L’histoire d’une rupture – Apprendre à mieux les surmonter

You are currently viewing L’histoire d’une rupture – Apprendre à mieux les surmonter
Garon Piceli - Pexels

Je vais aujourd’hui te raconter l’histoire de Magalie. Tu y apprendras ce qu’elle a fait après sa rupture et le chemin qu’elle a dû parcourir pour enfin trouver le bonheur. Cette histoire servira dans la suite de l’article à déterminer ce qu’il est préférable de faire dans ces cas-là et ce qu’il faut surtout éviter. Cela peut être utile à tout le monde, car il est bien rare de nos jours que l’on passe une vie entière sans connaitre une peine sentimentale.

Pour regarder cette vidéo sur YouTube, clique ici.

Je vais donc commencer par te conter l’histoire de Magalie, puis je reviendrai sur ce qu’elle aura fait pour t’éclairer si cela devait t’arriver. C’est parti.

1. L’histoire de Magalie

La Chambre à coucher et son lit pour le couple

Cette journée est restée gravée dans sa mémoire. Magalie s’était pourtant levée de bonne humeur. Aujourd’hui, en ouvrant ses volets, c’était le plein soleil. Malheureusement quelques heures plus tard, elle recevait un premier signal par SMS qui allait annoncer la tempête à venir.

« Salut, il faut qu’on se parle ce soir ».

Bizarre ! a-t-elle alors pensé, car d’habitude Charles ajoute une signature avec un petit cœur. Pourquoi l’a-t-il oublié ? Il doit être arrivé quelque chose de grave.

Le soir venu, ce fut dans une atmosphère pesante que Charles lui déclarait qu’il souhaitait mettre un terme à leur relation. Magalie a bien essayé d’argumenter la décision de son ex-compagnon. Mais celle-ci fut ferme et définitive sans autre explication comme elle le constatera par la suite.

Durant les longues semaines qui suivirent cet instant dramatique, Magalie s’est beaucoup questionnée. Elle se demandait ce qui n’allait pas chez elle. Elle s’interrogea naturellement sur son physique. C’est vrai, elle s’était surement laissée un peu aller ces derniers temps et les quelques kilos pris étaient peut-être l’origine du désamour de son ex.

Après le physique, c’est sur son comportement qu’elle a réfléchi. Forcément, elle n’était pas assez intéressante pour garder quelqu’un. En moins d’une semaine, elle avait perdu toute l’estime qu’elle avait d’elle-même.

Très vite, sa meilleure amie lui a pourtant affirmé qu’il fallait qu’elle sorte et reprenne la danse qu’elle avait arrêté peu de temps après son emménagement avec Charles. Cependant, cela semblait hors de propos pour l’instant. Elle n’avait pas l’impression d’avoir la force de continuer à exister.

Quelques semaines se sont ainsi passées avec des jours noirs et d’autres, très noirs, jusqu’au déclic. Ce jour-là, elle s’en rappelle c’était un 23 mars, juste pour l’arrivée du printemps. Est-ce que cela sonnait son réveil à elle aussi, elle en fut persuadée.

Quoi qu’il en soit, elle décida qu’il était temps de trouver un nouveau partenaire puisque c’était en couple qu’elle se sentait le mieux.

Elle jeta donc son dévolu sur les plateformes de rencontre. Après avoir créé son compte et choisi une belle photo prise quand elle était encore avec Charles, elle attendit les premières notifications de l’application.

Elles ne tardèrent pas à arriver. C’est Sylvain, un charmant brun qui fut le premier à retenir son attention. Deux jours après leurs premiers échanges, elle reçut une invitation de sa part pour un rendez-vous dans un café.

À l’heure dite, elle était déjà fin prête devant l’établissement, pour donner un nouveau sens à sa vie.

Magalie est vite subjuguée par cet homme. Il semble si prévenant, si à l’écoute qu’elle en oublie pendant ces instants qu’elle sort d’une rupture douloureuse. Elle revit enfin.

Le courant paraît si bien passer qu’elle lui propose alors de prendre un dernier verre chez elle. La fin de soirée fut torride, et c’est rêveuse qu’elle s’est éveillée le lendemain matin seule dans son lit. L’homme avait filé à l’anglaise tard dans la nuit prétextant devoir se lever tôt.

Dans les jours qui suivirent malgré de multiples relances, son amant d’un soir n’a plus donné signe de vie. Aïe ! c’est un premier coup dur, mais elle se dit qu’elle a dû tout bonnement tomber sur la mauvaise personne.

