Comment augmenter son appétit sexuel et faire plus souvent l’amour ?

You are currently viewing Comment augmenter son appétit sexuel et faire plus souvent l’amour ?
Catherine Heath - Unsplash

On dit que l’appétit vient en mangeant ! Est-ce aussi valable pour la sexualité ? C’est ce que je te propose de découvrir dans cet article dédiée à ce sujet. Ces connaissances te permettront de rester au top et de pouvoir contrôler ton appétit sexuel.

Pour regarder cette vidéo sur YouTube, clique ci-dessous.

Les relations sexuelles agissent à deux niveaux. Elles vont apporter des effets psychiques, mais aussi des effets physiques, c’est ce que je te propose de découvrir dès à présent.

1. Les effets physiologiques sur l’appétit sexuel

dormir en couple nus

L’activité organique

Il n’est pas mystérieux de comprendre qu’un organe, qui ne sert plus à rien, finit avec le temps par s’atrophier et ne plus répondre aux sollicitations comme il le devrait.

Je vais te donner un exemple très simple pour bien appréhender ce que je viens de dire. Si tu n’as pas l’habitude de courir souvent ou de porter des charges lourdes, il te sera impossible de faire un 10 km ou bien de soulever 60 kg sans un effort surhumain. Tu peux aussi constater chez les personnes qui ne marchent plus que leurs jambes sont véritablement atrophiées par rapport à quelqu’un qui a encore ses capacités à les utiliser.

C’est très simple à comprendre, le corps pour s’économiser, va renforcer principalement les parties qui sont sollicitées. C’est vrai pour la masse musculaire, mais également pour les zones nerveuses et neuronales.

Par conséquent, plus tu auras l’habitude d’avoir des relations sexuelles et plus celles-ci se mettront en place rapidement et facilement. La raison est que tes organes sexuels étant souvent utilisés, des automatismes s’installeront.

Les muscles réagiront au quart de tour. Les glandes produiront plus librement leurs sécrétions. La partie nerveuse aura bien plus de répondant et une connectique neuronale bien plus étendue dans le cerveau.

Ainsi, plus tu vas faire l’amour et plus tu auras tendance à en avoir envie et à le faire.

En plus, cela se fera avec facilité. À l’opposer, moins tu pratiqueras et plus il te sera compliqué de t’y adonner.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La Saint-Valentin - Est-ce une date à célébrer en couple ?

Les hormones

Cependant, les organes n’expliquent pas tout. Il faut aussi regarder du côté hormonal. En effet, les hormones sont avec les nerfs, ce qui commande le fonctionnement de nos corps.

Certaines hormones ont des effets addictifs. C’est-à-dire que la baisse de celle-ci ou leur absence va créer un véritable manque dans le corps. Mais si ! Tu le sais bien, c’est ce qui arrive lors d’une rupture.

Ainsi, la production hormonale va jouer dans l’envie et le désir d’avoir des relations sexuelles. Cependant, pour que cela fonctionne, il ne faut pas que cette production soit trop faible, voire nulle.

Or pour qu’il y ait production d’un bon cocktail d’hormones, il est nécessaire qu’il y ait des relations charnelles. Sans elles, les sécrétions ne seront pas aussi intenses.

Voilà pourquoi plus tu vas avoir une sexualité fréquente et plus tu auras tendance à vouloir conserver cette fréquence.

Les habitudes

Un autre point qu’aime ton cerveau, ce sont les habitudes et les automatismes. Il adore mettre cela en place, car ça lui permet de monopoliser moins d’énergie pour produire le résultat escompté.

Ainsi, plus tu auras des relations sexuelles fréquemment, et plus les habitudes s’ancreront et seront de cette façon plus faciles à déclencher par la suite.

D’ailleurs, j’entends lors de mes accompagnements dans des couples en crise, des partenaires qui ne font plus l’amour dirent que souvent c’est par flemme qu’ils ne pratiquent plus.

En effet, n’ayant plus l’habitude de le faire, cela leur demande alors un énorme effort pour monopoliser leur esprit et leur corps pour cette rencontre charnelle.

