5 astuces pour te détacher du regard des autres et enfin avancer

5 astuces pour te détacher du regard des autres et enfin avancer

Voici 5 astuces faciles pour se détacher du regard des autres. C’est bientôt Noël, je t’offre un peu en avance ces 5 idées pour réussir à te libérer des contraintes que tu t’imposes. Cela va te permettre de lâcher-prise plus simplement. C’est indispensable pour profiter pleinement d’une relation. Tu prendras dès lors bien plus de plaisir dans la vie.

J’ai réalisé cet article dans le cadre d’un évènement organisé par le site heureuxcoach.fr  dont le thème est : “5 astuces pour se détacher du regard des autres”. J’apprécie beaucoup les articles qui y sont présentés pour conseil pour s’accepter et travailler principalement autour du surpoids. Je te recommande particulièrement celui-ci qui résume un livre qui peut aider à s’assumer.

Dans un précédent article, je te parlais d’une méthode pour vaincre le manque de confiance en soi. Si tu n’as pas encore lu cet article, je t’invite à le faire dès maintenant. En effet, les 5 astuces que je vais te donner seront de bons compléments.

Bien souvent le regard accusateur que tu peux attribuer à tes partenaires d’une vie ou d’une nuit, n’existe que dans ton esprit. Cela fait naitre la peur de déplaire et l’envie de te dissimuler à leur vue. En réalité, on cherche tous plus ou moins consciemment à se faire aimer ou en tout cas estimer des autres.

Voici donc les 5 idées plus ou moins faciles à entreprendre pour s’affirmer et prendre un plaisir mérité. La crainte du jugement peut te paralyser comme je l’expliquais dans l’article précédemment cité. Cependant, si tu ne fais pas l’effort d’essayer, jamais tu n’arriveras à dépasser ces blocages qui sont des freins à ton épanouissement.

1. Mettre en avant ce qui te plait pour enfin te détacher du regard des autres

La mode lutte-t-elle contre le retour du poil ?

La première astuce va consister à mettre en avant ce qui te plait chez toi.

Alors non, ne viens pas me dire que tout est à jeter. Ce n’est jamais vrai !

Il y a surement une partie de ton anatomie ou de ton esprit dont tu es un peu plus fier(e). Si tu n’arrives pas à le déterminer, quelqu’un t’a déjà peut-être complimenté sur cette partie. Cherche bien, tu vas bien finir par la découvrir. Cela peut être ton regard, ton humour, ton visage, tes jambes ou encore ton fessier. Qu’importe, le but ici est de trouver ce que tu vas pouvoir mettre en avant.

L’idée est d’exposer ton point fort pour attirer l’attention dessus ce qui minimisera ce que tu préfères cacher. C’est tout bête, mais diablement efficace.

Quoi que tu choisisses, il faudra parfaitement l’assumer et en surjouer. C’est très important. Tu dois garder en tête de toujours présenter cette partie en premier.

Je vais te donner 3 exemples ici :

  • Mise en avant du regard :
    • Pour le magnifier, il suffit souvent de s’accorder un peu de temps. Alors tu vas trouver cela plus simple si tu es une femme, car tu vas pouvoir les maquiller à ta guise. Attention toutefois de ne pas en faire trop. À part être une professionnelle, une touche légère, mais affirmée sera amplement suffisante. Un peu d’eyeliner, de mascara sur les cils et un peu de fard à paupières feront une belle mise en avant de tes yeux. Si tu as besoin il existe une multitude de tutos YouTube pour t’y aider.
    • Si tu es un homme, ce conseil est également valable. Tu peux aussi donner un peu de profondeur à ton regard en passant un peu de crayon noir sur le contour de tes paupières. Je sais que ce n’est pas très conventionnel dans notre culture européenne où les mâles ne sont pas censés arborer de maquillage. Pourtant dans le show-business et dans l’audio visuel, c’est une pratique courante. Je te suggère toutefois de t’entrainer un peu pour que cela demeure léger afin de rester discret, mais bien présent.
  • Mise en avant de la poitrine chez la femme :
    • Si tu es particulièrement fière de tes seins, tu peux choisir de les mettre fortement en avant. Pour cela, rien de plus simple, tu as deux possibilités.
    • Tu peux décider de porter un décolleté très échancré pour que tous les regards tombent dedans.
    • Au contraire, tu vas tout camoufler, mais sous un haut ajusté afin que tes courbes ressortent et deviennent un aimant pour les yeux.
  • Mise en avant de la musculature chez l’homme :
    • Pour un homme, si tu es satisfait de ta musculature, c’est une bonne chose de la montrer. Bien souvent, les femmes n’aiment pas l’avouer, mais certaines sont attirées par les gros muscles. C’est certes un cliché, pourtant il y a des amatrices.
    • Pour mettre ta musculature en avant, il est préférable d’avoir un haut à manche courte. Il devra être aussi ajusté. Tu privilégieras donc des vêtements serrés qui dessineront parfaitement tes muscles à travers le tissu.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Film X, je le décrypte pour toi

