Ton périnée, pourquoi ne jamais le négliger (et comment le muscler) ?

Ton périnée, pourquoi ne jamais le négliger (et comment le muscler) ?

As-tu entendu parler de l’importance du périnée ? D’ailleurs, sais-tu précisément situer ce muscle ? À quoi sert-il ? As-tu déjà laissé échapper quelques gouttes d’urine après un éternuement ou un bon fou rire ? S’il t’arrive de ne pas réussir à retenir une flatulence en société, alors cet article peut vraiment t’aider. Et même si tu n’es pas dans ce cas et pour ne pas l’être un jour, je t’invite lire attentivement cet article, car je t’y donne de précieux conseils pour garder ton périnée en bonne santé.

Mais avant d’apprendre à préserver ton muscle du périnée, tu dois d’abord faire connaissance avec lui.

1. Le périnée dans le corps

Où est-il ?

Os du bassin

Le périnée ou plancher pelvien est un muscle qui sert principalement dans le corps à obstruer l’os du bassin. Il est donc situé logiquement dans la partie inférieure de cet os en forme d’anneau. Il est formé de plusieurs segments. Sur la partie antérieure, il va ceinturer l’os pubien, et sur la partie postérieure, il va s’étendre comme un sac autour des os du bassin.

L’ensemble est complété par une croix musculaire. Un bras de cette croix va relier le côté droit et gauche. Le second bras est celui qui finalement nous intéresse le plus, puisqu’il se rattache au coccyx et à l’os pubien. Il passe donc exactement au milieu des deux jambes et enserre l’appareil urinaire, sexuel et fécal.

planche anatomique périnée homme - femme

À quoi sert le périnée chez l’humain

Support les organes

Cet ensemble musculaire est d’une extrême importance dans le maintien de nos organes au sein de notre tronc. Il a dû grandement se renforcer en réponse à l’évolution de notre position debout d’humanoïde.

En effet, en étant en position verticale, la pesanteur terrestre attire tous les organes que nous avons dans le tronc vers le bas. Cela a l’air de rien, mais nous avons plusieurs kilos de viscères (notamment les intestins) qui ne demanderaient qu’à descendre s’il n’y avait pas cette sorte de hamac qui venait maintenir le tout en place. En effet, le bassin est un os en anneau. Il est largement ouvert par le bas, principalement pour permettre au bébé de naitre.

Assure une bonne fermeture de l’anus et de l’urètre

Le second rôle, que tu vas trouver primordial, est celui de pouvoir contrôler nos sphincters. Le périnée permet de mieux maîtriser l’ouverture et la fermeture de l’anus et de l’urètre.

Il a donc une importance capitale dans nos relations sociales. Il nous autorise à paraitre en société sans gêne.

Le plancher pelvien a aussi une responsabilité bien précise pour chaque genre en matière sexuelle.

Spécificité du périnée chez la femme

Chez la femme, ce muscle qui enserre la partie basse du vagin va permettre en se relâchant la pénétration sans douleur. Ce muscle, s’il n’est pas bien contrôlé, peut rester tendu pendant les rapports et engendrer souffrances et inconfort.

Pendant la pénétration, en maîtrisant les contractions de son périnée, la femme pourra ressentir davantage de sensations. Cela lui permettra également d’en donner plus à son partenaire en resserrant l’entrée de son vagin autour du pénis. Cela sera en général très agréable pour le couple et permettra à chacun de mieux ressentir l’autre pendant l’acte.

C’est tout aussi utile pour resserrer les liens au propre comme au figuré si je puis dire.

Spécificité chez l’homme

Du côté de l’homme, le périnée a également une importance forte pour sa virilité. En effet, avoir un plancher pelvien en bonne santé, facilite l’érection. Il permet en outre de la maintenir resserrant les vaisseaux sanguins et en bloquant ainsi le sang dans l’organe. C’est donc un muscle primordial pour une érection tonique et de longue durée.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment vaincre le manque de confiance en soi ?

Ensuite en contrôlant finement la contraction et le relâchement de son périnée, l’homme pourra avancer ou au contraire ralentir un peu son excitation. De cette façon, il pourra par ce contrôle faire durer plus longtemps ses relations. C’est une méthode pour retarder l’éjaculation chez les personnes souffrant de précocité.

Tu l’auras compris, que tu sois un homme ou une femme, c’est un muscle bien plus important qu’il n’y parait. Explorons les causes de sa baisse de tonus.

2. Pourquoi faut-il prendre soin de ton périnée ?

Voici les principaux facteurs qui favorisent l’affaiblissement de ces muscles indispensables.

Les facteurs d’affaiblissement

Le temps

Pour commencer, le temps qui s’écoule va l’affaiblir comme pour toute la musculature du corps. Cela arrivera d’autan plus vite que le muscle n’est pas fréquemment sollicité.

