La masturbation mutuelle – Partie 1 – La stimulation croisée

You are currently viewing La masturbation mutuelle – Partie 1 – La stimulation croisée
Emma Bauso - Pexels

Pratiquer la masturbation mutuelle en couple peut être une source de plaisir intense. C’est également une bonne façon de changer les habitudes. Cela peut aussi te permettre de faire du sexe lorsque les conditions ne sont pas toujours toutes réunies. Dans cet article, je t’explique que la pratique masturbatoire que l’un prodigue à l’autre est très souvent satisfaisante pour les deux partenaires.

Pour regarder cet article sur Youtube, clique ici.

Les termes masturbation et mutuelle semblent pourtant bien mal associés. Généralement, on pense plutôt que la masturbation se fait en solitaire. Je vais t’apprendre qu’il faut vraiment bannir cette idée.

1. Pourquoi la masturbation mutuelle est une bonne pratique pour ton couple

Masturbation mutuelle en couple
Shoeib Abolhassani – Unsplash

On oublie le mot préliminaire

Bien souvent, la masturbation mutuelle est assimilée au mot « préliminaire » lorsque chacun des partenaires caresse le sexe de l’autre. En réalité, ce mot est très mal choisi, car il peut faire croire qu’une relation sexuelle se finalise forcément par une pénétration.

Pourtant il n’en est rien. Une relation sexuelle se définit par tout acte entre individus qui a pour but une excitation de chacun.

Ainsi, pour ma part je considère que le début d’un rapport peut intervenir dès la phase du baiser lorsque celui-ci est exécuté d’une façon non équivoque appelant à aller plus loin.

Dès lors, la caresse sur la peau, la masturbation mutuelle, la fellation, le cunnilingus et les pénétrations font partie de l’ensemble d’une interaction sexuelle. C’est aussi le cas de pratiques plus spécifique comme le BDSM, le fétichisme, le shibari, etc.

Je t’invite donc à donner le sens du mot préliminaire comme l’équivalent de relation sexuelle. Ainsi, lors d’un rapport, il n’y a pas préliminaires et relation sexuelle, mais simplement une phase d’échauffement, puis de préparation des corps, et enfin d’échanges. Ces échanges peuvent être une pénétration, mais aussi un plaisir buccal, ou encore des caresses manuelles ou toute autre activité qui va procurer de la satisfaction à chacun.

Après ces considérations, revenons sur la masturbation mutuelle

Une pratique pas toujours facile à mettre en œuvre

C’est une pratique qu’il n’est pas toujours aisé de mettre en œuvre. En effet, il est nécessaire de faire tomber quelques barrières qui généralement nous bloquent pour cette pratique.

Il y a d’abord la peur du jugement de l’autre, comme si la caresse sexuelle était un acte intolérable. La crainte de mal faire peut également te submerger et te stopper dans ton approche.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Attache-moi ! Mode d'emploi - Tout sur le Bondage

Il faut aussi oser lancer l’idée. Bien sûr, le plus simple est de communiquer. La suggestion me semble ici la plus appropriée. Si ton ou ta partenaire répond positivement, il n’y a plus qu’à démarrer. Par contre si tu rencontres un refus, ne t’en offusque pas, c’est qu’il ou elle n’est pas encore prêt(e) pour cette pratique.

En tout cas, il ne faudra jamais hésiter à dire ce que tu aimes, que c’est excitant, que son corps est magnifique lorsqu’il est exalté, etc. Cela aidera beaucoup.

De nombreux avantages

La masturbation mutuelle offre effectivement beaucoup d’avantages. Il suffit souvent d’un peu de courage pour se lancer, d’un lieu tranquille pour pratiquer et d’un esprit ouvert.

C’est réellement un excellent entrainement vers les plaisirs et excitations partagés. En regardant ou en écoutant les réactions de l’autre, il est possible de vivre sa propre satisfaction plus intensément.

C’est aussi une méthode pour réussir à synchroniser les orgasmes. En effet, il est plus facile de contrôler plus précisément la montée de l’excitation, de ralentir ou d’accélérer au besoin. Voir ou entendre son ou sa partenaire jouir alors qu’on est soit même en plein extase est fabuleux. Si tu ne t’y es encore jamais essayé, je te le conseille vivement.

Il y a deux façons de pratiquer la masturbation mutuelle, l’une d’elles est de s’occuper de soi-même, j’en parlerai dans un prochain article. La seconde méthode est de stimuler l’autre pour lui donner du plaisir. C’est cela que je vais traiter dans cet article.