Ce ne sont bien sûr que 3 exemples, à toi d’adapter selon ce que tu souhaiteras faire ressortir. Garde à l’esprit que tu veux que le regard des autres soit attiré par la partie que tu mets en avant pour faire oublier tout le reste. Peut-être que cela ne marchera pas à tous les coups. En tout cas, cela vaut la peine d’essayer.

2. Mettre en avant ce qui te déplait

Dans la technique précédente, je te proposais de mettre en avant ce que tu préférais chez toi. Dans cette seconde astuce, on va faire tout l’inverse et plutôt bien montrer ce que tu n’aimes pas.

Cette technique est à utiliser de préférence quand tu veux faire des rencontres. Elle ne fonctionnera pas avec la personne avec qui tu partages ta vie. En effet, si elle est avec toi, elle connaît déjà un peu ce qui lui plait et ce qui lui déplait.

Tu risques de trouver cette idée idiote, mais elle porte pourtant ses fruits. Tu devras faire ton possible pour mettre en avant ce qui te rebute le plus chez toi.

En faisant cela, tu sauras ensuite que toutes les personnes qui interagiront avec toi ne seront pas du tout importunées par ce que tu détestes le plus. Finalement, il n’y a peut-être que toi qui n’apprécies pas cela.

Parfois, on se fait une idée totalement fausse de ce qu’on est par rapport à la façon dont on se voit. C’est l’effet miroir déformant que nous avons de nous-mêmes.

Tout comme on n’aime généralement pas notre propre voix quand on l’écoute après l’avoir enregistrée, il en va de même pour notre image. On s’imagine de notre point de vue et non pas par des yeux et un état d’esprit extérieurs.

Donc pour laisser tes complexes derrière toi et t’en moquer comme de ta première layette, il te suffit de te convaincre en mettant en avant ton pire complexe.

Voici un exemple parlant avec les rondeurs qui embêtent beaucoup de monde. En les assumant, même si ce n’est que pour quelques heures, tu vas finir par les oublier et montrer tous tes autres atouts, car oui, oui, tu en as ! Et tout cela se fera sans penser au jugement d’autrui.

3. Et si la solution était ailleurs ?

la mauvaise habitude de trop utiliser de sextoys vibrants

Jusque là, j’ai surtout évoqué les aspects esthétiques. En effet, nous sommes dans une culture hautement visuelle, où tout doit être calibré. Il ne faut pas être trop petit, ni trop grand, ni trop gros, ni trop maigre, ni trop bête ou trop intelligent, sinon on se sent exclus.

Bref, comme tu le vois, si tu n’es pas parfaitement dans la moyenne, ce qui ne correspond en réalité à personne, tu trouveras constamment un point sur lequel tu pourras développer une forme de complexe.

Ceci est d’ailleurs fortement exacerbé par les réseaux sociaux, car tu n’y observes que de belles photos présentant tes connaissances. Cela donne l’impression que leur existence est toujours géniale alors que la tienne à côté est bien trop terne et triste.

Pourtant, je peux t’assurer que leurs vies n’ont rien à envier à la tienne. Simplement, tu ne vois qu’une certaine partie de celle-ci.

C’est comme regarder un film et assister au tournage. Quand tu regardes un film, tu n’aperçois que ce que la caméra cadre. Les coupes sont faites pour ne montrer que les prises parfaites. La lumière est gérée à la perfection. Quand tu es sur un plateau de tournage, tu te rends compte que tout est assez faux. Les dialogues sont déjà écrits. La scène est un décor. Les éclairages sont artificiels, etc.

Garde en tête qu’avec les réseaux sociaux, c’est exactement pareil. Je te suggère donc de lâcher un peu ces sites addictifs qui te présentent systématiquement un monde totalement fictif, scénarisé et idéalisé.