Cependant après plusieurs rendez-vous qui se solderont par des déconvenues eux aussi, Magalie se sent encore plus mal qu’après sa rupture. C’est vrai, parfois c’était tout simplement parce que dès les premiers échanges, cela ne collait pas, mais dans d’autres rencontres ce n’était pourtant pas le cas et elle y croyait.

Souvent, l’homme en face d’elle semblait bien, intéressant et intéressé, mais après quelques rendez-vous dans le meilleur des cas, la relation prenait fin, fréquemment par abandon de la part de l’homme. Certes, une fois ce fut elle qui a lâché l’affaire quand elle a finalement découvert que le garçon en question voyait au moins une autre personne en parallèle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La différence entre bonheur, plaisirs et orgasmes

Après 3 mois passés à essuyer les déceptions, le moral de Magalie est tombé plus bas que terre. Elle en arrive à se dire qu’elle finira de toute manière vieille fille et qu’elle n’a plus envie de chercher qui que ce soit. De toute façon, elle s’en rend compte, ça ne va jamais puisque tout est de sa faute. Quelle est réellement sa faute ? Elle n’en sait rien, mais elle est persuadée que c’est de son fait. Elle décide donc de se désinscrire des sites de rencontre sur lesquels elle avait créé son profil.

Cela fait maintenant 6 mois que Charles l’a quitté, et plus de 2 mois qu’elle ne fréquente plus les sites de malheur puisque c’est peine perdue. Son chagrin d’amour commence à s’apaiser lentement. Même s’il lui arrive encore de penser parfois à son ex, elle finit par se faire une raison. C’est pour cela qu’elle se persuade de suivre les conseils de son amie et d’aller s’inscrire au club de rock acrobatique, discipline qu’elle pratiquait plus jeune. C’est vrai qu’elle a du se faire violence pour y aller. Mais après tout puisqu’elle devait maintenant finir vieille fille, il fallait qu’elle apprenne à se prendre par la main pour continuer sa vie en y trouvant quelques réconforts.

Les débuts furent difficiles, puisque dans cette discipline, les couples de danse sont souvent formés et ne bougent plus par la suite. C’est donc avec des partenaires ponctuels qu’elle a refait ses premières figures.

Et puis en milieu d’année, un nouvel inscrit est arrivé dans le club. Ils se sont par conséquent retrouvés naturellement partenaires. Même si physiquement Magalie ne l’a pas trouvé très attirant, elle a tout de suite aimé sa gentillesse et ses attentions à son égard. Après plusieurs mois de danse ensemble, ils étaient devenus plutôt proches et c’est spontanément qu’elle accepta de prendre un verre avec lui après l’entrainement.

Durant cette soirée, ils échangèrent chacun l’un sur l’autre, dévoilant ainsi qu’ils étaient tous les deux célibataires. En rentrant chez elle le soir, toute excitée par cette soirée si géniale, sa main a trouvé très rapidement le chemin de son entrejambe pour venir s’offrir un orgasme explosif. Dès le lendemain, elle fut pressée d’être vendredi soir pour retourner au club de rock.

Par la suite, leurs entrevues se sont enchainées. C’était des rendez-vous où ils discutaient beaucoup en partageant leur vision de la vie. Et puis ce qui devait arriver arriva, et ils finirent par passer une nuit à deux, puis deux, pour terminer par avoir envie d’être ensemble chaque nuit dans les bras l’un de l’autre.

Je pourrais conclure cette histoire par la formule « ils vécurent heureux et eurent plusieurs enfants ». Cependant, comme c’est un récit purement fictionnel que j’ai élaboré à partir des expériences que l’on me relate pendant les coachings, je ne le ferai pas et vous laisse imaginer la fin que vous souhaitez.

À la place, je te propose plutôt de réfléchir sur ce récit qui est en réalité un condensé de beaucoup d’autres et d’en tirer des leçons.

2. Quelles furent les erreurs de Magalie

Magalie a commis plusieurs erreurs que beaucoup de personnes font lorsqu’elles subissent une rupture. Voici donc ce qu’il faudrait éviter de faire.

1re erreur

La première erreur de Magalie fut de n’avoir pas perçu qu’il y avait un problème dans son couple. Alors c’est vrai, cela peut être parfois une réelle surprise, mais cela veut surement dire que la confiance était un peu trop installée.