À l’inverse, ceux qui s’y adonnent régulièrement n’éprouvent pas cela.

2. Les effets psychiques sur l’appétit sexuel

le bienfait des caresses en couple par matheus ferrero -unsplash

Les connexions cérébrales

Pour commencer, je vais te parler de la plasticité cérébrale. C’est la capacité du cerveau à modifier dans le temps, ses connexions neuronales pour venir améliorer une fonction ou au contraire mettre en sommeil une autre qui serait peu sollicitée.

Pour te donner un exemple simple pour mieux comprendre, je vais utiliser l’image des souvenirs. Plus tu gardes un souvenir frais en y repensant souvent et plus facilement tu vas te rappeler tous les détails. À l’inverse, si tu n’y prends garde, certains souvenirs se retrouvent stocker plus profondément et sont moins accessibles sans gros effort. Tu peux t’en rendre compte quand parfois tu dois lutter un peu plus pour te remémorer quelque chose. C’est dans certains cas aussi lorsqu’on t’en parle que les connexions se font de nouveau.

C’est pareil avec nos organes sensoriels. Ainsi, les sensations que nous recevons de nos organes sexuels peuvent avoir des autoroutes pour remonter au cerveau ou bien des petits chemins de campagne suivant l’usage que tu en fais.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   L'hygiène et les protections contre les IST

Dès lors, tu peux comprendre aisément qu’il te sera plus facile de les faire réagir si ce sont des voies rapides plutôt que des chemins détournés.

Le plaisir

Il ne faut pas non plus négliger le plaisir que chacun va trouver dans les relations charnelles. Ainsi, plus il y aura de jouissance et plus chacun aura sans aucun doute envie d’en ressentir rapidement de nouveau.

Cela semble criant. Pourtant, il est simple également de comprendre qu’avoir des relations sexuelles sans plaisir n’engage pas à en avoir d’autres. C’est aussi une évidence.

Par conséquent, pour espérer des relations fréquentes, tu dois donc t’assurer que tes partenaires éprouvent si ce n’est chaque fois, mais tout au moins très souvent un plaisir certain. D’ailleurs, je t’ai déjà expliqué dans cet article pourquoi il était préférable que les femmes trouvent leur plaisir avant leur partenaire masculin.

Il faut également éviter d’entrer dans une routine mortifère qui va petit à petit rendre moins plaisant l’instant.

Il est donc important de s’assurer de la satisfaction et même, si possible, de l’orgasme de ses partenaires tout en gardant de la surprise pour limiter la routine pour espérer une vie sexuelle fréquente en couple.

Malheureusement, certains couples ont tendance à l’oublier.

Se sentir à l’aise

Pour finir, en plus du plaisir, il faut aussi que chacun soit parfaitement à l’aise. Il est évident que s’il y a des réticences pour une raison qui peut être variée, cela risque d’être compliqué. Ces raisons peuvent être d’ordre moral, religieux, politique, culturel, etc.

Toujours est-il que si les relations sexuelles ne sont pas acceptées pour les motifs évoquées ci-dessus, tout sera fait pour les éviter au possible.

D’ailleurs bien souvent cela s’accompagne d’un manque de plaisir dans ceux-ci ou alors de gros remords.

C’est donc seulement en accueillant les relations sexuelles comme des moments d’échanges, de sensualité, de plaisir en couple sans aller contre sa propre morale, que celles-ci pourront se reproduire fréquemment.


J’espère maintenant que tu as compris que pour booster ton appétit sexuel, il faut pratiquer régulièrement pour habituer le corps et l’esprit à avoir envie de continuer ainsi. Tu peux vite entrer dans un cercle vicieux en réduisant tes rencontres physiques. Moins tu t’y adonneras et moins tu auras ensuite de goûts à faire l’amour. L’inverse est également heureusement vrai.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Les caresses - Des attentions indispensables pour soi et pour le couple

Je te propose de me dire dans les commentaires ce qui te motive ou au contraire te démotive dans les relations sexuelles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.