De même à la télévision, tout est fait pour ne montrer que certains côtés des choses. Le pire est la publicité. Les personnages et les situations sont toujours parfaits, trop proches de l’attente des spectateurs. Tu dois ainsi les fuir le plus possible.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Affronter ta première fois !

Je t’invite lorsque tu seras en présence d’un élément qui te fera douter, de prendre un peu de temps pour tenter de déconstruire ce que l’on te présente.

  • Est-ce que ce sourire est véritable ?
  • La vie de cette personne semble si merveilleuse, mais est-ce réel ?
  • On me dit que ce produit aura un effet extraordinaire sur moi, mais alors pourquoi est-ce que je ne croise pas que des gens extraordinaires ?

Tu verras que très vite, tu vas rationaliser ta situation. Tu te rendras compte que tes complexes sont finalement partagés par beaucoup de monde. Même les personnes que tu admires ou jalouses en secret ne sont jamais sûres d’eux à 100 %. Dès lors, pourquoi te gâcher la vie ainsi ?

4. Changer de point de vue pour se détacher du regard des autres

Il y a une technique imparable à employer dans tes moments intimes quand tu souffres de gros problèmes de confiances en toi par rapport à ton physique. La solution est d’éviter que tes partenaires puissent avoir un jugement. Pour cela, il ne faut pas qu’ils puissent te détailler.

La meilleure façon de le faire c’est de ne plus leur permettre d’utiliser leur vue. Ainsi, privés de ce sens, ils feront bien plus attention au reste. Tu devras alors jouer sur tous les autres sens pour éveiller son désir et faire monter son excitation. Ce n’est pas très compliqué à faire en réalité. Pour cela, je t’engage à venir explorer les zones érogènes de tes partenaires. Si tu ne connais pas encore toutes les zones érogènes, je t’invite d’urgence à lire l’article.

La sensualité, mais également l’humour, la tendresse, ou au contraire la fougue pourront être au rendez-vous. Ce sera à toi de remplacer les informations visuelles, par d’autres, tout aussi affriolantes.

Donc, pour cela, c’est très simple, tu peux éteindre complètement les lumières, ou bien recourir à une petite bougie pour éclairer juste ce qu’il faut.

Tu pourras de même te servir d’un foulard, d’un tissu ou d’un masque de nuit pour occulter la vue de ton ou ta partenaire. Cela aura l’avantage pour toi de pouvoir utiliser tes yeux pour arriver à tes fins. D’ailleurs, c’est un premier pas vers l’entrave et la soumission, alors pourquoi ne pas aussi aller un peu plus loin en lui liant les mains.

5. Oser pour vaincre la peur du regard et du jugement des autres

La peur de prendre des initiatives
alexandra gorn – unsplash

Voici la dernière, mais aussi la meilleure astuce que je vais pouvoir te donner. Mais avant tout, tu dois garder en tête que chacun a des complexes. Il est certain que même les personnes que tu admires en ont également.

Ainsi nous avons tous nos travers et nos imperfections que nous aimerions cacher au reste du monde. D’ailleurs à ce propos j’aime l’idée de la publicité de Meetic que je trouve extrêmement bien faite. Tu sais celle où l’on montre des défauts qui n’en sont pas pour les partenaires. En effet, ce que tu considères comme une terrible tare, sera peut-être ce que d’autres aimeront chez toi. Et même s’ils ne seront pas en adoration, ce sera de l’indifférence.

Donc pour cette raison, il me semble important de te demander ce qui adviendrait si jamais tu te hasardais à mettre tes complexes de côté et qu’enfin tu osais. Je te laisse quelques secondes pour y réfléchir…

Et bien, la réponse est souvent très simple. Tout bonnement, il ne t’arriverait pas grand-chose. Au pire, il ne va juste rien se passer.

Ainsi le meilleur conseil que je puisse te donner est d’oublier tes complexes, même pour un temps très bref. La vie est courte, même si tu n’en as pas l’impression. Les occasions ne sont pas aussi fréquentes qu’on peut le penser.

Alors si tu as envie de quelque chose, je t’invite à forcer le destin et à tenter ta chance. Au pire, tu seras au même point qu’avant de t’être lancé(e) et sinon tu auras bien avancé. Dans tous les cas, tu auras la fierté d’avoir essayé.