Pourtant quelque soit la cause de la rupture, il y a toujours une part de responsabilité de chacun des membres du couple. Et oui, même si l’un des deux trompe l’autre. En effet, cela découle souvent d’un manque pour celui ou celle qui va voir ailleurs.

La faute dans cet exemple aura été de ne pas avoir su suffisamment communiquer pour tenter d’apporter ce qui faisait défaut dans la relation.

2de erreur

La seconde erreur fut de n’avoir pas écouté les conseils de son amie. En effet, elle lui disait de prendre le temps du deuil pour sortir, faire des activités, revoir ses copines.

Occuper le cerveau est primordial après une rupture pour éviter de voir tout négativement et perdre l’estime de soi qui a déjà bien été mise à mal. Cela évite de broyer constamment du noir et de pouvoir s’offrir quelques moments plaisants.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Mes partenaires n'arrivent pas à me donner de plaisir et encore moins d'orgasme ! Que faire ?

3e erreur

Pour continuer sur les fautes de parcours de Magalie, j’ajouterai qu’il faut éviter comme elle de précipiter les rendez-vous. Quelle que soit la méthode que tu utiliseras pour trouver la prochaine personne avec qui tu tenteras ta chance, tu devras apprendre à prendre le temps de se connaitre.

4e erreur

Pour finir, le fait d’enchainer les rencontres lorsqu’elles ne donnent pas satisfaction risque chez beaucoup de ruiner l’estime de soi, ainsi que la confiance en soi. On arrive facilement à se dire que l’on ne plait à personne et que l’on ne nous rencontre que pour des coups d’un soir ou bien que l’on fait fuir les autres.

3. Qu’est-ce que cette histoire peut t’apprendre

Fessier d'un couple main dans la main

Ne jamais perdre espoir

J’entends fréquemment en consultation des personnes me dire qu’ils se sentent au fond du trou, que plus jamais ils ne retrouveront quelqu’un. Elles sont convaincues qu’elles resteront à jamais célibataires et bien souvent arrivent à s’en persuader.

Pourtant je le dis toujours, c’est généralement quand on s’y attend le moins et que l’on n’est plus dans la recherche effrénée que l’on réussit enfin à tomber sur la bonne personne. C’est ainsi que l’on partagera un excellent moment de vie.

Apprendre à connaitre tes cibles

Il est important avant d’entrevoir une rencontre pouvant déboucher sur quelque chose de mieux connaitre celui ou celle que tu envisages. En effet, cela t’évitera d’avoir une déconvenue un peu trop tard. Ainsi, plus la communication sera intense entre vous et plus tu pourras vraiment te faire une idée de la personne en face.

Cela te contournera ensuite bien des désillusions qui sont toujours préjudiciables pour la stabilité de ton état mental.

Les bienfaits de la lenteur

C’est peut-être le meilleur conseil que je vais te donner ici. Je constate en effet que depuis quelques années tout s’accélère. On n’a plus le temps d’attendre quoi que ce soit.

D’ailleurs, j’ai souvent été estomaqué par les réactions de mes connaissances qui pestaient parce que le colis commandé en ligne n’était pas arrivé chez eux le lendemain. Pourtant il fut un temps où les commandes par correspondance mettaient environ un mois à parvenir et nous trouvions cela tout à fait normal.

Dans les relations humaines, c’est devenu également un peu la même chose, la lenteur est préférable. On devient ami en un clic tout comme on peut aussi révoquer cet ami dans un laps de temps identique. Les plateformes vous suggèrent en permanence de grandir votre liste de contact, mais elles viennent rarement vous dire que vous n’avez pas eu de nouvelles d’elles depuis un certain temps. C’est dommage, car cela vous inciterait ainsi à en prendre.

C’est pourtant ce qu’on fait normalement dans la vie réelle. Ses amis on se les fait en passant du temps ensemble. On se crée une histoire en commun et puis au fil du temps les relations se resserrent ou se relâchent. C’est donc le temps qui permet tout cela.

Pour les liaisons amoureuses, cela devrait être la même chose. Cependant, avec l’arrivée du numérique et des applications de rencontre, c’est au doigt que l’on fait maintenant son shopping. Et oui, on est capable de choisir un partenaire aussi vite qu’on va prendre plutôt le poireau de gauche plutôt que celui de droite sur l’étalage. On mise tout sur le physique, alors que finalement, c’est presque l’élément le moins important pour former un couple durable. En effet, la compatibilité de l’état d’esprit est absolument indispensable pour qu’une relation perdure tandis qu’un physique va se dégrader invariablement dans le temps.

