accélérer ou ralentir pour te synchroniser au mieux avec ton partenaire si tu le désires et tenter l’orgasme simultané.

Quand tu ne peux plus attendre

La principale motivation qui pourra te pousser à venir te masturber pendant la pénétration lors d’un rapport charnel sera d’avoir une énorme envie de jouir tout de suite sans attendre.

C’est en effet une raison suffisante pour le faire sans te préoccuper du reste. De plus, les femmes contrairement aux hommes arrivent bien plus facilement à poursuivre la relation après avoir joui. Donc, surtout ne te prive pas des plaisirs que tu peux t’offrir.

Personne ne t’en tiendra rigueur, sauf si bien sûr, aussitôt ton orgasme obtenu, tu te couches sur le côté et tu te mes à ronfler comme un poêle à bois.

Ah, on me dit dans l’oreillette que c’est bien plus souvent l’apanage des hommes que cette conduite-là.

Si le rapport s’éternise

Tu peux également vouloir en finir dans certains cas, lorsque la pénétration s’éternise un peu trop et que tu commences à trouver le temps long. À l’opposé de l’éjaculateur précoce, il y a aussi le partenaire qui va se lancer dans des va-et-vient interminables. Cela peut parfois durer de trop longues minutes avant qu’il n’arrive à jouir.

Chez toi, les frottements peuvent petit à petit te causer des désagréments ou pire des douleurs. Je t’invite fortement dans ces cas-là, à venir caresser ton clitoris pendant que ton partenaire officie. Cela aura deux avantages :

  • Le premier est que ton excitation va remonter. Cela va relancer ta lubrification naturelle qui sera plus intense. Le rapport sera ainsi certainement plus plaisant pour vous deux.
  • Ensuite, tu auras bien plus de plaisirs et de sensations. La relation sera dans ces conditions bien plus agréable pour toi surtout si tu parviens à te donner un orgasme.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   L'art du cunnilingus (Comment offrir un orgasme à ta partenaire ?)

Tu ne dois donc surtout pas hésiter à le faire dès que tu sens que tu commences à trouver un peu de monotonie dans l’action.

Apprendre à ton ou ta partenaire

femme extase rose

Pour finir, il est possible que tu n’aimes pas l’idée de te masturber en présence de ton partenaire, car ta confiance en toi est encore bien trop faible pour cela. Tu peux dès lors apprendre à ton partenaire à le faire pendant qu’il te pénètre.

Pour cela, c’est très simple, il te suffit généralement de saisir sa main directrice. Ce sera donc la droite s’il est droitier ou l’autre pour les gauchers. Tu viendras lui montrer ce que tu attends de lui en dirigeant sa main avec la tienne. Il sera ainsi possible de lui indiquer la bonne zone, mais également la pression adéquate à appliquer. Tu lui montreras alors les mouvements qui te donnent un maximum de plaisir.

Petit à petit, il devrait alors mieux comprendre comment te stimuler pour qu’ensemble vous puissiez prendre un plaisir partagé et mérité.

Il est généralement plus facile de procéder ainsi si tu manques cruellement de confiance en toi pour oser te masturber en présence de ton partenaire.


J’espère maintenant que tu as bien saisi les nombreux avantages à oser te masturber pendant la pénétration. Tu as pu voir qu’il y avait plusieurs situations où il était même fortement recommandé de le faire. Évidemment, il n’est cependant pas toujours simple d’oser, surtout si tu manques un peu de confiance en toi. Pourtant, je t’assure que si tu réussis à franchir cette barrière psychologique, tu ne le regretteras pas. Il est en outre possible que ton partenaire t’encourage alors à le faire plus fréquemment.

Je t’invite à me dire dans les commentaires s’il ne t’arrive jamais, parfois ou souvent de te masturber pendant la pénétration.

Cet article a 6 commentaires

  1. Kly

    Sinon apprendre aux hommes que la grande majorité des femmes n’aime pas (voir a des douleurs) pendant la pénétration et donc revoir la sexualité.
    La pénétration c’est d’un autre temps, celui où les femmes devaient satisfaire leur mari non choisi et donner plusieurs enfants à la société.
    Si les femmes arrivent toutes vierges à 17,20, 25 ans dans leur première relation, c’est qu’il n’y a pas de plaisir à rechercher (comme quand on nous fait croire à un point G)
    Les femmes doivent être courageuses et apprendre aux hommes adultes l’inexistence du Père Noël. À eux de revoir leur sexualité et non à nous de subir !

    1. Merci pour ce commentaire. Mais attention à ne pas non plus tomber dans le cliché. Beaucoup de femmes aiment la pénétration, même si ce n’est pas par ce biais qu’elles arrivent à l’orgasme. Cela peut être très plaisant, mais il faut généralement un peu de préparation pour que la lubrification soit suffisante et qu’il n’y ait ainsi pas d’inconfort.

  2. irene de mon agenda bien être

    Sujet qui méritait d’être traité. Je recommande également de réaliser de profondes respirations cela permet de favoriser le lâcher prise totalement, de couper le mental 🥰

    1. Merci Irène pour ce conseil. Attention cependant de ne pas trop non plus se focaliser sur sa respiration au risque de perdre l’excitation du moment. Un juste milieu est à trouver pour chacune.

  3. Roman

    Très intéressant une fois encore 🙂 Merci pour cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.