Je crois que tu l’auras compris à travers ces 5 astuces. Tout le monde a des complexes. Chacun cherche à les cacher ou les minimiser. Certaines personnes pensent qu’on les empêchera d’aller de l’avant et que personne ne pourra les aimer. C’est totalement faux. C’est simplement une idée que tu te construis. Bien trop souvent, c’est uniquement la peur d’avancer qui te fait trouver tout un tas de prétextes. Pourtant en osant avec les 5 stratagèmes que je viens de te donner, tu peux changer un peu les choses. Il est tout à fait possible de vivre une vie vraiment épanouissante. Alors, n’hésite plus et lance-toi.

Je t’invite à me dire dans les commentaires si tu as recours à des astuces différentes pour ne plus craindre le regard des autres.

Cet article a 6 commentaires

  1. Vero

    J’aime bien l’idée de mettre en avant ce qui nous plaît le moins. Comme tu dis, on fait souvent un focus sur des détails au point de s’alourdir la vie tout seul. Mettre ce point là en avant permettra de voir que tout le monde s’en fiche finalement.
    Merci pour tous ces conseils et belle année à ton blog ! ✨

    1. Harmonie Des Corps

      Merci Véro pour cette mise en avant. Comme tu le dis, bien souvent tout le monde s’en fiche de ce que l’on considère comme étant une terrible tare.

  2. Mylène

    Bonjour Harmonie des corps 🙂
    Merci pour cet article bienveillant.
    Tu as raison il est important de s’accepter.
    J’avoue que cet exercice a longtemps été difficile pour moi (comme pour beaucoup d’ailleurs).
    Cependant il y a une chose qui m’a fait grandement avancé (cela a réglé tous mes complexes !).
    Quelle est cette formule miracle ?
    En fait je n’ai pas fait exprès de découvrir cela. C’est plus venu comme une énorme contrainte au début.
    Je vais faire très très court et t’éviter les détails de l’histoire mais je me suis retrouvée à faire un stage de 2 mois dans un camp naturiste (et ce n’était pas le Cap D’Agde, mais un endroit familial !).
    Dans cet endroit relié à la nature, il n’y avait ni gros encart publicitaire de corps retouchés ni magasins de modes.
    Tout était naturel.
    J’ai mis 15 jours à lâcher mon paréo ! (Le naturisme dans ma famille ne se pratiquait pas et je n’avais même jamais fait de seins nus…J’étais très mal à l’aise avec la nudité).
    Mais à force de travailler avec des enfants, à force de voir les vrais corps, les vraies pilosités, les vrais sexes, les vrais seins, les vrais gros, petits, maigres, jeunes, vieux, accidentés, handicapés pour certains : tous mes complexes ont disparus.
    Oui tous.
    Adieux le « je ne suis pas assez ceci », « trop cela »….
    Non mon corps n’était pas parfait pour être affiché sur une grande affiche publicitaire mais j’ai constaté qu’il était normal.
    J’ai appris à m’accepter tel que je suis mais c’est bien parce que j’ai été coupé 2 mois et demie de toutes influences marketing/réseaux sociaux (moins présents à l’époque) que cela m’a été possible.
    J’ai aussi constaté la chance énorme que j’avais d’avoir un corps en bonne santé (oui parce qu’il n’y a pas que l’esthétisme qui compte il y a aussi la fonctionnalité mais ça je l’avais oublié…)
    Au plaisir d’une prochaine lecture.

    1. Harmonie Des Corps

      Merci Mylène pour ce témoignage. Je ne sais pas si je vais conseiller à tout le monde d’aller faire un stage d’immersion dans un camp de nudiste, cependant, il faut reconnaitre que se couper des diktats que l’on nous imposent et qui sont loin de représenter la réalité de la vie. Comme tu le dis très bien, personne n’est parfait, mais c’est aussi cela qui donne tout l’intérêt de ce que nous sommes. Encore merci pour ce témoignage intime mais en même temps très inspirant.

  3. Lola Plumeti

    Hey ! Au lieu de « défaut », pourquoi ne parlerait-on pas de particularité ou tout simplement de ce qui fait de nous ce que nous sommes ? 😉

    1. Harmonie Des Corps

      Merci Lola pour cette suggestion. En fait, lorsque j’ai écrit l’article je me suis mis dans la peau de celui qui se trouve un « défaut ». Il est rare qu’on se dise, « Tiens ! j’ai une particularité dont il serait intéressant que je me débarrasse ou du moins que je mette de coté » 😁

      En effet, si je m’étais mis dans la personne qui va t’approcher, pour elle, cela aurait été un détail, pas très important. Tout est question de point de vue, comme bien souvent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.