De plus après une rupture, il faut toujours se donner un peu de temps avant d’enchainer sur autre chose. Cela permet au cerveau de faire son travail de deuil, ce qui est ensuite essentiel pour démarrer plus sereinement une nouvelle histoire.


J’espère qu’à travers cette histoire fictive, mais basée sur des témoignages reçus durant mes coachings, tu as pu mieux discerner ce qu’il était important de prendre en compte quand on subit une rupture. En effet, c’est déjà suffisamment difficile à surmonter, qu’il ne faut pas se précipiter pour éviter des déconvenues inutiles. Celles-ci rongent grandement ta confiance en toi et ta propre estime. Occuper ton esprit devrait être ta priorité dans les premiers temps qui suivent la fin d’une relation.

Je t’invite à me dire dans les commentaires quelle est ta meilleure astuce pour affronter les ruptures ?

Cet article a 6 commentaires

  1. Roman de OuiMusique

    Super article, merci pour ces conseils qu’on a un peu tendance à oublier, surtout lorsque nous sommes dans cette situation !

  2. Nicolas

    Super article merci beaucoup! Plein de bons conseils et décrits au travers d’une histoire (même fictive), ça permet de bien se rendre compte de ce qui important et des erreurs « classiques » de parcours disons! 🙂

    Mon meilleur conseil est très simple: comprendre que cette séparation c’est pour le mieux. Même si ça fait très mal, même si on tombe plus bas que terre, même si c’était l’amour de notre vie… La vie est généreuse. Plus tôt on comprend que c’est pour le mieux, même si on ne sait pas de quoi « se mieux » sera fait, alors on peut aller de l’avant. Soigner ses blessures et avoir de l’espoir.

    Pour tout changement de vie, volontaire ou involontaire, cette croyance transforme l’expérience de l’après changement. Ca a changé ma vie après la séparation avec mon ex-épouse quand elle est partie. Ca m’a permis d’avancer vers le futur plus rapidement, au lieu d’être coincé dans le passé, les regrets et la douleur de quelque chose qui n’est plus.

    1. Merci pour ces astuces. En effet, il est préférable de vivre dans le présent et regarder vers l’avenir plutôt que de se morfondre sur son passé.

  3. Cédric Truyen

    Première fois que je lis un article de ton blog, et vraiment surpris par le sujet qui est très intéressant. Pour ma part, cela fait quelques années (13 ans) que je suis avec ma compagne, donc, c’était il y a longtemps la dernière rupture. Mais pour répondre à la question, si je devais donner une astuce pour pouvoir affronter la rupture, c’est le « lâcher prise ». Comme tu le dis, c’est souvent au moment où l’on s’y attend le moins que le bonheur repointe le bout de son nez ! Alors, lâcher prise pour avancer me semble être la solution.

    Ok, mais comment lâcher prise ?
    – La méditation est un excellent moyen de lâcher prise, de se concentrer sur le présent et donc de ne pas ruminer le passé.
    – Le pouvoir du sourire 🙂 Se regarder tous les matins dans le miroir, se sourire à soi-même, et s’apprécier avec notre sourire. Cela change la manière d’aborder la journée. Et continuer sur sa lancée à sourire autour de nous, peut aussi changer la vie d’autres personnes 🙂
    – Le pouvoir des affirmations : lors d’une rupture, notre confiance en soi est mise à mal, et des pensées & affirmations négatives font leurs apparitions quotidiennement « Je ne suis pas beau/belle ; il y a quelque chose qui cloche chez moi ; etc. ». Prendre une minute chaque jour (et même plusieurs fois par jour), pour se répéter des phrases positives sur nous-même, peut changer la donne. Ainsi se répéter « J’ai le droit d’être heureux/se, j’ai le droit au bonheur, et je le trouverai ; je suis beau/belle », peut nous mettre dans un état fécond pour attirer ce bonheur.
    – Le pouvoir de la visualisation : c’est peut-être le plus compliqué lorsque l’on a subit une rupture, car cela implique de penser à l’avenir à un moment où l’on se raccroche au passé/au souvenirs heureux avec l’être aimé. Cependant, prendre le temps de fermer les yeux et visualiser notre bonheur dans un futur proche, se voir heureux/se, bien entouré, peut nous amener à attirer vers nous ce bonheur.

    Voilà, pour les petites astuces que j’appliquerais si j’étais en situation de rupture 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.