Le corps est un économe. Dès qu’un organe n’est plus utilisé, il perd très rapidement de son efficacité.

Par exemple après l’immobilisation d’un membre pour une fracture, il est nécessaire de faire des exercices pour retrouver toute sa fonctionnalité. C’est pour dire si cela va très vite.

Prise de poids

L’excès de poids est aussi un facteur qui va jouer sur la plasticité du périnée. C’est assez simple à comprendre. Le plancher pelvien ressemble à une sorte de hamac qui retient tout ce qui se trouve au-dessus. Ainsi, plus il y aura de poids à maintenir et plus son travail sera difficile et aura tendance à le détendre de plus en plus.

Certains sports

Malgré ce que tu pourrais penser, faire du sport n’est pas toujours un cadeau pour ton périnée. En effet, certaines activités seraient même plutôt néfastes pour celui-ci.

Tous les sports qui comportent des soubresauts, comme le basket, la G.R.S., le running ou pire le trampoline, vont transformer le périnée en tambour qui devra amortir à chaque à-coup la masse des organes.

Il y a aussi les sports qui vont fortement solliciter la ceinture abdominale. Par exemple, la musculation, l’aviron, le rugby (pour les avants du pack) vont faire souffrir le plancher pelvien.

La liste ici n’est pas exhaustive, on pourrait y ajouter le cyclisme, surtout s’il est tout terrain.

La constipation

Tu n’y penses certainement pas, mais si tu souffres souvent de constipation, tu cours des risques. En effet, les fortes poussées nécessaires pour expulser difficilement la matière fécale vont finir par avoir raison de tes muscles pelviens.

La toux chronique

De la même façon, une toux chronique est très mauvaise puisque l’air expulsé des poumons va créer des ondes de choc. Ces ondes saperont petit à petit la tonicité de tes muscles. Il est donc important de soigner la cause de cette toux pour éviter d’autres problématiques.

Grossesse et accouchement

Pour finir avec cette cause qui ne touche que les femmes, il y a bien sûr la grossesse et l’accouchement qui ont un effet dévastateur sur le périnée.

Le poids du bébé, du liquide et des organes va représenter une charge pondérale de près de 10 kg.

De plus au moment de la naissance, la partie du muscle du périnée qui enserre le vagin subira une extension extrême. Cette extension présente le risque de faire céder certaines fibres et de le rendre moins élastique.

Cependant, les femmes, après l’accouchement, sont souvent prévenues de cet inconfort et ont droit à des séances de rééducation du plancher pelvien.

Comment savoir si mon périnée est en danger ?

Les premiers signes d’un périnée qui commence sérieusement à souffrir vont souvent se trouver imprimés sur le coton de ta culotte. Lorsqu’après une toux, un bon fou rire, ou encore après un effort tu sens que quelques gouttes d’urine viennent à s’échapper, il est temps de t’alerter.

De la même façon si tu n’arrives plus à contrôler tes flatulences que tu sois seul(e) ou en société, il est plus que probable que ton plancher pelvien soit en souffrance. Cependant, rien n’est perdu, et je vais t’indiquer des exercices pour le tonifier.

Les incontinences gazeuses touchent près de 11 % de la population. C’est dire si ce muscle est largement sous-estimé. Ensuite viennent les écoulements urinaires et enfin les fuites de matières fécales pour 5 % de la population.

Les risques sévères

Chutes d’organes

Outre ses désagréments plus ou moins gênants suivant la gravité de l’état des muscles, il existe une forme plus sévère d’effondrement pelvien. Celui-ci va provoquer ce que l’on appelle communément une chute d’organes. Sous la pression, le colon et le vagin vont avoir l’envie de ressortir par leur orifice respectif.

Je ne te fais pas le tableau, non seulement c’est spectaculaire, mais en plus cela engendre des complications qu’il faut réparer bien souvent par de la chirurgie.

Problèmes d’érection chez l’homme

Chez l’homme, un manque de tonicité du plancher pelvien va accentuer les problèmes d’érection. Au départ, les pannes surviendront de temps à autre. Mais si le muscle n’est pas tonifié, les pannes se feront plus fréquentes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Dickpic, pourquoi les hommes envoient-ils cela ?

Cela risque de perturber fortement ta libido et ta sexualité. C’est aussi moralement très difficile à supporter.

Pauvreté des sensations lors des pénétrations chez la femme

La baisse de tonus du périnée va entrainer chez la femme un relâchement de l’entrée du vagin, le rendant beaucoup plus lâche. La plus fâcheuse conséquence va être un manque crucial de sensations lors des pénétrations. Tu dois savoir que la partie la plus sensible du vagin est justement la zone antérieure, entre l’entrée et les quelques centimètres derrière.