2. Des caresses sexuelles à échanger pour une masturbation mutuelle satisfaisante

couple enlacé
Dainis Graveris – unsplash

Trop souvent considéré comme un prélude à la pénétration

Les caresses intimes que l’on donne à nos partenaires sont trop souvent considérées comme l’échauffement avant la pénétration. Pourtant je l’évoquais au début de l’article, cela peut tout à fait être la finalité d’une relation sexuelle. C’est alors l’aboutissement dans la jouissance à deux.

Ce jeu de mains croisées est au contraire une excellente méthode pour que le duo réussisse à prendre un plaisir puissant. En utilisant de bonnes techniques, il est même possible de rendre le moment unique et intense.

Une technique à savoir maitriser

Il est vrai cependant que la stimulation du sexe de l’autre n’est pas toujours simple à maitriser.

En effet, le sexe opposé peut être un véritable mystère.

En plus comme chaque personne est différente il faut couramment tâtonner pour trouver la meilleure méthode.

Néanmoins, il y a tout de même des gestes qui plaisent à tout le monde. Souvent toutefois, les hommes ont un peu de mal à s’y retrouver dans le plaisir féminin tant il est spécifique.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment mieux dormir en couple ? Seul(e) ou à deux ? Nu(e) ou habillé(e) ?

C’est dans cette optique que j’ai réalisé une formation pour apprendre les techniques par excellence pour donner une satisfaction maximum à tes partenaires possédant une vulve. Même si ce cours s’adresse plutôt aux hommes, elle peut aussi intéresser les femmes qui se questionnent vis-à-vis de leur propre jouissance.

Soigner le moment

Cependant, une fois que chacun dans le couple sait comment bien exciter son ou sa partenaire, c’est un doux moment qui les attend.

Pour parfaire l’atmosphère générale, il ne faut pas hésiter à organiser la rencontre. Tu pourras mettre une musique d’ambiance propice à la détente et au plaisir.

Tu veilleras à obtenir une luminosité un peu plus feutrée sur le lieu de l’ébat. La pénombre permet habituellement de conjuguer intimité, sensualité et romantisme pour l’exaltation de chacun. Pour finir, il sera très agréable d’avoir à boire sous la main.

Tu garderas également un lubrifiant et éventuellement, les jouets sexuels du moment à portée de main, au cas où. Cela évite de casser l’ambiance en partant à la chasse au trésor.

Un plaisir pour chacun

Il faut le reconnaitre, il est souvent bien plus excitant de se faire caresser par une main qui n’est pas nôtre. En effet, c’est la même chose avec les chatouilles qu’il est difficile de se faire soi-même, car il n’y a pas la surprise dans le geste. Pour la masturbation, c’est exactement pareil.

Alors certes, ton ou ta partenaire n’aura sans doute pas la technique qui te fera grimper aussi vite que toi vers le 7e ciel, mais le plaisir global sera certainement plus intense.

En plus, tu vas découvrir de nouvelles sensations et des pratiques parfois originales que tu n’as pas forcément l’habitude d’expérimenter. Je t’invite par conséquent à savourer encore plus cet instant à deux. Non seulement tu vas recevoir de la volupté, mais tu vas également en donner en parallèle. C’est donc une belle technique que tu ne dois jamais négliger.


Tu l’auras compris, la masturbation mutuelle peut être un grand moment d’extase et de découvertes étonnantes pour chacun. Il ne faut surtout pas croire que c’est un à côté de la relation sexuelle. Cette pratique comme beaucoup d’autres font intégralement partie de l’acte amoureux. La pénétration n’est jamais le but ultime. Seule la recherche du plaisir devrait l’être. Dans un article à suivre, je te parlerai de la masturbation mutuelle lorsque chacun s’occupe de sa propre satisfaction. C’est une façon différente de partager un moment de sexualité à deux.

Je t’invite à me dire dans les commentaires si tu pratiques peu ou plutôt souvent la stimulation mutuelle.

Cet article a 4 commentaires

  1. Virginie

    « J ai écouté » ton article. J’aime vraiment la manière que tu as de communiquer sur le sujet de la sexualité en général. Toujours dans la douceur et le respect de chacun, tu permets d’ouvrir le regard sur un sujet encore tabou. Merci

    1. Harmonie Des Corps

      Merci Virginie pour ces mots si gentils

  2. Nicolas

    Personnellement j’aime comparer la masturbation aux caresses. Du coup vu sous cet angle, le fait de la pratiquer mutuellement avec sa / son partenaire n’a rien d’anormal. Mais ce n’est que mon point de vue

    1. Harmonie Des Corps

      En effet, on peut voir cela ainsi également.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.