3. Comment le muscler et le garder tonique ?

Pratique d'exercice pour muscler le périnée

Heureusement, il y a des exercices simples que tu peux réaliser quotidiennement ou un jour sur deux pour redonner une santé à ton périnée.

Les exercices de gymnastique

Il faudra s’appliquer à faire au moins un des exercices ci-dessous tous les jours pendant environ 3 mois pour obtenir des résultats significatifs.

Ces exercices sont aussi bien valables pour les femmes comme pour les hommes.

Exercice no 1

À faire en position allongée pour plus de facilité, mais il se pratique aussi dans les positions debout ou assise. C’est très utile pour le faire en toute discrétion dans les transports en commun par exemple.

  • Contracter le périnée (comme lorsque tu te retiens d’uriner ou de lâcher un pet) pendant 5 à 10 secondes. Au départ, commence par 5 secondes et augmente progressivement.
  • Relâche doucement pendant le même temps qu’aura duré la contraction.
  • Répéter l’opération 15 fois.

Exercice n° 2

Position allongée sur le dos, jambes pliées et pieds à plat.

  • Contracter le périnée puis appuyer sur les pieds pour soulever le bassin.
  • Tenir 10 secondes.
  • Relâcher doucement, en redescendant en déroulant la colonne vertébrale cran par cran.
  • Répéter l’opération 15 fois.

Exercice n° 3

Cet exercice peut se faire en position debout, assise ou allongée. Il va falloir contracter ton périnée de façon progressive en faisant un cycle.

  • Commencer par une contraction légère : contracter les muscles pendant 1 seconde, faire ensuite une pause en relâchant doucement.
  • Enchaîner sur une contraction moyenne : contraction pendant 2 secondes, puis relâcher en douceur.
  • Faire suivre par une contraction forte : contraction pendant 3 secondes, puis relâcher en douceur.
  • Terminer avec une contraction maximale : contraction pendant 4 secondes, puis relâcher en douceur.
  • Refaire le cycle 5 fois.

Les boules de geisha

Désolé, mais cette méthode n’est possible que pour les personnes possédant un vagin. Tu ne dois jamais essayer de la reproduire en passant par l’anus sauf si tu souhaites faire un passage aux urgences pour le retrait des boules.

J’ai parlé des boules de geisha dans cet article.

Petite précision sur cette pratique, le corps médical préconise les exercices simples. Cependant pendant des centaines d’années les Japonaises se sont adonnées à l’usage des boules. Tu peux donc si tu le souhaites les essayer.

Les boules présentent l’avantage de procurer des sensations plaisantes.

Il y a deux méthodes possibles.

La méthode passive

Dans la méthode passive, tu vas mettre les boules en place. Pour faciliter l’introduction, tu pourras avoir recours à du lubrifiant. Tu veilleras à bien garder la ficelle servant au retrait à l’extérieur de ton vagin.

Ensuite, tu les conserves en toi le plus de temps possible (sans toutefois dépasser quelques heures). Ainsi lors de tes activités, tu ressentiras les boules et cela va te faire contracter volontairement ou non le périnée.

Tu retireras avec soin et douceur les boules que tu laveras en attendant la prochaine utilisation. La fréquence sera d’une fois tous les deux ou trois jours.

La méthode active

La méthode active se pratique en réalisant l’exercice no 1. Tu vas donc faire monter les boules lors des contractions de ton périnée, et les laisser ensuite redescendre seules, pendant la phase de détente.

Une fois les exercices terminés, tu devras retirer les boules, le plancher pelvien ayant assez travaillé pour la journée.

J’espère que tu auras compris que ton périnée doit être surveillé et tonifié régulièrement pour t’éviter des déconvenues peu agréables. Et puis, plus il sera entretenu et plus le plaisir ressenti pendant tes relations sexuelles sera décuplé. Je crois que je n’ai pas besoin de t’en dire beaucoup plus pour commencer dès maintenant à faire ces exercices quotidiennement. Toutefois, je t’invite fortement à consulter un ou une spécialiste si tu n’arrives pas du tout à faire le premier exercice. C’est souvent un signe d’un périnée trop affaibli.

Si tu as toi aussi des astuces à partager pour tonifier ton périnée, je te propose de les indiquer dans les commentaires.

Cet article a 2 commentaires

  1. Lola Plumeti

    Hello ! Ce qu’il y a de bien avec l’exercice n°1 c’est qu’on peut le pratiquer presque n’importe où 😉 !

    1. Harmonie Des Corps

      Exactement, et quasiment dans n’importe quelle condition. Il faut juste pouvoir garder un peu de concentration pour faire le décompte des temps de contraction et décontraction et l’avancée dans la série.

Laisser un commentaire